Selon une étude  franco-anglaise associant l’Inserm et l’University College London, les hommes buvant plus 3.5 verres d’alcool par jour présenteraient un déclin de mémoire accéléré qui se traduit notamment par une diminution de leurs capacités d’attention et de raisonnement. Par exemple, un gros buveur de 55 ans aurait un déclin de mémoire comparable à celui d’une personne de 61 ans.
Cette étude, publiée en ligne le 15 janvier 2014 dans la revue Neurology, a été menée sur une période de 10 ans chez 5054 hommes et 2099 femmes. Les participants ont été interrogés à trois reprises sur leur consommation habituelle d’alcool (vin, bière, spiritueux, etc.). Les premiers tests ont eu lieu lorsqu’ils étaient âgés en moyenne de 56 ans. Ces tests ont ensuite été répétés à deux reprises à cinq et dix ans d’intervalle.

Les chercheurs ont étudié leurs capacités de mémorisation et leurs fonctions exécutives, c’est-à-dire les capacités d’attention et de raisonnement utilisées afin d’atteindre un objectif. Le test de mémoire consistait à se rappeler en une minute du plus de mots possibles parmi la liste des 20 mots qui étaient énoncés juste auparavant. Les fonctions exécutives étaient évaluées à partir de 3 tests : un test de raisonnement logique constitué de 65 questions et de 2 tests de fluence verbale durant lesquels les participants devaient écrire respectivement le plus de mots commençant par S et de mots d’animaux, en une minute.

Chez les hommes, alors qu’aucune différence dans le déclin de la mémoire et des fonctions exécutives n’a été observée entre ceux qui ne boivent pas, les anciens buveurs, et les buveurs légers à modérés, les gros buveurs quant à eux montrent un déclin de la mémoire et des fonctions exécutives plus rapide que les buveurs modérés. Cette différence est selon les tests cognitifs, comprise entre 1.5 et 6 années supplémentaires de déclin cognitif. Par exemple, un gros buveur de 55 ans aurait un déclin de mémoire comparable à celui d’une personne de 61 ans.

Dans cette étude, il n’a pas été possible d’étudier de fortes consommations d’alcool chez les femmes qui buvaient des quantités comparables aux hommes car trop peu d’entre elles consommaient de telles quantités. Toutefois, un déclin plus rapide des fonctions exécutives est suggéré chez les femmes qui buvaient plus de 2 verres d’alcool.

En termes de santé publique, cette étude est en accord avec les précédentes et suggère qu’il est peu probable qu’une consommation d’alcool modérée soit délétère pour le vieillissement cognitif. Toutefois, ces résultats suggèrent également qu’une forte consommation d’alcool en milieu de vie pourrait entraîner un déclin cognitif plus rapide au cours de la vieillesse.

 Source : Inserm

A Lire également

Adoptez le réflexe « Zéro alcool pendant la grosse... « Zéro alcool pendant la grossesse »: c'est le message de la nouvelle campagne lancée à l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation au syndro...
Super Mario vole au secours de notre cerveau Selon une étude allemande publiée dans la revue médicale Molecular Psychiatry, jouer aux jeux vidéo aurait pour conséquence d’augmenter le volume de n...
Baclofène : les essais cliniques en cours autorisé... L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué jeudi sa décision de maintenir les autorisations des deux essai...
Alcool, tabac et drogues : la consommation en Fran... L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) publie pour la première fois l’analyse géographique des pratiques addictives is...
Usages de drogues à 17 ans : des inégalités selon ... Alcool, tabac, cannabis ou encore cocaïne, l’enquête ESCAPAD 2008 menée sur 39 542 jeunes de 17 ans a analysé les usages de substances licites et illi...
Le baclofène sur le point d’être remboursé ?... Le Figaro a rapporté jeudi l’annonce faite hier par le Pr Philippe Jaury, coordinateur national de l’essai Bacloville, devant l’Académie nationale de ...
L’alcool serait à l’origine de 49 000 ... Selon une étude parue dans L''European Journal of Public Health, la consommation d’alcool en France serait responsable de près de 49 000 morts en 2009...
Fêtes de fin d’année : des éthylotests dans toutes... Le gouvernement a annoncé la mise à disposition depuis le 1er décembre 2011 de moyens permettant de tester son alcoolémie destinés aux clients de tous...
L’alcoomètre, un outil en ligne pour réduire sa co... Disponible sur le site Alcool Info Service, le test gratuit alcoomètre permet en 12 questions d’évaluer sa consommation d’alcool et de savoir si celle...
Une web série pour dire non à l’alcool sans passer... Binge drinking, neknomination…. Pour faire face à la  banalisation de la a consommation excessive d’alcool chez les jeunes, l’Inpes diffuse une web sé...
Mémoire : le rôle des néo-neurones dévoilé Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS viennent d’identifier chez la souris le rôle des néo-neurones formés par le cerveau adulte. En parvena...
Le portail « Santé Jeunes » : toute la santé des 1... Qu’est-ce qu’une IST ? Quels sont les risques liés à la consommation de cannabis ? A qui parler quand on se sent déprimé ? Comment se procurer une con...
Boire du café améliorerait la mémoire visuelle Selon une étude américaine publiée dans la revue britannique Nature, le café aurait pour propriété de stimuler la mémoire visuelle. Mais attention à n...
Alcool : l’Inpes relance sa campagne sur la consom... En mars dernier, l’Inpes et le ministère de la santé lançaient une nouvelle campagne d’information destinée à faire prendre conscience qu’une consomma...
Alcool chez les jeunes : 8 parents sur 10 sont inq... Selon une étude de l'Association des parents d'élèves de l'enseignement libre (Apel), dévoilée en exclusivité  par 20 minutes, 83% des parents françai...
Un petit anglais de trois ans déjà alcoolique ! Tristes statistiques du National Health Service (NHS)… Entre 2008 et 2010, treize enfants de moins de 13 ans ont ainsi été soignés pour alcoolisme en ...