Le lycopène est une substance présente dans de nombreux fruits dont la tomate. Il possède des propriétés anti-inflammatoires. Des chercheurs de l’INRA viennent de montrer que cet effet anti-inflammatoire s’exerce sur le tissu gras ou tissu adipeux. Cette propriété permettrait de réduire l’état inflammatoire associé à l’obésité et favorisant le diabète de type 2.

 En plus de son rôle de stockage de lipides, le tissu adipeux sécrète une grande quantité de protéines appelées adipokines (qui incluent les cytokines et les chimiokines), qui participent à la physiologie générale de l’organisme. L’obésité, caractérisée par un développement massif du tissu adipeux conduit à une inflammation de bas niveau due notamment à une production accrue de ces cytokines et chimiokines. Cet état inflammatoire contribuerait au développement de la résistance à l’insuline, à l’origine du diabète de type 2.

 Le lycopène est un caroténoïde rouge, qui donne sa couleur notamment à la tomate. On le trouve dans différents fruits (pastèque, pamplemousse, papaye, goyave, …) et notamment dans les produits transformés à base de tomate dont le ketchup. Il possède des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires avérées. Récemment, des études ont démontré que des rations alimentaires riches en lycopène étaient associées à un tour de taille plus petit et à une masse corporelle grasse plus faible, ce qui suggère qu’il a un impact sur le métabolisme du tissu adipeux.

 Or, le lycopène est stocké essentiellement dans le tissu adipeux. Compte tenu de ces effets anti-inflammatoires, les chercheurs ont donc émis l’hypothèse que le lycopène pourrait réduire la production de cytokines et de chimiokines par le tissu adipeux, ce qui pourrait limiter la survenue des pathologies associées à l’obésité. Pour tester cette hypothèse, des chercheurs de l’INRA de Marseille ont cultivé des explants (petits morceaux) de tissu adipeux de souris nourries avec un régime riche en graisse en présence de lycopène. Cette incubation a permis de montrer que le lycopène est capable de réduire la production de cytokines et de chimiokines pro-inflammatoires produites par le tissu adipeux. La réaction à la présence de lycopène des adipocytes et des préadipocytes, les deux populations cellulaires majoritaires du tissu adipeux, a été évaluée. Il ressort que les deux types cellulaires répondent à un traitement par le lycopène par une diminution de l’expression des cytokines et des chimiokines. Les mêmes résultats ont été reproduits avec des cellules de tissu adipeux humain en culture.

 Pour la première fois, les chercheurs ont démontré l’effet anti-inflammatoire du lycopène sur le tissu adipeux et sur les adipocytes et préadipocytes, en particulier. Ces résultats permettent d’expliquer, du moins en partie, les effets bénéfiques pour la santé du lycopène, notamment pour limiter la prévalence des pathologies liées à l’obésité, telles que l’insulino-résistance qui constitue un facteur de risque des maladies cardio-vasculaires.

 Ce travail a été soutenu par la Commission européenne dans le cadre du 6° PCRD (projet Lycocard).

 Référence :
Lycopene inhibits proinflammatory cytokine and chemokine expression in adipose tissue.
Gouranton E, Thabuis C, Riollet C, Malezet-Desmoulins C, El Yazidi C, Amiot MJ, Borel P, Landrier JF. Journal of Nutritional Biochemistry, 15 octobre 2010
*INRA, UMR1260 « Nutriments lipidiques et prévention des maladies métaboliques », Marseille, F-13385 France; Université Méditerranée Aix-Marseille 1 et 2, Faculté de Médecine, Marseille, F-13385 France.

 Source : INRA

A Lire également

Obésité : le message “mangez au moins cinq f... Nous connaissons tous les messages de prévention du type "Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour" diffusés au pied des publ...
Les sodas pourraient nuire à la fertilité Une étude américaine menée par des chercheurs de l'Université de l'Utah et de l'Institut de Californie suggère qu'une importante consommation de sodas...
Une prime sur salaire pour perdre du poids Aux USA, le taux d'absentéisme des salariés obèses est tel que certains employeurs offrent une prime à ceux qui prennent soin de leur ligne. C'est le ...
Diabète : l’Afssaps retire des pharmacies trois mé... L’Afssaps vient de suspendre l’autorisation de mise sur le marché de trois médicaments contenant du benfluorex. En effet, de nouvelles données soulign...
Journée mondiale du diabète : 435 millions de diab... Instaurée par la Fédération mondiale du Diabète et l’OMS, la Journée mondiale du diabète vise à mieux faire connaître cette maladie dans le monde – so...
Le gouvernement lance le Plan obésité 2010-2013 Le ministère de la Santé a annoncé, le 20 juillet, le lancement du Plan obésité 2010-2013. Objectif : mieux prendre en compte la complexité de l'obési...
Obésité chez l’enfant: un calcul simple pour... Les chercheurs d'une équipe internationale coordonnée par le Professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et maladies métaboliques (CNRS/Unive...
Alzheimer: l’obésité aggraverait la maladie... Selon des chercheurs de l'Inserm et de l'Université Lille 2/Université Lille Nord de France, les anomalies métaboliques joueraient un rôle majeur dans...
Journée Européenne de l’Obésité, les 23 et 24 mai ... La 5ème édition de la Journée Européenne de l’Obésité (JEO) se tiendra le vendredi 23 et le samedi 24 mai prochain à travers toute la France. Son thèm...
Comment maigrir durablement D'après le Pr James O. Hill, (médecin spécialiste de l'obésité à Denver aux USA), il suffirait de quelques "petits changements" dans notre activité ph...
Phénylcétonurie : un site internet pour mieux comp... Ce site internet consacré à la phénylcétonurie (PCU), une affection métabolique congénitale rare, a pour objectif de mettre à la disposition des patie...
« Mon assiette, ma santé, ma planète » Synopsis : « Nous n’allons pas bien. Obésité, diabète, cancer et infarctus explosent et sont freinés à grand renfort de médicaments, au prix d’un imme...
L’OMS veut réduire les apports en sucre L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de lancer une consultation publique sur les apports en sucre. Une fois finalisées, ces lignes directri...
Perte de poids : les pouvoirs de l’eau confi... Une grande étude scientifique* menée auprès de 120 000 personnes sur plus de 20 ans confirme les préconisations des nutritionnistes et professionnels ...
Grossesse : manger devant la télé favoriserait l&#... Manger devant la télé lors d'une grossesse pourrait favoriser à terme l'obésité chez le futur enfant. Une mauvaise habitude qui influerait sur le comp...
Obésité : le modèle alimentaire français, un exemp... Trois repas par jour pris à heure régulière et souvent en famille…  Selon une étude du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des condition...