Selon Santé publique France, qui a analysé les activités de vaccination durant la période janvier-mai 2018, une progression de la couverture vaccinale des enfants a été observée, avant même l’entrée en application de la loi et au-delà des 11 vaccinations concernées.

« Le recours à la vaccination augmente et pas seulement du fait de son caractère obligatoire », a souligné Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, dans son discours d’inauguration des Journées Nationales de Médecine Générale (JNMG).

« En amont et dès la promulgation de la loi, élargissant les vaccinations obligatoires de la petite enfance, les pouvoirs publics et ses partenaires se sont mobilisés et ont largement communiqué pour  rappeler aux professionnels de santé et aux parents les bénéfices individuels et collectifs des vaccinations », explique le ministère de la Santé dans un communiqué.

Dans ce contexte, Santé Publique France a évalué les activités de vaccination des premiers mois de 2018 et constate :

. une augmentation de la couverture vaccinale de +5,6 % pour la dose de vaccin contre les infections à méningocoques C recommandée à 12 mois, passée de 56,8[1] % à 62,4 %[2] en un an ;

. une augmentation de la couverture vaccinale de +2,6 % pour la première dose de vaccin rougeole-oreillons-rubéole recommandée à 12 mois, passée de 72,41 % à 75,0 %2. L’épidémie de rougeole qui a sévi durant cette période a certainement contribué à cette augmentation. Depuis novembre 2017, 2779 cas de rougeole ont été observés, parmi lesquels 3 décès sont à déplorer.

. une hausse pour le rattrapage de la vaccination contre les méningocoques C au-delà de 1 an avec un gain de couverture entre janvier et mai 2018 de 1,4 % pour les personnes âgées de 2 à 5 ans en 2017, passée de 70,8% à 72,2%.

. une hausse pour la vaccination contre les infections à Papillomavirus humains (HPV), avec un gain de couverture entre janvier et mai 2018 de 6,2 % pour les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans en 2017 soit :  + 3,5% pour la 1ère dose (de 16,1% à 19,6%) et + 2,7% pour la 2ème dose (de 8,9% à 11,6%).

Une tendance qui se confirme après l’entrée en vigueur de la loi

Des premières données concernant des enfants nés en 2018 sont disponibles pour la vaccination contre l’hépatite B. Parmi les nourrissons nés en mai 2018, 97,8 % ont reçu leur première vaccination en utilisant les vaccins hexavalents incluant l’hépatite B, contre 92,3 % en mai 2017 (+5,5 %). « Cela confirme le bénéfice de la vaccination obligatoire pour améliorer la couverture vaccinale contre l’hépatite B », estime ainsi le ministère.

Ces premiers résultats seront complétés en 2019 à l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination qui se déroulera du 22 au 28 avril 2019.

[1] Couvertures des enfants ayant eu 14 mois entre janvier et mai 2017
[2] Couvertures des enfants ayant eu 14 mois entre janvier et mai 2018

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Des idées pour des goûters gourmands et équilibrés... Après l’école, le goûter est un moment de détente qui permet aux enfants de reprendre des forces pour tenir jusqu’au soir et ne pas grignoter avant le...
La fessée augmenterait le risque de souffrir dR... Selon une étude canadienne, la fessée augmenterait le risque de problèmes mentaux des futurs adultes, que ce soit des désordres comportementaux ou enc...
Médicaments buvables : « Ne vous mélangez pas les ... Pipettes, gobelet, compte-gouttes ou cuillères-mesure.... L'agence française du médicament (ANSM) a lancé une campagne de sensibilisation : « Ne vous ...
Enfants : le soleil, le faux-ami de l’été !  Avant l’été, il est donc primordial de rappeler les risques liés aux UV pour toute la famille et, en particulier, pour les enfants qui sont très vuln...
Allergies : un site web pour sensibiliser les enfa... Le Comité Français d’Observation des Allergies (CFOA) lance un site web www.parlemoidetonallergie.com, destiné à transmettre des connaissances de faço...
Allergies alimentaires chez les enfants : les hosp... L'Académie Européenne d'Allergie et d'Immunologie Clinique (EAACI) a lancé aujourd'hui sa campagne sur les allergies alimentaires. L'objectif de la ca...
Téléthon 2013 : une web-série qui donne la parole ... A quelques semaines du lancement du Téléthon 2013, l'AFM-Téléthon diffuse sur internet une web-série qui donne la parole aux 5 familles ambassadrices ...
L’allocation de rentrée scolaire versée ce m... L’allocation de rentrée scolaire (ARS) sera versée ce mardi 19 août à environ 5 millions d’enfants et 3 millions de familles. Son montant s’élève déso...
Les écrans déconseillés pour les enfants de moins ... Tablettes, smartphones, télévision... Selon une enquête de l'Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA), les enfants deviennent adeptes des...
Grippe : une nouvelle campagne pour inciter à la v... L’Assurance Maladie déploie une nouvelle campagne intitulée « Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ». Objectif : démontrer ...
Des conseils pour baigner bébé en toute sécurité c... Alors que 25% des parents utilisent encore des bouées pour baigner leur bébé malgré la dangerosité du système, l’Association Française de Pédiatrie Am...
Vaccination contre la grippe: “des chiffres ... Dans un point d'étape de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, le ministère de la santé rappelle que cette dernière a débuté le 24 ...
Lutte contre les jeux dangereux : n’essayez ... L’Union nationale des Associations Familiales vient d’engager un partenariat avec plusieurs associations familiales et de parents d'élèves pour préven...
Éclipse partielle de soleil : le 20 mars, n’... Vendredi 20 mars 2015, une éclipse partielle de soleil pourra être observée en France métropolitaine aux alentours de 9h jusqu’à environ 12h, selon le...
Semaine mondiale de la vaccination du 21 au 28 avr... La Semaine mondiale de la vaccination, qui se déroule du 21 au 28 avril, est l’occasion de souligner l’importance que revêt la vaccination pour sauver...
Les films et les jeux 3D déconseillés chez les enf... Attention aux technologies 3D et à leurs effets sur la vision humaine. L’Anses recommande notamment que les enfants de moins de 6 ans, dont le système...