Ressentir la vie en soi peut parfois donner lieu à des peurs pendant la grossesse. L’hypnose permet de vivre sereinement cette période intense en événements et en changements physiques et psychiques. Rencontre avec le Docteur Ducloy-Bouthors, Anesthésiste-Réanimateur de l’hôpital Jeanne de Flandre.

Les angoisses durant la grossesse sont multiples, elles concernent la vie, le développement du bébé, ou encore la capacité à devenir parent. Des angoisses auxquelles l’hypnose peut apporter une réponse.

L’hypnose : un outil thérapeutique

L’hypnose intervient comme un outil thérapeutique complémentaire aux autres traitements entrepris. Elle est obtenue en focalisant l’attention et en configurant le patient vers une mise en situation, vers un changement positif, et vers une autre vision de l’environnement.
L’hypnose est actuellement utilisée au CHRU pour soulager la douleur de l’accouchement, pour accompagner les interruptions médicales de grossesse ou pour diminuer le stress des menaces d’accouchement prématurés, des prééclampsies ou post traumatique. Elle est utilisée aussi durant les césariennes en urgence sous anesthésie locorégionale pour diminuer le stress péri-opératoire, ou en gynécologie pour réaliser certains gestes opératoires.

On distingue deux types d’hypnose pendant la grossesse : l’hypnose formelle et conversationnelle.
L’hypnose formelle repose sur une sorte de contrat entre thérapeute et patient où ce dernier joue un rôle actif. Après avoir évalué les problèmes et besoins du patient, et fixé l’objectif à atteindre, le patient est amené à apprendre l’auto-hypnose. La thérapie doit lui révéler le talent qui sommeille en lui pour lui permettre d’affronter et de mieux gérer la douleur, le stress ou la maladie.

Quand l’hypnose rime avec détente

Durant la grossesse, l’hypnose apporte une grande détente pour la patiente. Toute l’équipe se focalise sur bien être de la patiente, en la mettant dans un état de relaxation et de confiance. Cet état de bien être est ressenti par le bébé, qui ne demande qu’à grandir dans cette agréable atmosphère. L’hypnose conversationnelle consiste à mobiliser l’inconscient du sujet tout en conversant avec lui. Le tout se déroulerait dans le cours d’une conversation qui semble anodine.

Docteur Anne-Sophie Ducloy, médecin Anesthésiste Réanimateur, Hôpital Jeanne de Flandre
Source : CHU Lille, Maternité – www.reseau-chu.org

A Lire également

Grossesse : attention aux antalgiques ? Selon une étude conduite par des chercheurs danois et français, l'usage par des femmes enceintes d'antalgiques légers comme le paracétamol, l'aspirine...
Préparer sa valise de maternité : les pièges à évi... Votre valise de maternité n’est toujours pas prête ? Pourtant, le compte à rebours est lancé : bébé va bientôt arriver... Cessez de reporter à demain ...
Un tiers des femmes enceintes fument toujours. Que... Un tiers des bébés sont exposés au tabac in utéro. C'est ce que confirme une étude de la consommation de tabac de la femme enceinte a été menée via l’...
Baby Boom épisode 4 : “Ce que femme veutR... TF1 propose mardi 9 octobre le quatrième épisode de leur série-documentaire "Baby Boom : ce que femme veut". De la maman qui veut maitriser son accouc...
Pour ou contre les compléments alimentaires pendan... Faut-il prendre des compléments alimentaires riches en omégas 3 et en vitamines B lorsqu’on est enceinte ou qu’on allaite ? Les compléments aliment...
Femme enceinte : danger, solvants ! Des chercheurs de l’Inserm ont mené une étude sur la nocivité des solvants pour les femmes enceintes et leur enfant à naître. Chez plus de 3000 fem...
Accoucher dans l’eau : dangereux pour le bébé ?... Selon une étude réalisée par l’Académie américaine de pédiatrie et le collège des gynécologues obstétriciens, donner naissance dans l’eau pourrait, da...
Alcoolisation foetale : 1ère cause non génétique d... En France, 3000 à 7000 nouveaux nés sont concernés par les conséquences d’une exposition prénatale à l’alcool. Le syndrome d’alcoolisation foetale (SA...
Césarienne : mieux informer les femmes enceintes En France, près d'une femme sur cinq donne naissance par césarienne et, dans près de la moitié des cas, la césarienne est programmée. Pour améliorer c...
Maternité : l’Assurance Maladie accompagne les mèr... Chaque année plus de 815 000 naissances ont lieu en France. Sur les 10 dernières années, la durée de séjour en maternité pour un accouchement normal a...
L’agence du médicament alerte sur l’usage du... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en garde lundi les professionnels de santé sur les risques liés à u...
IVG: mise en garde des autorités de santé contre u... La Direction générale de la Santé (DGS) et l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) ont mis en garde lundi les consomm...
Stérilisation des biberons: les industriels de la ... Alors qu'enfle la polémique soulevée par le Nouvel Observateur sur la stérilisation des  biberons, les industriels de la nutrition infantile se défend...
Vivez une grossesse zen avec la sophrologie Vivre sereinement sa grossesse n'est pas toujours aussi simple. La sophrologie peut être une technique de relaxation efficace pour les femmes enceinte...
“Le Grand livre de ma grossesse” : le ... Véritable mine d’informations concrètes et rassurantes, ce livre a été conçu pour permettre aux futures mamans de vivre pleinement la merveilleuse ave...
Bisphénol A: des gestes simples de prévention Par mesure de prévention, le Ministère de la santé et la Direction générale de la santé (DGS) recommandent des gestes simples à adopter par les femmes...