À l’occasion de la Journée Internationale de lutte des femmes pour l’égalité des droits, la sixième édition du baromètre Sport Santé de la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) dévoile qu’en 2017, les inégalités hommes-femmes dans la pratique sportive se creusent.

En effet, si les femmes consacraient 54 minutes de moins à la pratique sportive que les hommes en 2016, elles y consacrent 1h06 de moins en 2017, soit une différence de 12 minutes d’une année à l’autre !

Si la pratique sportive semble être aujourd’hui une priorité pour les Français, tant pour leur forme physique, que pour leur moral, il semble que les femmes peinent de plus en plus à y consacrer du temps !

Parmi les Français qui affirment pratiquer une activité physique régulière (64%), les femmes déclarent n’y consacrer que 2H54 (3H en 2016) par semaine contre 4H (3H54 en 2016) pour les hommes.
     • La différence se fait dès la jeunesse : les hommes de 15-24 ans pratiquent 4H18 par semaine contre 3H18 pour les femmes du même âge ; 

     • Chez les plus de 60 ans : les hommes consacrent 4H42 au sport contre 3H06 pour les femmes, et c’est là que l’écart est le plus important.

Les Françaises se sentent moins en forme que les Français

Comme ces 3 dernières années, les femmes s’attribuent une note plus faible que les hommes concernant leur état de forme (à la fois physique et mental) : 6,5/10 versus 6,8/10 pour les hommes. Mais cette note a légèrement augmenté en un an (6,1/10 en 2016).

« Notre Fédération, non compétitive, compte 510 000 licenciés et accueille majoritairement des femmes (92%). Cependant, nous sommes conscients que trop de Françaises manquent encore de temps aujourd’hui pour pratiquer une activité physique et sportive. A la fois investies dans leurs vies professionnelle, personnelle et familiale, elles peinent à trouver des moments pour elles, des moments pour faire du sport, pour se sentir bien.”, commente Françoise Sauvageot, Présidente de la FFEPGV.  “A la FFEPGV, notre vocation est de permettre l’accès au sport pour le plus grand nombre, et ces femmes en font partie ! Pour cela, nous avons adapté les horaires de certains de nos cours, en développant notamment de nouveaux créneaux sur la pause méridienne. En complément de notre fort maillage territorial (plus de 6000 clubs à travers l’hexagone) et de nos prix (de 80 à 120 euros par an en moyenne selon les clubs), ces horaires adaptés renforcent l’accessibilité que nous souhaitons proposer à ces femmes actives ! », poursuit-elle.

*Enquête menée par Ipsos sur Internet du 12 au 16 décembre 2016 auprès d’un échantillon de 1 802 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française, âgée de 15 ans et plus.
**Enquête menée par Ipsos sur Internet du 11 au 18 décembre 2013.

 Source : FFEPG

A Lire également

Implants mammaires : près de 100 000 femmes vont ê... A la demande de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), un groupe de chercheurs de l’Inserm lance une étude bapt...
Trop de collègues masculins : une source de stress... Les femmes devraient elles fuir les métiers où exercent en majorité des hommes ? Une étude américaine de l'université de l'Indiana à Bloomington montr...
Le cerveau des femmes serait plus actif que celui ... En effet, au repos, l'activité neuronale du circuit appelé «réseau par défaut» est en effet plus grande chez les femmes que chez les hommes. De mau...
Roller : pour une glisse en toute sécurité Le roller, traditionnel ou in-line, met à l’épreuve votre endurance, votre équilibre et vos articulations . En respectant certaines règles de conduite...
Les IVG augmentent chez les jeunes femmes de 15 à ... Aujourd’hui, de nombreux moyens de contraception sont disponibles pour répondre au mieux aux attentes des femmes. Ainsi la France est l’un des pays a...
Le valproate désormais interdit pendant la grosses... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé mardi 12 juin que le valproate est désormais interdit pendant l...
Maladies cardio‐vasculaires : les femmes touchées ... A l’occasion de la Journée Mondiale du Coeur 2015, la Fédération Française de Cardiologie alerte sur la progression des maladies cardio‐vasculaires ch...
Les femmes de moins de 30 ans plus susceptibles d’... Alors que la journée mondiale de la contraception se déroule le 26 septembre  2016, une enquête* révèle que les "Millenials" (les femmes de 21-29 ans)...
Cancer du sein : certains antihypertenseurs pourra... Selon une étude américaine publiée lundi par le JAMA Internal Medicine, les femmes ménopausées qui ont pris durant 10 ans ou plus un inhibiteur calciq...
Pilule du lendemain : 4 jeunes femmes sur 10 lR... Le « portrait social » de la France publié cette semaine par l'Insee révèle que la pilule du lendemain a été utilisée au moins une fois par plus de 40...
Et si vous arrêtiez de fumer grâce aux réseaux soc... Le 31 mai, c'est la Journée Mondiale Sans Tabac. Cette année, l'OMS (l'organisation mondiale pour la santé) s'intéresse particulièrement aux femmes. C...
IVG : le gouvernement lance un site dédié à l’info... A l'occasion de la Journée mondiale de mobilisation pour le droit à un avortement légal et sûr, le gouvernement inaugurera samedi 28 septembre un nouv...
La “pilule du lendemain” inefficace ch... L'agence du médicament (ANSM) vient de faire le point sur l’efficacité de la contraception d’urgence ou « pilule du lendemain ». Selon les nouvelles d...
Le cancer du poumon bientôt plus meurtrier pour le... D'ici 2015, le cancer du poumon aura dépassé le cancer du sein, tuant davantage d’Européennes que ce dernier. En effet, une étude italo-suisse, qui s'...
Obésité: plus de 30.000 Français ont eu recours à ... Selon un bilan publié jeudi par la Caisse nationale d''assurance maladie, les interventions chirurgicales telles que la réduction de l'estomac et la d...
Manger du poisson est bénéfique pour le cœur des f... Une étude danoise publiée lundi dans  la revue de l’American Heart Association montre que les risques de développer des problèmes cardiaques sont plus...