Pipettes, compte-gouttes ou cuillères-mesure…. Afin d’alerter les professionnels de santé et les parents de ce risque, l’ANSM lance une campagne de sensibilisation : « Ne vous mélangez pas les pipettes ! Un dispositif d’administration = un médicament ».

En effet, l’agence indique avoir reçu de nombreux signalements d’erreurs médicamenteuses en lien avec l’utilisation des dispositifs d’administration des solutions buvables de médicaments, comme les pipettes, compte-gouttes ou cuillères-mesure. Ces erreurs concernent majoritairement des enfants.

De nombreux médicaments sont présentés sous forme de solutions ou suspensions buvables et sont conditionnés sous forme de flacons multidoses. La prise de ces médicaments nécessite alors une administration fractionnée, en cohérence avec la posologie prescrite, à l’aide d’un dispositif d’administration (pipette, gobelet, compte-goutte ou cuillère-mesure).

L’ANSM a été destinataire de nombreux signalements de risque d’erreur ou d’erreurs médicamenteuses en lien avec ces dispositifs d’administration. “Parmi les signalements d’erreur médicamenteuse avérée, plus d’un tiers ont entraîné un effet indésirable, dont une moitié d’effets indésirables graves”, indique l’agence.

La majeure partie des erreurs signalées est survenue au domicile des patients et est réalisée par les patients eux-mêmes ou par un membre de leur famille, notamment les parents. Ces erreurs touchent en effet principalement les nourrissons et les enfants âgés de 2 à 11 ans.

Une erreur médicamenteuse est toujours multifactorielle. Cependant, l’analyse des signalements met en évidence que les causes principales sont liées à une erreur humaine (administration par exemple du médicament A avec le dispositif d’un médicament B), une incompréhension des modalités d’utilisation du dispositif fourni voire de la prescription (administration par exemple de X pipettes ou seringues au lieu de X gouttes prescrites).

D’autres signalements mettent en cause directement le dispositif d’administration du fait, par exemple, de la présence d’une double graduation ou d’un manque de lisibilité.

Dans ce contexte, l’ANSM a en premier lieu engagé une réflexion en lien avec le Groupe de Travail Erreurs médicamenteuses (composés de professionnels de santé de terrain) dans un but d’amélioration et de sécurisation des dispositifs fournis avec les solutions buvables de médicaments. Pour se faire, des recommandations à destination des laboratoires pharmaceutiques seront prochainement proposées.

L’ANSM lance, par ailleurs, une campagne d’information et de sensibilisation destinée aux patients et à leurs proches via la diffusion d’une affichette rappelant les quatre règles clés pour limiter le risque d’erreur, à savoir :

– à un médicament donné correspond un dispositif d’administration : les dispositifs ne sont pas universels et sont spécifiques du médicament avec lesquels ils ont été délivrés,
– il est nécessaire de toujours conserver le dispositif d’administration avec le médicament correspondant pour éviter toute confusion,
– en cas de doute, que ce soit sur l’utilisation du dispositif d’administration ou sur la prescription, il est indispensable de demander conseil à un professionnel de santé,
– enfin, il est essentiel de toujours lire la notice d’information avant toute utilisation.

L’ANSM rappelle également que les professionnels de santé ont un rôle déterminant de conseil : “ils doivent notamment s’assurer de la bonne compréhension de la posologie et du mode d’administration des médicaments par le patient ou ses proches. Il est recommandé à cette fin, et dans la mesure du possible, de regarder le dispositif d’administration avec le patient ou ses proches”, indique-t-elle.

“Les professionnels de santé doivent également s’assurer que le médicament qu’il prescrive ou délivre est le plus adapté et privilégier, lorsqu’il existe, le conditionnement adapté à la population ciblée”, conclut l’agence.

Consulter l’affiche

A Lire également

Se baigner sans danger : les bons réflexes L’Inpes diffuse une brochure pour informer parents et enfants des gestes à adopter pour se baigner et pratiquer une activité nautique en toute sécurit...
Médicaments buvables : « Ne vous mélangez pas les ... Pipettes, gobelet, compte-gouttes ou cuillères-mesure.... L'agence française du médicament (ANSM) a lancé une campagne de sensibilisation : « Ne vous ...
Xenical / Alli : le rapport bénéfice/risque toujou... Selon le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments, le rapport bénéfice/risque de l’orlistat, utilisé dans l...
Médicaments contre l’anxiété : les Français ... En 2015, les Français ont consommé moins de médicaments contre l'anxiété indique l'hebdomadaire Le Point qui s'est procuré des statistiques de la Cais...
Parents, adoptez la psychologie positive avec vos ... Dans ce guide pratique inspiré par les ateliers de parents qu’elle anime, Agnès Dutheil propose aux lecteurs de s’approprier les principes et outils d...
Paludisme : 1/3 des médicaments seraient inefficac... Une étude parue dans la revue médicale The Lancet Infectious Disease révèle que 20 à 30% des traitements antipaludiques présents en Asie du Sud-Est et...
Un sac à dos pédagogique pour le retour à l’... A l’occasion de Septembre en Or, mois de mobilisation contre le cancer de l’enfant, Les Amis de Mikhy et Gustave Roussy, en partenariat avec Les petit...
Médicaments: 3500 produits sans ordonnance en vent... A partir du 1er mars 2013, près de 3500 médicaments sans ordonnance vont être autorisés à la vente sur internet suite à une décision du Conseil d'Etat...
Une appli mobile pour accompagner les enfants atte... Conçue par des experts, l'application gratuite « Barnabé a un diabète » aide les enfants âgés de 3 à 6 ans atteints de diabète, leurs parents et l’ent...
Sida: où en est la recherche de nouvelles thérapie... Alors que le Sidaction se déroule cette année du 30 mars au 1er avril, les entreprises du médicament font l'état des lieux sur la recherche de nouvell...
Médicaments sur ordonnance : les eurodéputés veule... Les patients devront avoir à l'avenir un accès plus large à des informations de bonne qualité sur les médicaments prescrits sur ordonnance, ont décidé...
Une nouvelle politique du médicament La loi relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé est parue le 30 décembre 2011 au Journal Officiel. Sui...
Pénurie de médicaments: Xavier Bertrand veut sécur... Industriels, grossistes-répartiteurs, Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens, syndicats de pharmaciens d’officine et hospitaliers, autorités sani...
Comment se portent les enfants en grande section d... Le ministère de la Santé vient de publier les résultats d’un cycle d’enquêtes mené en 2005- 2006 sur plus de 23 000 enfants de grande section de mater...
Médicaments : la France bientôt face à une pénurie... L’Ordre des pharmaciens s'inquiète du manque de certains médicaments qui frapperait de plus en souvent les officines et les hôpitaux. En cause, "la mo...
Adolescents: le manque de sommeil favorise le risq... Selon une étude américaine publiée dans la revue Sleep, le manque de sommeil augmenterait  le risque de dépression et de pensées suicidaires chez les ...