Selon un sondage Ipsos pour la Fondation Pierre Deniker dévoilé dans le cadre des Semaines d’Information de la Santé Mentale, 95 % des jeunes se déclarent “heureux et intéressés par la vie.” C’est aussi le sentiment de leurs parents (98 %) et de leurs enseignants (86 %).

Néanmoins, plus d’un tiers des jeunes  (37 %) se déclarent souvent “stressés”, ce que perçoivent beaucoup moins leurs parents (18 %), mais mieux leurs enseignants (43 %). Ces derniers soulignent en revanche l’apathie de leurs élèves (63 % déclarent être confrontés à des élèves “amorphes”).

Anxiété, phobie, dépression, paranoïa…  Plus d’un jeune sur deux (55 %) déclare avoir été gêné dans sa vie quotidienne par des symptômes de difficulté mentale et 22 % de manière importante. A peine deux parents sur cinq (39 %) se rendent compte de ces souffrances.

Confrontés à une liste de neuf symptômes de type psychotique, presque trois jeunes sur cinq (58 %) déclarent en avoir ressenti au moins un de temps en temps dans les trente jours précédant l’enquête. Ce chiffre témoigne de la fréquence élevée de ces symptômes sur cette tranche d’âge. Mais 10% ont éprouvé un de ces symptômes de manière fréquente et plus, 15 % en ont éprouvé au moins cinq de temps en temps.

Contrairement à ce qui est généralement présupposé, l’immense majorité d’entre eux (87 %) est prête à en parler à quelqu’un, quoique la proportion soit moindre (67 %) pour ceux qui sont directement concernés. Plus des trois quarts d’entre eux (71 %) pensent qu’un membre de leur famille est la personne la mieux placée pour cela. La sensibilisation des parents est donc un enjeu crucial.

“Les personnes atteintes de maladies mentales font peur”
Les résultats de l’enquête montrent un déficit d’information concernant les troubles de santé mentale. Notamment chez les  enseignants : 92 % des ignorent la conduite à tenir en cas de problème de santé mentale. Autre obstacle : les personnes atteintes de maladies mentales font peur. Près de deux jeunes sur trois (64 %) ne partiraient pas en vacances avec une personne qui en est atteinte, et un sur deux pensent que les personnes atteintes de maladies mentales sont dangereuses pour les autres. C’est moins le cas pour les parents et les enseignants (38 % pour chaque population). Pourtant près d’un jeune sur deux (49 %) estime que la proportion des 15-25 ans ayant des troubles de santé mentale nécessitant une prise en charge est élevée. Les parents ne sont que 41 % à penser de même et les enseignants seulement 34 %.

Santé mentale : 95 % des 15-25 ans se déclarent “heureux et intéressés par la vie.

* Sondage réalisé par l’institut Ipsos pour la Fondation Pierre Deniker avec le soutien institutionnel de Janssen, ciblant les jeunes et les personnes ressources essentielles de leur entourage : leurs parents et leurs enseignants. Il s’est déroulé du 2 au 12 février 2016, par téléphone, auprès de trois échantillons
représentatifs : 603 jeunes, 601 parents et 235 enseignants.

A Lire également

« Contre les drogues, chacun peut agir » : les par... L’Inpes, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) et le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé lanc...
Une carence en oméga 3 pourrait expliquer certains...  Des chercheurs de l’Inserm et de l’INRA associés à des chercheurs espagnols ont fait suivre à des souris un régime pauvre en acides gras Oméga 3. Ils...
Diabète : un site qui répond aux questions des par... Destiné aux parents d’enfants et adolescents après l’annonce de leur diabète, le site ABCDiabete.fr a pour objectif d'apporter des réponses concrètes ...
Troubles du sommeil: une journée pour les dépister... Pour sa 10ème édition, la Journée du Sommeil (19 mars 2010) a retenu le thème: "Quand le sommeil prend de l’âge" avec la publication d’une enquête nat...
Des tablettes numériques pour réduire l’anxi... L’équipe d’anesthésie réanimation de l’hôpital Femme Mère Enfant de Lyon revient du congrès de Hong Kong où elle a présenté les résultats d’une étude ...
Psychiatrie : le CHU de Marseille expérimente le s... Violence, tentative de suicide, crise familiale... Le pôle universitaire de psychiatrie de l'AP-HM lance une expérience de prise en charge à domicile ...
Parents, adoptez la psychologie positive avec vos ... Dans ce guide pratique inspiré par les ateliers de parents qu’elle anime, Agnès Dutheil propose aux lecteurs de s’approprier les principes et outils d...
Baby blues : les papas aussi… Les mamans n’ont plus le monopole du baby blues. C’est en tout cas ce que montre une étude américaine de l'Eastern Virginia Medical School. Environ 10...
Les enfants d’aujourd’hui courent moin... Selon une étude, qui vient d'être présentée lors du congrès de l'American Heart Association à Dallas, les enfants nés au XXIe siècle seraient en moins...
« Parents, ça s’apprend » avec Carole Rousseau... L'animatrice télé Carole Rousseau revient aux commandes d'une nouvelle émission mais pas sur TF1 ! Elle présente désormais « Parents, ça s’apprend » s...
Antidépresseur et effet placebo Le Pr Irving Kirsch est un spécialiste de l’effet placebo. Il publie "Dépression : le mensonge des antidépresseurs". Il y démontre par A plus B, en an...
Accident domestique : 75 % des parents ont peur po... 97 % des parents d’enfants de moins de six ans pensent à juste titre qu’un grand nombre d’accidents domestiques pourrait être évité. Cependant, les da...
Baby gym, massage, portage… le programme de rentré... Les bébés aussi ont le droit à leur rentrée ! Profitez d’un univers dédié à bébé et ses parents en plein centre-ville de Marseille. Au programme : bab...
Troubles bipolaires : un film documentaire pour mi... Pour la 1ère Journée Mondiale des Troubles Bipolaires en France le 30 mars 2015, comprenez mieux cette maladie psychiatrique en visionnant le film doc...
Alzheimer, Parkinson et dépression : une web TV po... Dépression, Maladie d’Alzheimer et Maladie de Parkinson... Avec ce nouveau site, le laboratoire Lundbeck France propose aux patients, aux familles de ...
Antidépresseurs : faut-il en avoir peur ? Le traitement médicamenteux ne constitue qu’un aspect de la prise en charge des sujets présentant des troubles dépressifs ou anxieux. Si historiquemen...