Selon une étude scientifique internationale menée sur 440.000 personnes dans quatorze pays, travailler trop pourrait mener à une consommation excessive d’alcool.

Cette étude publiée dans The British Medical Journal (BMJ) révèle que les personnes qui travailleraient plus de 48 heures par semaine auraient un risque plus élevé de s’engager dans une consommation d’alcool élevée.

Ainsi, les individus qui travaillent entre  49 et 54 heures par semaine, ou dont le travail hebdomadaire s’étalerait sur 55 heures et plus, auraient un risque accru (13% et 12% respectivement) face à l’alcool, par comparaison à des personnes travaillant 35 à 40 heures par semaine.

Néanmoins, les auteurs soulignent que «l’augmentation de la probabilité de développer des habitudes de consommation à risque en raison d’un excès de travail est faible dans l’absolu, mais justifie un examen attentif ». Par ailleurs, ils rappellent que le fait de travailler est associé avec une fréquence moindre de consommation d’alcool et de plus grandes chances de guérir d’un abus d’alcool que lorsque l’on est au chômage.

A Lire également

Un quart des Françaises enceintes continue de boir... Selon une étude menée dans des maternités et publiée dans Le Parisien, près de 25 % des Françaises enceintes continuent de boire de l'alcool durant la...
Alcool : 12 % des Français envisagent de ne pas bo... Selon un sondage des associations Prévention routière et Assureurs prévention, 12 % des Français seulement envisagent de ne pas boire d'alcool le soir...
Alcool : de plus en plus de jeunes ivres aux urgen... Cirrhose, comas éthyliques, hépatites, troubles psychiques… Au total 400 000 personnes ont été hospitalisées en l'espace d'un an en France à cause de ...
L’Inpes dénonce à son tour la campagne «d... Après la Haute Autorité de Santé (HAS), l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) dénonce à son tour  la campagne de publ...
La consommation d’alcool des Français reste ... Selon les données du Baromètre santé de l'Inpes, la consommation d'alcool des Français reste stable en 2014 comparé à 2010, excepté pour la consommati...
“Binge drinking” : un phénomène préocc... Une consommation régulière et précoce d'alcool et notamment les "ivresses express" (binge drinking) sont devenues un phénomène préoccupant chez les je...
Tabac, alimentation, exercice physique : comment t... A l'occasion de la nouvelle année, vous avez pris de bonnes résolutions. Arrêter de fumer, moins boire, manger mieux, bouger plus… Mais votre motivati...
Travailler assis pourrait réduire l’espéranc... Selon une étude de l'American Cancer Society, les personnes assises plus de six heures par jour ont un taux de mortalité bien supérieur - 20% pour les...
15 200 décès par cancer attribuables à l’alcool en... Selon une étude (1), conduite par une équipe de l’Institut Gustave-Roussy et qui a bénéficié d’un financement de l’Institut National du cancer, l’alco...
Alcool et grossesse : une consommation modérée est... Selon une étude britannique, parue dans la revue scientifique Journal of Epidemiology and Community Health (JECH) et menée sur 11 000 mères, une conso...
L’alcool serait à l’origine de 49 000 ... Selon une étude parue dans L''European Journal of Public Health, la consommation d’alcool en France serait responsable de près de 49 000 morts en 2009...
Alcool: les Français consomment de moins en moins ... Selon le Baromètre 2013 de la consommation des boissons alcoolisées en France, présenté jeudi par Entreprise & Prévention, les achats de boissons ...
Boissons énergisantes : l’Anses appelle à la... L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses), dans son avis rendu public mardi 1er octobre met en garde contre des "modes de con...
Fêtes de fin d’année : des éthylotests dans toutes... Le gouvernement a annoncé la mise à disposition depuis le 1er décembre 2011 de moyens permettant de tester son alcoolémie destinés aux clients de tous...
Fêtes et mariages : pensez au retour de vos invité... Pour éviter que vos fêtes ne tournent au drame, anticipez la question de l’alcool et de la conduite ! C’est le conseil de la Prévention Routière qui c...
Un automobiliste sur deux avoue avoir conduit sous... Selon une enquête auprès des adhérents de l'Automobile Club Association (ACA) et de l'Argus, 48,72% des personnes interrogées avouent avoir pris le ri...