Face au développement rapide des technologies, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a formulé mardi ses recommandations pour limiter les expositions aux radiofréquences. Si l’agence ne met pas en évidence d’effet sanitaire avéré, elle pointe toutefois différents effets biologiques chez l’Homme ou chez l’animal.

Ainsi, les résultats de l’évaluation des risques liés à l’exposition aux radiofréquences “ne met pas en évidence d’effet sanitaire avéré et ne conduit pas à proposer de nouvelles valeurs limites d’exposition de la population” estime l’Anses. L’agence souligne néanmoins, avec des niveaux de preuve limités, “différents effets biologiques chez l’Homme ou chez l’animal”. Ils peuvent concerner “le sommeil, la fertilité mâle ou encore les performances cognitives”.

Toutefois, l’Agence note que l’évaluation des risques ne peut être conduite à ce jour pour différents effets potentiels en l’absence de données disponibles chez l’Homme ou chez l’animal et que l’impact potentiel des protocoles de communication mis en œuvre (2G, 3G, 4G) apparaît faiblement documenté.

Par ailleurs, “certaines publications évoquent une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, sur le long terme, pour les utilisateurs intensifs de téléphones portables”, pointe l’agence. L’Anses recommande ainsi de limiter les expositions de la population aux radiofréquences – en particulier des téléphones mobiles -, notamment pour les enfants et les utilisateurs intensifs, et de maîtriser l’exposition générale résultant des antennes-relais.
Ondes électromagnétiques : l'Anses émet ses recommandations
Enfin, l’Anses a indiqué qu’elle va allait “approfondir le travail concernant les électro-sensibles, en examinant plus spécifiquement toutes les données disponibles en France et à l’international sur ce sujet qui mérite une attention particulière”.

Les recommandations de l’Anses pour limiter les expositions aux radiofréquences :

– pour les adultes utilisateurs intensifs de téléphone mobile (en mode conversation) : recourir au kit main-libre et de façon plus générale, pour tous les utilisateurs, de privilégier l’acquisition de téléphones affichant les DAS[1] les plus faibles ;

– réduire l’exposition des enfants en incitant à un usage modéré du téléphone mobile ;

– poursuivre l’amélioration de la caractérisation de l’exposition du public dans les environnements extérieurs et intérieurs par la mise en œuvre de campagnes de mesure ;

– le développement des nouvelles infrastructures de réseaux de téléphonie mobile doit faire l’objet d’études préalables en matière de caractérisation des expositions et que les conséquences d’une éventuelle multiplication du nombre d’antennes-relais dans le but de réduire les niveaux d’exposition environnementaux fassent l’objet d’un examen approfondi ;

– documenter les situations des installations existantes conduisant aux expositions les plus fortes du public et d’étudier dans quelle mesure ces expositions peuvent être techniquement réduites.

– que tous les dispositifs courants émetteurs de champs électromagnétiques destinés à être utilisés près du corps (téléphones DECT, tablettes tactiles, veille-bébé, etc.) fassent l’objet de l’affichage du niveau d’exposition maximal engendré (DAS par exemple), comme cela est déjà le cas pour les téléphones portables.

Source:  Anses

A Lire également

Cancer : les inégalités persistent deux ans après ... Les résultats de l’enquête «Cancer : la vie deux ans après le diagnostic», présentés par l’Institut national du cancer (INCa) et l’Inserm, soulignent ...
Nanomatériaux : l’arrêté qui impose l’étiquetage d... L’arrêté imposant aux industriels de l’agroalimentaire d’informer le consommateur sur la présence de substances sous forme nano-particulaires, c’est-à...
L’appel d’Amélie Mauresmo pour la rech... La championne de tennis Amélie Mauresmo et le réalisateur Patrice Leconte tournent un clip pour la recherche contre le Cancer. Marraine de l’Institut ...
Journée mondiale contre le cancer, le 4 février 20... A l'occasion de la journée mondiale contre le cancer, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle que les cancers figurent parmi les principale...
La ligue contre le cancer lance son 1er marathon Dimanche 29 avril aura lieu la première édition du Marathon Arles Alpilles. Un marathon inédit au bénéfice de La Ligue contre le Cancer. D’Arles la Ro...
Lymphome: un essai clinique va évaluer une nouvell... L’essai clinique « AKTIL », financé par l’Association pour la Recherche sur le Cancer (ARC) et l’Institut National du Cancer (INCa), va débuter dans l...
Cancer : de plus en plus de guérisons selon l̵... L’Institut National du Cancer (INCa) a publié le 22 avril 2010 un rapport sur la survie des patients atteints de cancers en France. Ainsi, 320 000 pat...
Cancer du sein : le plus fréquent des cancers fémi... Avec près de 50 000 nouveaux cas estimés en 2005 en France, le cancer du sein représente 36,7 % de l’ensemble des nouveaux cas de cancers chez la femm...
Prévention du cancer de l’estomac : une nouv... L'INCa publie de nouvelles brochures d'information sur la prévention du cancer de l'estomac dont une dédiée aux patients. Elles rappellent l'intérêt d...
Cancer : 78 000 euros collectés grâce à la 1ere Ma... La Marche des Lumières, la première marche de solidarité en France organisée par l’Institut Curie pour faire reculer le cancer, a eu lieu samedi 23 no...
Cancer : nouveaux soupçons sur les implants mammai... Marisol Touraine, la ministre de la Santé, est intervenue mardi pour aborder la survenue d’une pathologie rare, le lymphome anaplasique à grandes cell...
Gènes défectueux : va-t-on pouvoir les « réparer »... La progression des connaissances laisse espérer de nombreuses possibilités thérapeutiques mais aussi des risques car la régulation des gènes apparaît ...
Démarches sociales et cancer : un guide pratique p... L’Institut National du Cancer (INCa) en partenariat avec la Ligue nationale contre le cancer publie l’édition mise à jour du guide Cancer info « Démar...
Cancer : deuxième saison des vidéos pédagogiques «... Pour la deuxième saison des vidéos pédagogiques « Chez Marie », des spécialistes du cancer de l’Institut Curie se sont prêtés au jeu d’expliquer - sim...
Cancer : la carte interactive des établissements m... L'Institut National du Cancer (INCa) vient de remettre à jour  la carte interactive de l’offre de soins. Cette carte interactive permet d'accéder, par...
Cancers: l’INCa répondra à toutes les questi... Prévention, dépistage, soins, innovations, recherche, Plan cancer... Le 4 février, journée mondiale de lutte contre le cancer, l'Institut national du ...