Selon l’Académie nationale de médecine, l’obligation  d’apposer  le pictogramme « Grossesse » sur les boîtes de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines ».

Depuis fin octobre 2017, un décret complété par deux arrêtés impose aux titulaires d’autorisations de mise sur le marché (AMM) d’apposer un pictogramme spécifique sur le conditionnement extérieur des médicaments tératogènes ou foetotoxiques. Deux modèles sont prévus : un modèle « Médicament + Grossesse = Danger. À ne pas utiliser sauf en l’absence d’alternative thérapeutique » et un modèle « Médicament + Grossesse = Interdit » pour les médicaments « formellement contre-indiqués en cas de grossesse, même s’il n’existe pas d’alternative thérapeutique ».

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère « que la mise en œuvre de cette mesure qui résulte de la juste nécessité de mieux alerter prescripteurs et patientes sur les médicaments dangereux en cours de grossesse, nécessite plus ample réflexion ». « En effet, alors qu’une quinzaine seulement de substances sont connues comme tératogènes chez l’humain (en dehors des antimitotiques) et une quarantaine comme foetotoxiques, 60 à 70 % des spécialités pharmaceutiques pourraient, dans les faits, se voir apposer un pictogramme « Interdit » ou « Danger ». Une telle discordance pose problème », estime l’Académie.

« L’absence de précision, dans ces textes, sur un certain nombre de points cruciaux introduit une difficulté d’interprétation et une confusion qui inciteront les firmes à élargir le champ de l’apposition des pictogrammes dans une optique de protection médico-légale », poursuit elle.

L’Académie nationale de médecine considère qu’en l’état ces dispositions sont susceptibles d’avoir » des effets préjudiciables et contreproductifs dont une vague d’inquiétude infondée, puisque ce sont 60 à 70 % des spécialités qui pourraient être concernées au lieu de 10 % ». L’académie craint notamment qu »un bruit de fond qui ne permettra pas de claire distinction entre les niveaux de risque des substances puisse entrainer « une perte de chances pour les patientes qui pourraient préférer s’abstenir de tout traitement, même indispensable ».  Elle regrette également « la libre décision laissée aux firmes pharmaceutiques d’apposer le pictogramme de leur choix, quelle que soit la nature des éléments présents dans le RCP, leur gravité, leur extrapolabilité à l’humain et les alternatives disponibles ».

Selon l’académie de  médecine, il semble « justifié de redéfinir le périmètre du décret afin d’en conserver l’intention initiale ». Seules les substances ayant fait la preuve de leur effet délétère pour la grossesse humaine devraient être visées par une action de communication de cette nature, avec apposition d’un pictogramme « Interdit » pour les autres substances, aucun pictogramme ne devrait être apposé : des échanges entre prescripteurs, pharmaciens et patientes sur la base des informations médicales disponibles et de la notice des conditionnements devraient suffire, évitant de surcroît des effets d’alerte inutiles et contre-productifs », conclut-elle.

Source : Académie de médecine

A Lire également

Hépatite C : vers une guérison à 100% ? Alors que se déroule à Paris le 7e congrès sur l'hépatite, des chercheurs ont annoncé la mise au point de traitements contre l'hépatite C susceptibles...
Les médicaments, des produits sous surveillance La prise de médicaments n’est pas un acte anodin. C’est pourquoi les autorités sanitaires ont mis en place un réseau national de pharmacovigilance en ...
Les Françaises accouchent de plus en plus tard Selon une étude de l'Institut national des études démographiques (Ined), les femmes qui ont accouché en France en 2009 avaient 30 ans en moyenne, cont...
Médicaments: une quinzaine de génériques du Viagra... Le médicament vedette du laboratoire américain Pfizer, le Viagra, va perdre son brevet en France le 21 juin à minuit. Selon le magazine Challenges, un...
Césarienne : mieux informer les femmes enceintes En France, près d'une femme sur cinq donne naissance par césarienne et, dans près de la moitié des cas, la césarienne est programmée. Pour améliorer c...
Médicaments buvables : « Ne vous mélangez pas les ... Pipettes, gobelet, compte-gouttes ou cuillères-mesure.... L'agence française du médicament (ANSM) a lancé une campagne de sensibilisation : « Ne vous ...
La collecte des médicaments non utilisés baisse lé... La collecte des Médicaments Non Utilisés (MNU) des ménages accuse une légère baisse de 1% par rapport à l'année dernière qui avait enregistrée une for...
Médicaments: la revue Prescrire publie son Palmarè... La revue médicale indépendante vient de publier son palmarès annuel des médicaments. Pour l'année 2015, Prescrire prime trois anciens médicaments mais...
Médicaments : des ruptures de stocks de plus en pl... L'Académie de pharmacie a publié mercredi ses recommandations pour faire aux problèmes d'approvisionnement de médicaments qui se multiplient dans les ...
Cherchez vos médicaments génériques sur votre iPho... Trouver ses médicaments génériques  en quelques clics sur votre mobile ? C’est possible grâce  à Kelmed, l’application gratuite pour iPhone, développé...
Médicaments sans ordonnance: 3 personnes sur 5 prê... Internet, grandes surfaces, … les médicaments sans ordonnance ne seront peut-être bientôt plus l’apanage des seules pharmacies. Selon une étude du cab...
Médicaments : « les Français profondément inquiets... A l’occasion du débat-citoyen « Médicaments : ce qui doit changer ! » qui se tient aujourd’hui à Nantes, la Mutualité Française a fait réaliser une ét...
Grossesse : pourquoi me faire vacciner contre la g... Pourquoi me faire vacciner ? Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je fais partie d’une catégorie « à ris...
Yoga et méditation pendant la grossesse Pour préparer votre corps aux changements liés à la grossesse, voici 40 postures de méditation adaptées aux femmes enceintes. Idéal pour profiter plei...
Pilule : infirmiers et pharmaciens vont pouvoir la... Suite à un arrêté publié mardi 1er juin au Journal Officiel,  les infirmiers vont pouvoir renouveler les ordonnances de pilules contraceptives et les ...
7ème Journée Française de l’Allergie le 19 mars... A l’occasion de la 7ème Journée Française de l’Allergie du 19 mars 2013, l’Association Asthme & Allergies donne rendez-vous aux jeunes et à leurs ...