Benzodiazépines: une solution utile mais temporaire dans l’anxiété, estime la HAS

Environ 7 millions de personnes auraient consommé des benzodiazépines anxiolytiques en 2014 en France dont 16 % en traitement chronique (plusieurs années). La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de décider de maintenir un intérêt thérapeutique important pour ces produits, soulignant qu’ils restent « une solution temporaire » du fait de leur effets indésirables et du risque de dépendance lors de leur utilisation prolongée.

Lire la suite