L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient d’annoncer son souhait de renforcer les informations présentes sur les boites de médicaments à base de paracétamol afin de prévenir les risques liés au surdosage.

Objectif affiché : sensibiliser les patients et les professionnels de santé sur les risques hépatiques liés au mésusage de ce médicament, premier antalgique utilisé en France. L’ANSM lance ainsi une consultation publique* qui porte sur un message d’alerte à faire figurer sur les boites et sur l’harmonisation des mentions visant à prévenir ce risque hépatique, d’ores et déjà présentes sur certains conditionnements.

“Le paracétamol est un médicament sûr et efficace dans les conditions normales d’utilisation”, souligne néanmoins l’agence dans un point d’information. “Mais en cas de mésusage, notamment par surdosage en associant plusieurs produits contenant du paracétamol et/ou  par non-respect de leur posologie, le paracétamol peut entraîner des lésions graves du foie dans certains cas irréversibles”, rappelle-t-elle également. La mauvaise utilisation du paracétamol est la 1ère cause de greffe hépatique d’origine médicamenteuse en France.

L’agence rappelle ainsi les recommandations de bon usage du paracétamol : prendre la dose la plus faible, le moins longtemps possible, respecter la dose maximale quotidienne et la durée de traitement recommandée, vérifier la présence de paracétamol dans les autres médicaments (utilisés pour douleurs, fièvre, allergies, symptômes du rhume ou état grippal) et alerter les populations particulières (-50kg, insuffisance hépatique légère à modérée, insuffisance rénale sévère, alcoolisme chronique…).

Une consommation en hausse de 53% en 10 ans

Le paracétamol est la substance active la plus vendue en France et sa consommation a augmenté de 53% en 10 ans. Près de 200 médicaments contenant du paracétamol, seul ou associé à d’autres substances, sont actuellement disponibles avec ou sans prescription médicale pour traiter les douleurs, la fièvre ou les symptômes du rhume.

Dans ce contexte, l’Agence a engagé différentes actions afin de garantir aux patients un accès sécurisé à ce médicament. Dans les années 80, la France a été le premier pays européen à avoir limité la dose de paracétamol par boite (8 grammes). Depuis 1998, l’Agence a demandé la diffusion de messages d’alerte dans la publicité grand public , en particulier sur la présence de paracétamol dans les médicaments et le risque d’associer plusieurs médicaments qui en contiennent pour éviter tout risque de surdosage. En 2008, une campagne d’aide à l’automédication a été réalisée avec, pour le paracétamol, une fiche d’aide à la dispensation et un dépliant pour les patients , qui mentionnent le risque hépatique en cas de surdosage. A ce jour, toute publicité à la radio ou à la télévision doit mentionner à l’oral  “Ce médicament contient du paracétamol. Attention aux risques pour le foie en cas de surdosage”.

* L’ANSM invite ainsi toute personne qui le souhaite à participer, jusqu’au 30 septembre 2018 , à la consultation publique « Risque hépatique lié au surdosage en paracétamol : mise en place d’un message d’alerte sur les boites (conditionnement) ».

Source: ANSM

A Lire également

Notice des médicaments: un tiers des Français ne l... Un sondage Groupe Pasteur Mutualité / ViaVoice  révèle que 33% des français déclarent ne jamais ou très peu la regarder. Ils sont en revanche 43% à dé...
Paracétamol : son générique automatiquement délivr... Doliprane, Dafalgan ou encore Efferalgan... Les Français ont consommé 500 millions de boîtes en 2012. C'est pourquoi, l'agence du médicament (ANSM) ét...
Effets indésirables : un portail internet officiel... Médicament, dispositif médical, complément alimentaire, produit cosmétique, ou encore un acte de soin réalisé par un professionnel de santé à l’hôpita...
Médicaments: une web-série décalée pour mieux les ... Le Leem, l'organisation qui représente l'industrie du médicament en France, a lancé une web-série sur les méthodes parfois « loufoques » qui existaien...
Le classement des médicaments les plus prescrits e... Quels sont les médicament les plus prescrits en pharmacie et à l'hôpital ? Selon un récent bilan de l’Assurance maladie, les remboursements de médicam...
Médicaments : un Français sur deux ne s’esti... Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter*, un Français sur deux ne s’estime pas bien informé sur la prescription de m...
Hyperactivité : la HAS préconise un repérage préco... Trouble complexe, difficile à repérer et qui associe différents symptômes, le trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est sou...
Le valproate désormais interdit pendant la grosses... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé mardi 12 juin que le valproate est désormais interdit pendant l...
L’ANSM saisit Bruxelles sur le médicament coupe-fa... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé la saisie du Comité permanent des médicaments à usage humain de la Commission européenne concernant ...
L’Agence nationale de sécurité du médicament et de... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) est officiellement créée. La parution du décret de gouvernance relatif à ...
Médicaments : une charte anti contrefaçon Les industriels français du médicament (Leem) viennent de signer avec des représentants de plateformes de e.commerce une charte destinée à lutter cont...
Le Furosémide est de retour dans les pharmacies Ce vendredi 6 septembre 2013, le Furosémide du laboratoire Teva revient dans les pharmacies françaises. Ce médicament diurétique avait été retiré en j...
Antibiotiques: la consommation reste très élevée e... Selon le dernier rapport annuel de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), la consommation d'antibiotiques repar...
L’Académie de médecine alerte sur les risque... Alors que le Sativex vient de recevoir le feu vert des autorités sanitaires, l’Académie de médecine a mis en garde mardi les patients et les médecins ...
Budget de la sécu 2014 : des économies sur le médi... Dans le cadre de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2014), le gouvernement va demander un « effort » de 577 millions d’eur...
Cancer du sein : une nouvelle formulation injectab... Un médicament du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, qui réduit le temps d’administration grâce à une nouvelle formulation injectable (par voie s...