Grippe : l’épidémie amorce sa décrueSelon les données du Réseau des GROG, après 10 semaines au-dessus du seuil épidémique, l’activité grippale reste soutenue. La semaine dernière, la grippe a été responsable d’environ 900.000 recours aux médecins généralistes et aux pédiatres (à comparer avec les 1.300.000 de la semaine précédente) .

Les 3 virus grippaux A(H1N1)pdm09, A(H3N2) et B continuent de co-circuler. Cette co-circulation explique probablement la durée prolongée et la forte ampleur de cette épidémie. Elle explique également que quelques personnes puissent être infectées simultanément ou successivement par deux virus grippaux différents.

La fréquence des recours aux soins de ville pour les infections respiratoires aiguës d’allure grippale est en baisse chez les généralistes comme chez les pédiatres. Les vacances scolaires devraient favoriser la décrue épidémique.

Au niveau régional, le réseau Sentinelles a noté les incidences les plus en : Nord-Pas-de-Calais (1398 pour 100 000 habitants), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (811), Languedoc-Roussillon (775), Rhône-Alpes (772), Midi-Pyrénées (676), Corse (658) et Auvergne (649).