Vaccin H1N1 : la liste des personnes prioritairesLe Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a publié la liste des personnes prioritaires pour le vaccin H1N1. Parmi elles : les personnels de santé, médico-sociaux et de secours, les femmes enceintes, l’entourage des nourrissons et les bébés de moins de 2 ans avec facteur de risque…

Le HCSP recommande ainsi de vacciner en priorité, les personnels de santé, médico-sociaux et de secours, en commençant par ceux qui sont amenés à être en contact fréquent et étroit avec des malades grippés ou porteurs de facteurs de risque.

Selon le HCSP, l’objectif est de protéger le système de prise en charge des malades. Une morbidité importante liée à la pandémie chez ces personnels mettrait en péril la capacité des services de santé et de secours à s’occuper des patients atteints de grippe et d’autres affections engageant le pronostic vital. En outre, ces personnels s’ils sont infectés, pourraient transmettre le virus à des patients vulnérables et être à l’origine de flambées nosocomiales.

Et par ordre de priorité, les groupes de population détaillés dans le tableau suivant :

GroupesPrioritéObjectifs
 Femmes enceintes à partir du début du 2e trimestre 

 

1

 Réduire le risque de formes graves et de décès, surtout au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse
 
 Entourage des nourrissons de moins de 6 mois (c’est-à-dire parents, fratrie et, le cas échéant, l’adulte en charge de la garde de l’enfant incluant le personnel de la petite enfance en charge de ces nourrissons : stratégie de « cocooning »)

 

1

 Réduire le risque de formes graves et de décès chez les nourrissons de moins de 6 mois qui ne peuvent pas être vaccinés
  Nourrissons âgés de 6-23 mois avec facteur de risque

 

1

 Réduire le risque de formes graves et de décès. Ce groupe comprend des nourrissons atteints de pathologies chroniques sévères (cf. annexe 4)
 Sujets âgés de 2 à 64 ans avec facteur de risque

 

2

  Réduire le risque de formes graves et de décès. Ce groupe comprend des personnes atteintes de pathologies chroniques sévères (cf. annexe 4)
  Nourrissons âgés de 6-23 mois sans facteur de risque

 

3

 Réduire la transmission et le risque de formes graves et de décès
 Sujets âgés de 65 ans et plus avec facteur de risque

 

3

  Réduire le risque de formes graves et de décès (cf. annexe 4)
  Sujets âgés de 2-18 ans sans facteur de risque

 

4

 Réduire la transmission
 Sujets âgés de 19 ans et plus sans facteur de risque

 

5

  Réduire le risque de formes graves et de décès

 
Le Haut Conseil de la santé publique confirme et précise ses recommandations antérieures8 privilégiant l’utilisation de vaccins ne contenant pas d’adjuvant :

– pour les enfants âgés de 6 mois à 23 mois,
– les femmes enceintes,
– pour les sujets porteurs de maladies de système ou d’une immunodépression associée à une affection sévère susceptible d’être réactivée par un vaccin contenant un adjuvant (transplantations allogéniques d’organes solides ou de cellules souches hématopoïétiques, maladies auto-immunes sévères touchant des organes centraux).

Consulter les recommandations du HCSP

A Lire également

Grippe H1N1 : l’InVS publie son dernier bulletin p... Un an après le début de l’épidémie, l’InVS a publié le 20 avril son dernier bulletin pour la saison sur la grippe H1N1.  « Tous les indicateurs sont r...
Vaccin antigrippe AGRIPPAL: la France va prendre d... A la suite du constat d’impuretés sur des lots du vaccin antigrippe du laboratoire pharmaceutique Novartis en Italie et en Suisse et à l’arrêt de la l...
Alertes épidémies : comment ne pas attraper les vi... Le réseau sentinelles nous met en alerte sur les pics de grippes et l'épidémie de gastro-entérites à venir. D'où l'intérêt d'un soin SOS comme HUMER S...
Cancer du col de l’utérus : mois de mobilisation p... L’INCa lance le 15 juin une campagne radio et met à disposition du public des documents d'information sur le frottis et la vaccination préventive. Obj...
Protéger ses voies respiratoires Pour lutter contre les symptômes de la grippe ou éviter un rhume, les produits pour laver le nez, apaiser les sensations de gorge irritée ou encore de...
Glaucome : une campagne nationale d’information et... Le glaucome, 1ère cause de cécité totale dans les pays développés, concerne plus d’un million de personnes en France, dont la moitié l’ignore. Le grou...
Rougeole : vigilance face à l’épidémie en France... Selon l'InVS, une 4ème vague épidémique de rougeole reste possible dans les semaines à venir. « Il faut donc rester vigilant, en veillant à la mise à ...
Grippe A (H1N1) : cinq nouveaux décès signalés sel... Le nombre de consultations pour grippe est en dessous du seuil épidémique pour la septième semaine consécutive, indique l’InVS dans son dernier bullet...
Grippe saisonnière : la campagne de vaccination es... La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroulera cette année  du 11 octobre 2013 au 31 janvier 2014. Plus de 10 millions de person...
Lutte contre le cancer de l’utérus : l’... Il semblerait que l'appel mondial lancé en faveur de la généralisation de la prévention du cancer du col de l'utérus commence à faire écho. L'Afrique ...
Epidémie de Zika : des recommandations pour les fe... Alors qu'un hôpital danois a annoncé mardi soir un des premiers cas de virus Zika en Europe, le Ministère de  de la Santé  vient d'émettre des recomma...
Semaine de la vaccination : la rougeole, priorité ... Du 26 avril au 2 mai 2011, la Semaine européenne de la vaccination a lieu dans vingt-six régions françaises. De nombreuses actions sont mises en place...
Pas de laits de soja, d’amandes ou de de riz... Dans son dernier avis, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) estime que les boissons végétales de type soja, amandes,ou encore de  riz, ne ...
Plus de 810 000 bébés sont nés en France en 2013... Selon une étude de l'Insee, 811 510 nouveau-nés sont nés en France en 2013. Un chiffre qui bien qu'il soit en baisse par rapport à 2012, reste importa...
Les bébés bilingues connaissent la grammaire dès l... Dès l'âge de 7 mois, les bébés évoluant dans un milieu bilingue sont capables d'apprendre rapidement la grammaire de leurs deux langues maternelles. U...
“Les médicaments… Oui… Mais pas n’importe co... Les médicaments ne sont pas des produits comme les autres. A savoir, les accidents médicamenteux entraînent plus de 128 000 hospitalisations par an. ...