Selon l’Observatoire des prix des médicaments 2014 publié par Familles Rurales, les prix des médicaments sans ordonnance restent stables par rapport à l’an dernier mais avec des écarts toujours aussi importants  (les médicaments pouvant être entre deux et quatre fois plus chers selon les pharmacies).

Cet observatoire porte sur 14 produits : 12 médicaments délivrés sans ordonnance et vendus en accès libre (automédication) et 2 spécialités non-médicamenteuses.

“En moyenne, un médicament peut être deux fois plus cher d’une pharmacie à une autre, voire trois à quatre fois (Arnigel, Arnigel et Physiologica)”, relève l’observatoire. « En comparant les prix, le consommateur peut économiser en moyenne 4,4 € et jusqu’à plus de 6 € sur une boite », estime Familles rurales.

 Autre constat de l’association, « les médicaments sont moins chers quand ils sont en accès libre et dans les pharmacies appartenant à un groupement ».

Familles Rurales note par ailleurs” l’accentuation du mode d’affichage sur présentoir au détriment des deux autres (boite, et boite + présentoir”). « Sans doute que l’abandon de la vignette depuis le 1er juillet a pu avoir une influence en ce sens, en obligeant les pharmaciens à s’équiper d’autres modes d’information », estime-t-elle.  Familles Rurales recommande donc aux consommateurs de demander systématiquement un ticket de caisse, le prix figurant de moins en moins sur la boite.

Vente en ligne et frais de port
Concernant les prix de vente des médicaments en ligne, les prix pratiqués sont en majorité inférieurs aux prix des pharmacies physiques. Mais les médicaments ne sont pas nécessairement moins chers en raison des frais de port mais également de la « grande disparité des prix entre les sites ». Pour cinq produits, le prix maximal, pharmacies physiques et Internet confondues, a été constaté sur un site internet.

Concernant l’application des recommandations de bonne conduite des sites en ligne , « toutes les recommandations ne sont pas toujours respectées, en particulier la nécessité pour l’acheteur de remplir un questionnaire, même sommaire, avant la validation de la commande », note Familles rurales. « La mise à disposition et la validation de la lecture des notices des médicaments avant achat ne sont pas toujours explicites », poursuit-t-elle notant que « divers logos non officiels apparaissent sur les sites, n’offrant aucune garantie aux consommateurs contrairement aux trois références obligatoires (ANSM, Ordre des pharmaciens et ARS) ». Ces derniers ne sont d’ailleurs pas systématiquement présents.

Source : Familles Rurales

A Lire également

Médecins du Monde lance une campagne choc pour dén... Médecins du Monde a dévoilé lundi 13 juin une campagne d'affichage choc pour dénoncer le prix des médicaments. Objectif de l'ONG : faire pression sur ...
Médicaments innovants : la ligue contre le cancer ... Alors que l'efficacité des médicaments innovants permet aujourd'hui de guérir de nombreuses personnes malades et d'augmenter de façon régulière leur d...
Bientôt des lunettes moins chères sur internet ? Un projet de loi débattu lundi à l'assemblée prévoit la libéralisation du marché des lunettes. Une mesure qui aurait pour conséquence de faire baisser...
Médicaments sans ordonnance : 13% des Français ach... Selon une enquête Ifop réalisée pour le réseau de vente Pharmaket.com, qui regroupe sur son site des pharmacies agréées, plus d'un français sur dix, a...
Prix des médicaments : par qui sont-ils fixés et c... Voici 5 clips vidéo pour comprendre comment sont fixés les prix des médicaments en France. Qui fixe le prix des médicaments et comment sont-ils dé...
Médecins spécialistes et médicaments sont “t... Selon un sondage Viavoice réalisé pour le groupe Pasteur mutualité, paru ce mardi dans Le Parisien, près de 70% des Français (70%) jugent les tarifs d...
Lunettes et lentilles sur internet : “des pr... En facilitant le recours à la vente en ligne de lunettes et de lentilles, le projet de loi Consommation pourrait permettre "des économies substantiell...
Médicaments trop chers : 1 Français sur 2 se soign... Selon la dernière étude Ifop/Biogaran*, l'automédication gagnerait du terrain en France. 50% des Français achèteraient des médicaments sans passer par...
Médicaments sans ordonnance: 3 personnes sur 5 prê... Internet, grandes surfaces, … les médicaments sans ordonnance ne seront peut-être bientôt plus l’apanage des seules pharmacies. Selon une étude du cab...
Baisse de prix pour les pilules de 2ème génération... Depuis le 1er novembre, le prix des pilules dites « de deuxième génération » a baissé de 12 % à 15 %. Objectif : faciliter l'accès aux pilules minidos...
Leclerc gagne en appel face aux pharmaciens La Cour d'appel de Colmar a tranché. Les centres Leclerc vont pouvoir poursuivre leur campagne contre le prix des médicaments non remboursés et revend...
Doctissimo lance son site de vente de parapharmaci... Produits de parapharmacie et médicaments sans ordonnances.... Doctissimo a annoncé lundi le lancement de Doctipharma.fr, un nouveau site de e-commerce...
Les pharmaciens disent non à la vente de médicamen... Sites illégaux arborant des croix vertes, vente de Viagra et Prozac à volonté ou encore offres fidélité sur des médicaments... "Internet, pour nous, c...
Médicaments non remboursés : l’incroyable valse de... L’association « Familles rurales » dévoile une étude qui démontre que le prix des médicaments non remboursables vendus en libre accès varie de façon p...
Médicaments génériques: les industriels contre la ... Alors qu'une baisse des prix des médicaments génériques de 20 à 25% est intervenue le 1er mars 2013 suite aux dispositions de la dernière loi de finan...
La vente en ligne de tous les médicaments sans ord... Près de 10.000 médicaments sans ordonnance seront autorisés à la vente sur internet à partir du 1er mars 2013. En effet, le Conseil d'Etat a décidé je...