Le premier mobilier urbain intégrant un défibrillateur automatisé inauguré à Boulogne-Billancourt

Pour la première fois en France, un défibrillateur automatique externe (DAE) sera intégré dans le pied du mobilier urbain « plan-informations ».
Sur une idée conjointe de l’Association RMC/BFM et de JCDecaux, le numéro 1 mondial du mobilier urbain a réalisé l’intégration d’un défibrillateur automatisé externe dans un mobilier urbain pour l’information (MUPI). Ce premier mobilier équipé d’un défibrillateur géolocalisé en France sera installé à Boulogne-Billancourt, Grand-Place, face au 100 Boulevard Jean Jaurès. Au total, 10 MUPI seront équipés en 2011.
Plus de 40 000 personnes meurent chaque année en France d’un arrêt cardiaque extrahospitalier. En France, le taux de survie est de 2 à 3%. Il dépasse 20% à Seattle aux Etats-Unis où des défibrillateurs sont massivement installés sur la voie publique. En France, depuis un décret du 4 mai 2007, toute personne même non médecin peut utiliser un défibrillateur.
Tout témoin d’un arrêt cardiaque devrait mettre en œuvre les trois gestes qui sauvent « Prévenir les secours, masser et défibriller ». Très simple d’utilisation, le recours au défibrillateur permettrait de sauver 3 000 à 5 000 vies chaque année en France.
Cette première sera célébrée le jeudi 4 novembre 2010 à 12 heures, sur la Grand-Place de Boulogne-Billancourt, en présence de Roselyne Bachelot, ministre de la santé et des sports, et de Pierre-Christophe Baguet, député-maire de Boulogne-Billancourt.
Pour Isabelle Weill, présidente de l’Association RMC/BFM, « c’est essentiel que les collectivités locales installent des défibrillateurs accessibles au public car en cas d’urgence, il faut agir vite. Après 4 minutes, chaque minute qui passe correspond à 10% de chance de survie en moins« .  
Source : Ministère de la Santé/ Association RMC/BFM,