Selon une enquête IPSOS – Boehringer Ingelheim sur les Français et l’AVC, moins d’un Français sur 2 sait identifier une personne qui fait un AVC (accident vasculaire cérébral). 31 % ne savent pas auprès de qui se diriger en cas d’AVC. Pour autant, 5% des Français jugent que l’AVC est une pathologie très grave.

 En France, chaque année, 155 000 nouvelles personnes sont touchées par un AVC, une toutes les 4 minutes, et 62 000 vont en décéder. Près de 800 000 français sont touchés aujourd’hui et plus de 500 000 en gardent des handicaps.

Cette enquête IPSOS – Boehringer Ingelheim a été réalisée avec le soutien de la Société Française NeuroVasculaire (SFNV) et de l’association de patients France AVC. Elle révèle que  99% des Français déclarent avoir déjà entendu parler de l’accident vasculaire cérébral. et que 61% ont dans leur entourage une ou plusieurs personnes qui ont déjà eu un AVC.

Les Français perçoivent également l’AVC comme une pathologie qui peut toucher tout le monde : 61% pensent pouvoir en être atteint personnellement au cours de leur vie. 85% des Français jugent que l’AVC est une pathologie très grave, au même titre que le cancer. Plus d’un Français sur deux (58 %) cite spontanément « l’inquiétude » lorsqu’il pense à l’AVC.

95% des Français savent qu’en cas d’AVC « la prise en charge est urgente : chaque minute compte ». Cependant, moins de 1 Français sur 2 sait identifier une personne qui fait un AVC (56 % citent spontanément des signes d’alerte erronés concernant l’AVC) et 31 % estiment ne pas savoir auprès de qui se diriger en cas d’AVC.

“Paralysie du visage, faiblesse ou engourdissement d’un bras ou d’une jambe, troubles de la parole. Si au moins un de ces trois signes apparaît brutalement, il faut vite appeler le 15”, rappelle La Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV).

Les Français ont une notion très incertaine des facteurs de risques d’un AVC. 68 % en ont une faible connaissance (note de connaissance inférieure à 8/10) et 21 % ne peuvent pas citer spontanément un facteur de risque.

Les facteurs de risque sur lesquels on peut agir en collaboration avec son médecin sont entre autres : l’hypertension artérielle, le tabagisme, le surpoids, la sédentarité, le diabète, l’excès de cholestérol et la FA (fibrillation auriculaire ou atriale)

Il existe donc un réel besoin d’information : un quart des Français (24 %) s’estiment encore assez mal ou très mal informés.

95 % des Français pensent que le médecin généraliste et spécialiste est la source la plus crédible pour leur apporter de l’information sur l’AVC. 87 % jugent également les médias comme une source d’information crédible sur le sujet.

Pour plus d’information, consultez également le site : www.preventionavc.com

A Lire également

Journée mondiale de la maladie de Parkinson A l'occasion de la journée mondiale de la maladie de Parkinson du 11 avril 2016, l’association France Parkinson et ses comités de bénévoles organisent...
L’huile d’olive en prévention des attaques c... Selon une étude menée par des chercheurs bordelais de l'Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche médicale), les personnes de plus de 6...
Mouss Diouf hors de danger Depuis quelques jours, Mouss Diouf a quitté le service de réanimation intensive pour un centre de réadaptation fonctionnelle. Il est donc à ce jour ho...
La Journée Européenne de prévention de l’AVC se dé... La Journée européenne de prévention des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) se déroule ce mardi 14 mai. A cette occasion, la Société Française Neuro...
VIH / Sida : “la meilleure défense, c’est le... A l’occasion de la Journée Mondiale contre le Sida, dimanche 1er décembre, l’Inpes lance une nouvelle campagne rappelant que le préservatif est la mei...
Sclérose en Plaques: l’emploi au coeur de la... Première cause de handicap neurologique acquis chez les jeunes adultes, la sclérose en plaques représente bien souvent un frein dans la vie profession...
Glaucome : 59 % des Français déclarent ne pas être... Alors que plus de la moitié des Français déclarent ne pas être familiers avec le glaucome (59 %), la campagne de sensibilisation au glaucome « Set You...
La journée mondiale du Lymphome se déroule le 15 s... La Journée Mondiale du Lymphome s'est tenue ce dimanche 15 septembre 2013 pour la 7ème année consécutive en France. Le lymphome est le 1er cancer chez...
La Journée Mondiale du Psoriasis se déroule le 29 ... À l’occasion de la 14ème Journée Mondiale du Psoriasis, l’association de patients France Psoriasis lance une nouvelle campagne d’information et de sen...
Arrêt du tabac : le comportement des fumeurs en in... Selon les résultats de l’enquête Ifop/Pfizer France (1) publiés à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac du 31 mai 2017, 69% des fumeurs déclare...
« Au cœur de l’AVC » franchit la barre des 30 000 ... « Au cœur de l’AVC » est une page Facebook destinée aux victimes d’un AVC, à leurs proches ainsi qu’aux aidants. Cette page consacrée à l’accident vas...
Journée mondiale contre l’AVC : vivre au quo... Si après un Accident Vasculaire Cérébral, 41% des personnes touchées n’ont plus de séquelles, 25% présentent un handicap léger ou modéré et 34% ne peu...
Alzheimer: combien coûte la maladie ? En France, plus de 850 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer. Selon une étude de la Fondation Médéric Alzheimer, le montant des coûts...
La Fibrillation Atriale : une des causes de l’Acci... La journée mondiale contre l’AVC se déroule le 29 octobre 2014. A cette occasion, une campagne d'information, intitulée « Un danger peut en cacher un ...
Journée Mondiale du Lymphome: un cancer qui “... Le lymphome est le 1er cancer chez l’adolescent et le jeune adulte et le 5ème cancer chez l’adulte. Il s’agit d’une forme de cancer dont la fréquence ...
Jeu concours hémophilie organisé par la Fédération... A l’occasion de la journée mondiale de l’hémophilie, la Fédération Française de Natation, en partenariat avec Novo Nordisk et avec le soutien de l’Ass...