Agnès Buzyn, la ministre des solidarités et de la santé, a annoncé son intention de proposer au Parlement de rendre obligatoires 8 vaccins supplémentaires jusqu’alors recommandés pour la petite enfance, en complément des 3 vaccins actuellement obligatoires.

“Cette décision répond à une nécessité de santé publique. La France a des taux de couverture vaccinale meilleurs que les autres pays pour les vaccins obligatoires, mais ils sont en revanche très insuffisants pour la plupart des vaccins recommandés”, indique le ministère de la santé dans un communiqué. “Cette couverture vaccinale insuffisante, à l’origine d’épidémies, a conduit à la réémergence de certaines maladies et engendré des hospitalisations et des décès évitables”, poursuit-il.

Les vaccins  contre l’haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites), la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites), le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites) seront désormais obligatoires. Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite le resteront.

En pratique, l’extension à 11 vaccins obligatoires représente 10 injections pour les enfants, étalées sur 2 ans. Au moins 70 % des enfants connaissent déjà ces 10 injections sur 2 ans et 80 % plus de 8 injections.

Tous les vaccins obligatoires seront pris en charge à 100 % : 65 % de leur prix est remboursé par l’Assurance maladie, 35 % par les assurances complémentaires qui offrent un « contrat responsable ». Les patients n’auront pas de coût à leur charge. Par ailleurs, il existe différents circuits adaptés, notamment les centres de vaccination, qui proposent des prises en charge totalement gratuites.

Un rendez-vous annuel sera instauré pour faire l’état des lieux de la vaccination en France : progression de la couverture vaccinale, épidémiologie des maladies concernées, pharmacovogilance, nécessité de faire évoluer la liste des vaccins obligatoires…

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Varicelle : vacciner ou non ? La vaccination contre la varicelle n'est pas indiquée pour les jeunes enfants en bonne santé. Contractée durant l'enfance, la varicelle est habituelle...
Vaccins H1N1 : des effets indésirables sous survei... L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a présenté son dispositif de pharmacovigilance des effets indésirables qui se...
Grippe H1N1 : la vaccination a coûté près de 500 m... Ce dimanche lors du  Grand Jury RTL, Roselyne Bachelot a revu à la baisse le coût de la campagne de vaccination contre la grippe H1N1. Selon la minist...
Epidémies de rougeole en Europe : l’OMS demande un... L'Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle les pays européens à intensifier leur politique de  vaccination des groupes d'âge à risque contre la...
Grippe H1N1 : Je suis enceinte. Pourquoi me faire ... Pourquoi me faire vacciner ? Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je fais partie d’une catégorie « à ris...
Vaccins H1N1 : l’Etat devrait payer 48 millions d’... Selon le quotidien Le Figaro, l'État devrait payer au final 48 millions d'euros aux laboratoires pharmaceutiques, en lieu et place des 358 millions d'...
Semaine mondiale de la vaccination du 21 au 28 avr... La Semaine mondiale de la vaccination, qui se déroule du 21 au 28 avril, est l’occasion de souligner l’importance que revêt la vaccination pour sauver...
Grippe saisonnière : un parcours vaccinal simplifi... La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 6 octobre. Elle concerne plus de 12 millions de personnes pour qui la grippe repré...
Cancer du col de l’utérus: une campagne de m... Le ministère de la Santé et l'Institut national du cancer (INCa) ont lancé aujourd’hui "la première campagne de mobilisation contre le cancer du col d...
Vaccination : la rougeole à nouveau priorité natio... Pour l’Inpes, la Semaine européenne de la vaccination est l’occasion de rappeler aux Français, à qui la vaccination rougeole est recommandée et qui ne...
Vaccination : une concertation citoyenne en trois ... La ministre de la santé, Marisol Touraine, a présenté mardi 12 janvier 2016 son plan d’action afin de rénover de la politique vaccinale en France. La ...
Semaine de la vaccination: l’épidémie de rou... La Semaine européenne de la vaccination se déroule en France pour la cinquième année consécutive du 26 avril au 2 mai 2011. Cet événement se tient à l...
E-santé : les Français de plus en plus connectés... Une enquête PHR/IFOP (*) montre que plus d’un Français sur dix possède déjà un objet connecté de santé.  Pour 59% des Français, les objets connectés d...
Vaccins: pas de danger lié à l’aluminium sel... Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a estimé dans un rapport publié le 29 juillet dernier que "les données scientifiques disponibles à ce jour...
Grippe : il est encore temps de se faire vaccinner Alors que l’épidémie de grippe fait que débuter, l’Assurance Maladie et la Direction générale de la santé ont décidé de prolonger d’un mois la durée d...
Grippe A : une facture de 670 millions d’euros  Le gouvernement a fait les comptes de la campagne de vaccination : la grippe A a coûté près de 670 millions d'euros. Selon les ministères de la S...