Le CAE préconise un panier de soins pris en charge à 100 %

Le Conseil d’analyse économique (CAE) a rendu hier son évaluation sur l’état du système de santé français. Parmi les pistes soulevées par le CAE afin d’améliorer l’efficacité du système de santé et de gommer les inégalités, un « panier de soins » qui regrouperait l’ensemble des produits et actes de santé jugés essentiels et qui bénéficierait d’une prise en charge proche de 100 %.
« Le taux global de couverture des biens du panier de soins serait proche de 100% », mais les autres traitements non compris dans ce panier ne seraient à être pris en charge par la collectivité. « En définitive, le principe est simple: si un soin est utile, il faut le prendre en charge intégralement; s’il ne l’est pas, il ne faut pas le rembourser », estiment les auteurs de cette étude.
Dans cette logique, les auteurs de l’étude recommandent « d’arrêter de rembourser les médicaments dont l’efficacité n’est plus reconnue » et de mettre fin aux taux de remboursement à 15%.
Autre piste d’amélioration du système de soins, l’allocation de moyens supplémentaires aux ARS (Agences régionales de santé) et leur plus grande implication dans le pilotage des politiques de santé.
Dernière piste, le développement du dossier médical personnel, lancé en 2004, mais dont la mise en place reste lente et difficile. Cet outil, qui vise à regrouper les données médicales de chaque patient dans un dossier individuel, vise à améliorer la communication entre les professionnels de santé et d’éviter les examens redondants ou inutiles.