Grippe A : les Français mal informés et en pleine confusionSelon un sondage on line, réalisé par MediaprismGroup les 10 et 11 décembre 2009 auprès de plus de 14 000 personnes, les Français se disent plutôt mal informés. Si 95% d’entre eux déclarent parler de la grippe, Ils restent peu convaincus du danger de la grippe A et de la nécessité de se faire vacciner. 

L’enquête révèle une véritable ambiguïté puisque 64% des répondants jugent le virus de la grippe A peu ou pas du tout dangereux alors que 62% pensent qu’il peut provoquer le décès de personnes ne présentant pas de pathologie, ni de fragilité particulière. 59% d’entre eux se considèrent mal informés par le gouvernement et 56% mal informés par le corps médical. « Par réaction à ce phénomène, 69% pensent que les médias ne relaient pas correctement l’information », note MediaprismGroup.

La confusion ambiante, la méconnaissance et le sentiment d’être mal informé conduisent à un véritable paradoxe puisque les Français ont plus peur du vaccin que de la grippe en tant que telle et donnent un grand scepticisme à l’égard de la vaccination : 90% des Français ne se sont pas (encore) fait vacciner et 78% d’entre eux n’envisagent pas de le faire. 84% des parents n’ont pas fait vacciner leurs enfants et 79% d’entre eux n’ont pas l’intention de le faire.

73% des Frnçais redoutent les effets secondaires

C’est essentiellement la peur des effets secondaires à long terme qui les freine : 73% les redoutent, 48% les redoutent beaucoup. 73% des répondants considèrent que le dispositif de vaccination est mal organisé et donc approuvent à 63% le fait que les internes, les médecins du travail et les militaires soient réquisitionnés.

Ce scepticisme est beaucoup plus prononcé chez les femmes que chez les hommes : elles sont moins candidates à la vaccination (17% des femmes versus 28% des hommes), elles ont davantage peur des effets secondaires à long terme (82% des femmes versus 63% des hommes). Elles sont plus critiques vis-à-vis de l’organisation du dispositif de vaccination (75% des femmes la trouvent mauvaise versus 71% des hommes).

Les Français critiques sur l’organisation de la campagne

Quant au temps d’attente pour se faire vacciner, très stigmatisé dans les médias ces dernières semaines, il est finalement une moindre préoccupation même si 54% des personnes qui envisageaient de se faire vacciner pourraient y renoncer s’ils jugent l’attente trop longue et 86% entre eux considèrent que celle-ci ne doit pas dépasser deux heures.

55% des Français déclarent avoir consulté leur médecin traitant qui, dans 58% des cas, ne leur a pas recommandé la vaccination. 60% des répondants préféreraient se faire vacciner par leur médecin traitant.

Finalement, quelques mois après l’arrivée du virus, 77% des répondants estiment que le gouvernement a sur-réagi face à la grippe A. Critiques qui se cristallisent aujourd’hui autour de la ministre de la santé puisque 63% des répondants considèrent que Roselyne Bachelot ne fait pas du bon travail et 67% estiment qu’elle communique mal.

Source : MediaprismGroup

A Lire également

Grippe A : une facture de 670 millions d’euros  Le gouvernement a fait les comptes de la campagne de vaccination : la grippe A a coûté près de 670 millions d'euros. Selon les ministères de la S...
Dons de sang : campagne de sensibilisation pour le... A l’approche de Noël, les donneurs de sang se mobilisent moins, ce qui se traduit mécaniquement par une chute des dons de sang. Afin d’anticiper l...
Journée mondiale de la biodiversité: 93 % des Fran... La journée mondiale de la biodiversité est l'occasion de sensibiliser le grand public à ces enjeux. Un sondage du CREDOC , commandé par le ministère d...
Grippe A : feu vert à un 5ème vaccin, Humenza de S... L'Agence européenne des médicaments, l'EMEA, a annoncé vendredi avoir recommandé la mise sur le marché en Europe d'un cinquième vaccin contre la gripp...
Abus d’alcool: 2,5 millions de décès par an ... L'Organisation Mondiale de la Santé a rappelé lundi les ravages de l'abus d'alcool. Ce dernier, un des principaux facteurs de risque des maladies non ...
Une campagne mondiale pour prévenir la violence Chaque année plus de 1,5 million de personnes perdent la vie victimes de violence. L’OMS lance une campagne mondiale de sensibilisation pour prévenir ...
Greffe rénale: deux associations dénoncent le refu... Dans une lettre ouverte à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, Renaloo et la FNAIR (Fédération Nationale d'Aide aux Insuffisants Rénaux) o...
Semaine nationale de mobilisation pour le don de m... En 2012, l'Agence de Biomédecine lance une grande chaîne de solidarité pour sauver encore plus de vies et recruter 18 0000 donneurs supplémentaires. ...
Grippe A (H1N1) : 993 000 consultations pour sympt... Du 23 au 29 novembre, la circulation du virus A (H1N1) 2009 continue à progresser sur l'ensemble du territoire, annonce l'InVS dans son dernier bullet...
Tiers-payant : 54% des Français favorables à sa gé... Plus de la moitié des Français se prononceraient en faveur la généralisation du tiers-payant selon une étude Ifop à paraître dans Dimanche Ouest Fran...
Un Français sur deux aurait encore peur du dentist... Un Français sur deux aurait encore peur d'aller chez le dentiste selon une étude réalisée par OpinionWay pour Doctolib. Les femmes et les jeunes de 2...
Maladie de Parkinson: diminuer les effets secondai... Des chercheurs de Bordeaux associant l'Inserm et le CNRS viennent de découvrir qu'il est possible de diminuer les effets secondaires liés au traitemen...
Chirurgie esthétique: plus d’un Français sur... Un sondage OpinionWay pour Le Figaro révèle que 34% des Français seraient prêts à recourir à la chirurgie esthétique. 41% des femmes se déclarent ains...
Chimiothérapie : vers une meilleure compréhension ... Troubles de la perception, de l'audition, acouphènes… Le cisplatine, un agent anticancéreux utilisé couramment pour traiter différentes tumeurs, peut ...
Grippe A / H1N1 : un élevage de dindes contaminé e... Alors que la pandémie de grippe touche à sa fin en France, un élevage de dindes reproductrices situé dans le département des Côtes d’Armor a été conta...
Contraception : “Faut-il que les hommes tomb...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...