La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine vient d’annoncer la mise en place de mesures inspirées des recommandations du rapport « Quel parcours pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ? » remis par le Professeur Michel Clanet, Président du comité de suivi du Plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019.

Les recommandations que contient ce rapport prennent en compte la place des médicaments, les alternatives médicamenteuses, l’accompagnement médico-social et la place des aidants. Le ministère indique que ces mesures prises aujourd’hui par la ministre seront mises en œuvre dès 2017 :

– à partir du 1er novembre 2017, les consultations de médecine générale visant à informer les patients et à définir un traitement face à une maladie neurodégénérative seront revalorisées à 60 euros. A cette même date, les médecins généralistes pourront réaliser jusqu’à trois “visites longues” annuelles au domicile des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer à un tarif de 70 euros. La durée de la consultation pourra ainsi être adaptée aux besoins de la personne (évolution de sa maladie ou des pathologies associées, présence ou non d’un aidant pour l’accompagner, etc.). Ces mesures visent à mieux reconnaître la place des médecins généralistes dans la prévention de la maladie d’Alzheimer, l’accompagnement et le parcours de soins des personnes malades ;

– un programme de formation dédié aux maladies neurodégénératives sera proposé aux professionnels de santé dans le cadre du développement professionnel continu (DPC). Ce programme sera préparé en collaboration avec le Collège de la médecine générale de France (CMGF) ;

– enfin, 20 unités cognitivo-comportementales supplémentaires seront ouvertes sur le territoire national, pour moitié en 2017.

Le ministère rappelle également que la Haute autorité de santé (HAS) a jugé en octobre 2016 que le service médical rendu des médicaments indiqués dans le traitement symptomatique de la maladie d’Alzheimer était insuffisant. Marisol Touraine s’était alors engagée à ne pas dérembourser ces médicaments tant qu’il n’existerait pas de parcours de soins garantissant une prise en charge adaptée aux malades d’Alzheimer. “Le déremboursement peut en effet entraîner une perte de chance pour les patients”, indique le ministère.

Pour la ministre, “ce n’est qu’au terme de la mise en œuvre de ces mesures que la question du maintien ou non du remboursement des médicaments aujourd’hui prescrits dans le traitement symptomatique de la maladie pourra se poser”.

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Alzheimer : le nombre de malades sous-estimé dans ... France Alzheimer propose d’élargir le champ des mesures du plan Alzheimer pour les établissements type EHPAD : « Prévoir 12 places pour les malades Al...
Semaine du cerveau : des ateliers gratuits et ludi... Pour la Semaine du cerveau, profitez d'activités gratuites pour enfants et adultes afin de mieux connaître le cerveau. A Paris, le Palais de la découv...
Alzheimer : le coût mondial de la démence dépasser... Selon le rapport mondial sur la maladie d'Alzheimer de 2010, publié aujourd'hui à l'occasion de la Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer par Alzh...
Vivre avec la maladie d’Alzheimer : des rece... Pour répondre aux besoins nutritionnels des personnes atteintes de maladie neuro-dégénératives, notamment Alzheimer, et faciliter la dégustation, les ...
Nouvelle unité au CHU de Nancy adaptée aux patient... Lieu de vie et de soins, l’Unité d’Hébergement Renforcé du CHU de Nancy constitue une nouvelle offre dans la prise en charge des personnes atteintes d...
Alzheimer : faire de longues études retarderait l&... Selon une étude publiée dans le magazine scientifique Brain et relayée par Le Figaro, faire de longues études permettrait de retarder l'apparition de ...
Les anticorps, remède à prendre en compte Les anticorps sont des protéines complexes agissant pour notre système immunitaire. Ils sont nécessaires à notre organisme, puisqu'ils détectent les c...
Le Neurodon repart en campagne pour la recherche A l'occasion de la semaine du cerveau, le Neurodon, collecte nationale de fonds organisée chaque année par la fédération pour la Recherche sur le cerv...
Maladie d’Alzheimer : une grande campagne de... A l’occasion de la journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer, Harmonie Mutuelle et la Fondation de l’Avenir s’associent pour mobiliser l’opinion ...
Démence : adopter une bonne hygiène de vie diminue... Selon des chercheurs de l’université de Cardiff au Royaume-Uni, la pratique quotidienne d'au moins trente minutes de sport contribuerait à réduire le ...
Randonnée à rollers pour le neurodon avec Christop... Rejoignez Christophe Malavoy à la grande randonnée en rollers qui aura lieu à Paris dimanche 3 octobre. Vous soutiendrez ainsi la Fédération pour la R...
Des mots pour Alzheimer : 4 personnalités s’engage... France Alzheimer et maladies apparentées a lancé depuis lundi 18 septembre, sa nouvelle campagne de sensibilisation Des mots pour Alzheimer. Une opéra...
Alzheimer et consultations mémoire : des délais d’... Lors de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, les consultations mémoire situées dans les hôpitaux proposent à toute personne présentant des tr...
Alzheimer : Paris en chansons Alzheimer, si l’on chantait? Les malades souffrant de cette pathologie et leurs familles sont invitées à chanter à Paris. L’association « Alzheimer P...
Retraite Plus : un guide du Bien vieillir gratuit A l'heure où la recherche s'interroge sur les moyens de prévenir les maladies liées à l'âge comme Alzheimer ou la démence sénile, Retraite Plus, spéci...
24ème Journée mondiale Alzheimer, le 21 septembre ... La 24ème Journée mondiale Alzheimer qui se déroule le 21 septembre 2017 met cette année à l’honneur les diverses actions mises en œuvre, notamment par...