Selon un sondage Ipsos pour la Fondation Pierre Deniker dévoilé dans le cadre des Semaines d’Information de la Santé Mentale, 95 % des jeunes se déclarent “heureux et intéressés par la vie.” C’est aussi le sentiment de leurs parents (98 %) et de leurs enseignants (86 %).

Néanmoins, plus d’un tiers des jeunes  (37 %) se déclarent souvent “stressés”, ce que perçoivent beaucoup moins leurs parents (18 %), mais mieux leurs enseignants (43 %). Ces derniers soulignent en revanche l’apathie de leurs élèves (63 % déclarent être confrontés à des élèves “amorphes”).

Anxiété, phobie, dépression, paranoïa…  Plus d’un jeune sur deux (55 %) déclare avoir été gêné dans sa vie quotidienne par des symptômes de difficulté mentale et 22 % de manière importante. A peine deux parents sur cinq (39 %) se rendent compte de ces souffrances.

Confrontés à une liste de neuf symptômes de type psychotique, presque trois jeunes sur cinq (58 %) déclarent en avoir ressenti au moins un de temps en temps dans les trente jours précédant l’enquête. Ce chiffre témoigne de la fréquence élevée de ces symptômes sur cette tranche d’âge. Mais 10% ont éprouvé un de ces symptômes de manière fréquente et plus, 15 % en ont éprouvé au moins cinq de temps en temps.

Contrairement à ce qui est généralement présupposé, l’immense majorité d’entre eux (87 %) est prête à en parler à quelqu’un, quoique la proportion soit moindre (67 %) pour ceux qui sont directement concernés. Plus des trois quarts d’entre eux (71 %) pensent qu’un membre de leur famille est la personne la mieux placée pour cela. La sensibilisation des parents est donc un enjeu crucial.

“Les personnes atteintes de maladies mentales font peur”
Les résultats de l’enquête montrent un déficit d’information concernant les troubles de santé mentale. Notamment chez les  enseignants : 92 % des ignorent la conduite à tenir en cas de problème de santé mentale. Autre obstacle : les personnes atteintes de maladies mentales font peur. Près de deux jeunes sur trois (64 %) ne partiraient pas en vacances avec une personne qui en est atteinte, et un sur deux pensent que les personnes atteintes de maladies mentales sont dangereuses pour les autres. C’est moins le cas pour les parents et les enseignants (38 % pour chaque population). Pourtant près d’un jeune sur deux (49 %) estime que la proportion des 15-25 ans ayant des troubles de santé mentale nécessitant une prise en charge est élevée. Les parents ne sont que 41 % à penser de même et les enseignants seulement 34 %.

Santé mentale : 95 % des 15-25 ans se déclarent “heureux et intéressés par la vie.

* Sondage réalisé par l’institut Ipsos pour la Fondation Pierre Deniker avec le soutien institutionnel de Janssen, ciblant les jeunes et les personnes ressources essentielles de leur entourage : leurs parents et leurs enseignants. Il s’est déroulé du 2 au 12 février 2016, par téléphone, auprès de trois échantillons
représentatifs : 603 jeunes, 601 parents et 235 enseignants.

A Lire également

Faut-il en avoir peur des antidépresseurs ? Le traitement médicamenteux ne constitue qu’un aspect de la prise en charge des sujets présentant des troubles dépressifs ou anxieux. Si historiquemen...
Plus de cigarettes et d’alcool chez les jeun... Selon l'enquête Escapad de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée jeudi, les Français âgés de 17 ans fument des cigare...
Baby gym, massage, portage… le programme de rentré... Les bébés aussi ont le droit à leur rentrée ! Profitez d’un univers dédié à bébé et ses parents en plein centre-ville de Marseille. Au programme : bab...
Antidépresseur et effet placebo Le Pr Irving Kirsch est un spécialiste de l’effet placebo. Il publie "Dépression : le mensonge des antidépresseurs". Il y démontre par A plus B, en an...
BD : Les Psy « Bonjour l’angoisse, le meilleur des... L'angoisse vous étreint... Heureusement le bon docteur Médard est là pour vous écouter, vous rassurer, vous soulager ! Angoissé, lui ? Pensez donc... ...
Les cas de démence devraient tripler d’ici 2050 Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 35,6 millions de personnes dans le monde sont atteintes de démence. Ce nombre devrait doubler...
Le classement des régions les plus dépressives de ... Une étude du cabinet d'études IMS Health, qui a comparé la consommation des médicaments antidépresseurs en 2013, a permis de réaliser une carte des ré...
Les maladies dépressives encore sous diagnostiquée... L’OMS estime que la dépression sera la première cause de handicap professionnel dans les dix prochaines années. Pour autant, Jean-Pierre Kahn, psychia...
Psychiatrie : le CHU de Marseille expérimente le s... Violence, tentative de suicide, crise familiale... Le pôle universitaire de psychiatrie de l'AP-HM lance une expérience de prise en charge à domicile ...
Dépression : un marqueur biologique pour détecter ... Lorsque des rats sont soumis à un stress intense, seuls ceux présentant une altération durable de la structure des neurones dans certaines régions du ...
La dépression accélererait le vieillissement de no... Une nouvelle étude réalisée aux Pays-Bas révèle que la dépression serait susceptible d’accélérer le processus de vieillissement. Ces chercheurs ont co...
Stress : osez dire à son patron ce que vous pensez... Selon une étude anglaise présentée mercredi lors d'une conférence de la British Psychological Society, dire à votre patron ce que vous pensez de lui s...
Myopie : un jeune sur quatre concerné en France La myopie seraient en plein boum chez les jeunes. Selon le Baromètre de la santé visuelle des Français 2015 réalisé par OpinionWay pour l’Asnav (Assoc...
« Contre les drogues, chacun peut agir » : les par... L’Inpes, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) et le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé lanc...
Les Français dorment de moins en moins Selon une enquête BVA, réalisée pour l'Institut national du sommeil et de la vigilance à l'occasion de la 9ème Journée du sommeil, près d’un tiers des...
Benzodiazépines: une solution utile mais temporair... Environ 7 millions de personnes auraient consommé des benzodiazépines anxiolytiques en 2014 en France dont 16 % en traitement chronique (plusieurs ann...