Selon un sondage Odoxa pour la MNH, 89% des Français sont convaincus qu’un jour la science et la technologie permettront de guérir des maladies graves comme le sida ou le cancer.

Après le décès  d’un second patient greffé d’un coeur artificiel Carmat, Odoxa et la MNH ont interrogé les Français sur leur rapport aux avancées scientifiques dans la médecine. Ainsi, 80% des personnes interrogées estiment qu’il « ne faut surtout pas retarder de nouvelles  implantations sur des patients « car il en va de leur survie et du progrès de la santé » contre seulement 18% estimant à l’inverse que « ces décès devraient inciter à différer les futures décisions d’implantation d’un cœur artificiel sur de nouveaux patients ».

Au-delà de cette affaire, 90% des Français sont convaincus  «qu’un jour la science et la technologie permettront à des patients de vivre pendant des années sans difficulté avec des organes vitaux greffés comme un coeur».

En revanche, la seule chose à laquelle ils ne croient pas, sont les progrès technologiques qui «permettront de créer à l’avenir un homme bionique mi-homme mi-machine» (56% contre 43% n’y croient pas).

Par ailleurs, 91% des Français considèrent qu’en matière d’avancées scientifiques, le risque zéro n’existe pas et 86% d’entre eux jugent que la société ne peut pas progresser sans prendre certains risques. Les Français estiment également que ces avancées ont eu un impact positif depuis 20 ans sur la société Française (81% ; +3 points depuis 2011) et estiment que grâce à la science les générations futures vivront mieux que celles d’aujourd’hui (67% ; +11 points).

En revanche, les Français n’acceptent pas l’idée que la souffrance animale puisse être légitime ou un corollaire inévitable à ces progrès scientifiques. 62% de nos concitoyens estiment ainsi que la législation sur l’expérimentation animale devrait être « renforcée afin de limiter la souffrance animale, comme pour la vivisection par exemple » alors que seulement 36% estiment au contraire qu’elle devrait être « allégée afin de permettre plus de tests sur les animaux avant l’expérimentation sur les hommes ».

* Le Carnet de santé des Français du mois de mai, est une enquête réalisée par Odoxa pour la MNH, France Inter et Le Figaro, les 7 et 8 mai 2015, sur un échantillon de 1 008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

A Lire également

Des troubles du comportement chez les enfants expo... Selon une étude française publiée dans la revue Plos One, l'exposition au tabac avant et après la naissance augmenterait le risque de troubles du comp...
Benzodiazépines: une solution utile mais temporair... Environ 7 millions de personnes auraient consommé des benzodiazépines anxiolytiques en 2014 en France dont 16 % en traitement chronique (plusieurs ann...
Hypertension : l’auto-mesure à domicile se dévelop... Selon les résultats de son étude FLAHS 2015 menée par Kantar Health, près d’1 hypertendu traité sur 2 de plus de 55 ans dispose d’un appareil d’auto-m...
Les ados français ont une vie amicale assez riche Selon les données françaises de l’enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) 2010, les adolescents ont globalement une vie...
Une campagne d’information nationale sur le rôle e... Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, a lancé mercredi une campagne d’information nationale sur le rôle et les compétenc...
Sept Français sur dix s’estiment en bonne santé... Sept Français sur dix s’estiment en bonne santé en 2013, dont trois sur dix en très bonne santé selon les chiffres du dernier baromètre d’opinion de l...
Le bonheur passe par la santé pour 94 % des França... Pour 94 % des Français, le bonheur passe par la santé. Pour y parvenir, un quart serait prêt à faire des sacrifices en remplaçant le restaurant par de...
Aspartame : pas de risques pour la santé “au... L'aspartame est-il mauvais pour la santé ? Non, a tranché mardi 10 décembre l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui publie les résul...
Tiers-payant : 54% des Français favorables à sa gé... Plus de la moitié des Français se prononceraient en faveur la généralisation du tiers-payant selon une étude Ifop à paraître dans Dimanche Ouest Fran...
85% des Françaises aux commandes de la santé famil... Selon un sondage LIR-Ipsos-Steria*, 85% des Françaises se chargent des questions de santé au sein de la famille. Rendez-vous chez le médecin, soins à ...
Santé : plus d’un étudiant sur trois renonce à des... Selon une enquête* de la Mutuelle des Etudiants (LMDE) publiée mercredi, 35% des étudiants ont renoncé à consulter un médecin au cours des douze derni...
Santé : l’Inpes veut rendre l’information ac... L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) lance une collection de brochures universelles, « Pour comprendre », destinée a...
35% des Français n’ont plus leur carnet de santé... Selon une étude IFOP (1) pour le groupement de pharmaciens Giropharm, les Français sont très impliqués dans tout ce qui touche à leur santé. Néanmoins...
Les étudiants renoncent trop souvent à se soigner... Une enquête CSA pour EmeVia* montre une augmentation du renoncement aux soins des étudiants, et plus particulièrement une baisse du recours au médecin...
Les européens ont gagné 5 ans d’espérance de... Un nouveau rapport de l’OMS , qui couvre les 53 pays européens et près de 900 millions d’habitants, révèle que l’on vit plus longtemps et en meilleure...
Myopie : un jeune sur quatre concerné en France La myopie seraient en plein boum chez les jeunes. Selon le Baromètre de la santé visuelle des Français 2015 réalisé par OpinionWay pour l’Asnav (Assoc...