Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Institut de la Vision, de l’Inserm et de l’Université Pierre et Marie Curie ont élucidé l’origine de la cécité qui survient dans le syndrome de Usher de type I (cause la plus fréquente de surdité-cécité chez l’homme).

Le syndrome de Usher est une maladie génétique qui engendre une surdité congénitale ainsi qu’une déficience visuelle progressive occasionnée par une rétinite pigmentaire. Parmi les différentes formes existantes de la maladie, le type I (40% des cas) est le plus sévère : la surdité est profonde et les troubles de la vision apparaissent de manière précoce. La prévalence du syndrome de Usher est estimée à 1/30 000. Actuellement, il existe une bonne prise en charge des patients concernant les troubles auditifs. En revanche, aucun traitement ne permet aujourd’hui de stopper l’issue de la rétinite pigmentaire.

Les travaux relancent l’espoir : les chercheurs viennent de découvrir l’origine de la rétinite pigmentaire chez les patients atteints du syndrome de Usher de type I. Il s’agit d’un défaut dans l’organisation d’édifices cellulaires indispensables au maintien de la vision, les processus caliciels. Ce défaut est causé par le dysfonctionnement d’une ou de plusieurs protéines, identifiées au nombre de 5 par les chercheurs et qui assurent la cohésion des processus caliciels. La structure des processus caliciels a pu être observée en haute résolution grâce à l’utilisation de techniques de microscopie électronique .

Les scientifiques ont également démontré pourquoi le rongeur, seul modèle animal disponible aujourd’hui pour cette pathologie, n’est pas atteint par la cécité observée chez l’homme. Ces travaux impliquent l’orientation des futures recherches vers la production d’un modèle animal chez le primate. Ce dernier permettra ensuite de progresser vers une approche thérapeutique de la cécité chez les patients atteints du syndrome de Usher de type I. Ces recherches font l’objet d’une publication le 8 octobre dans le Journal of Cell Biology.

Source : Institut Pasteur

 

A Lire également

Un pas vers un traitement de la cécité ? Et si notre œil pouvait se  reconstituer par lui-même à partir de cellules souches ? Ca n’est pas une utopie, mais  l'objectif très réaliste d'un jeun...
Rétinopathie diabétique : 1 000 diabétiques par an... Le diabète peut rendre aveugle sans suivi ophtalmologique régulier. C’est le message qu’entendent faire passer l’Association Valentin Haüy (AVH) et l’...
Cécité: un médicament 30 x moins cher prouve son e... Selon une étude britannique, deux traitements le Lucentis et l'Avastin procureraient les mêmes bénéfices pour traiter la dégénérescence maculaire liée...
La Journée mondiale de la vue pour l’égalité d’acc... La Journée mondiale de la vue, mise en place par l’OMS a eu lieu le 13 octobre dernier pour sensibiliser l’ensemble du monde aux problèmes de la cécit...
La cécité bientôt détectée par notre façon de rega... Selon une nouvelle étude publiée par des chercheurs de la City University London, l’une des principales causes de cécité dans le monde pourrait être d...
Dépistage gratuit du glaucome pour limiter la céci... Le Bus du Glaucome repart en tournée. Des dépistages gratuits sont organisés dans 20 villes de France. Un glaucome peut conduire à la cécité totale. I...
Glaucome : des chercheurs parviennent à préserver ... Des chercheurs de l’Inserm ont réussi à préserver la fonction visuelle de rats atteints de glaucome. Cette maladie, associée à une élévation anormale ...
Journée mondiale de la vue : bientôt des apparteme... Pour son édition 2010, la Journée mondiale de la vue, qui se déroulera le 14 octobre prochain, met l’accent sur la santé oculaire et l’égalité d’accès...
Des cas de cécité temporaire liés à l’utilisation ... L’utilisation prolongée d’un smartphone dans notre lit pourrait entraîner une cécité temporaire, selon une nouvelle étude publiée dans le New England ...