Bien qu’une grande majorité de français soit favorable au don d’organes après la mort, seuls 50% transmettent effectivement leur position à leurs proches.

A l’occasion de la 13ème édition de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe qui se déroule le 22 juin, l’Agence de la biomédecine invite les français à se mobiliser massivement en faisant connaitre leur position sur le don d’organes à leurs proches afin qu’ils puissent en faire part aux équipes médicales en cas de décès.

Pourquoi transmettre sa position sur le don d’organes à ses proches ?

En France, le don d’organes est placé sous le régime du consentement présumé (loi de bioéthique) : nous sommes tous présumés donneurs. Néanmoins, si l’on est opposé au don de ses organes, la loi permet de s’inscrire sur le registre national des refus ou de communiquer oralement sa position à ses proches.

Ainsi, lorsqu’un prélèvement d’organes est envisagé, les équipes hospitalières doivent obligatoirement et avant toute chose consulter le registre national des refus. Si le nom du défunt n’y figure pas, elles ont le devoir de s’assurer de la non-opposition de ce dernier au don de ses organes en interrogeant les proches, même si le défunt est détenteur d’une carte de donneur.

Il est donc important de transmettre sa position sur le don de ses organes à ses proches car ce sont eux qui portent à la connaissance des équipes médicales la décision du défunt. Ne pas connaître la position du défunt peut créer un grand désarroi chez les proches déjà frappé par la nouvelle du décès, les obliger à prendre une décision à la place du défunt et les conduire, dans le doute à dire qu’il était opposé au don, rendant impossible tout prélèvement.

Cette journée nationale est aussi l’occasion de se souvenir que le don est possible grâce à la générosité des donneurs et de leurs proches.

En 2012, pour la première fois, le seuil des 5.000 greffes a pu être franchi avec 5023 greffes d’organes réalisées. Or, cette même année, 17.627 malades ont eu besoin d’une greffe. “Sauver davantage de vies en permettant à plus de malades d’être greffés est aujourd’hui possible : c’est tout l’enjeu de la transmission de sa position sur le don d’organes à ses proches”, souligne l’agence.

Source : Agence de la Biomédecine

A Lire également

Greffe hépatique : 1 seul foie sauve 2 vies Le 5 janvier dernier, deux patients adultes du groupe sanguin rare AB ont pu bénéficier simultanément d’un même greffon grâce à la séparation « in v...
La journée nationale des « dys » se déroule le 10 ... Dyslexie, dysorthographie ou encore dysphasie… La journée nationale des « dys » se déroule le 10 octobre 2014. A cette occasion, les associations se m...
Cancers de la peau : Journée nationale de préventi... L’édition 2015 de la Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau, organisée par le Syndicat National des Dermatologues-Vén...
Cancers de la peau : Marisol Touraine veut “... A l'occasion de la 17ème Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, ...
Les petites poupettes de Chantal Thomass à 2€ pour... À partir du 2 novembre 2010, les petites Poupettes signées Chantal Thomass sont vendues au bénéfice de l'Association Laurette Fugain au prix de 2€ dan...
Des souris retrouvent la mémoire grâce à une greff... Des souris amnésiques ont retrouvé la mémoire grâce à une greffe de cellules souches nasales humaines. C'est le résultat d'une expérience de thérapie ...
Don d’organes : on en parle en juin sur Facebook !... L’Agence de la biomédecine lance un nouveau dispositif sur Facebook dans le cadre de la 12ème Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et l...
15e Journée Nationale dédiée à l’audition, le 8 ma... Le 8 mars prochain se déroulera la 15e Journée Nationale dédiée à l’audition dans plus de 900 villes de France. A cette occasion, les professionnels d...
Le CHU d’Amiens célèbre sa 1 000ème greffe de rein... Entre la 1ère et la 1 000ème transplantation rénale 21 ans se sont écoulés ! Fait marquant : toutes deux ont été réalisées par le Professeur Jacques P...
Cancers de la peau : une journée nationale pour mi... Le jeudi 26 mai 2016, le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues organise pour la 18ème année consécutive la Journée nationale de prévention...
9ème Journée Mondiale du Don d’Organes, le 1... La Journée Mondiale du Don d'Organes, promulguée par l’OMS, permet au grand public de s’interroger sur la question de solidarité du don d’organes. En ...
Le nouveau Plan Greffe 2012-2016 est lancé Près de 14 000 personnes sont en attente de greffes d’organes et seulement un peu plus d’un tiers pourra en bénéficier. Nora Berra, la Secrétaire d’Et...
Des gestes simples pour protéger sa peau du soleil... A l'occasion de la Journée Nationale de Prévention et de dépistage des cancers de la peau, le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV)...
Donneur d’organes : une appli pour s’informer et s... La Journée Nationale du Don d’Organes se déroule le 22 juin 2015. A cette occasion, une application mobile a été lancée pour sensibiliser et permettre...
Le chat de Philippe Geluck a sa carte de donneur d... Pour la prochaine édition de la Course du Coeur du 16 au 21 mars, l’association Trans-Forme (qui sensibilise au don d’organes) a demandé aux personnal...
Marisol Touraine veut donner un nouvel élan à l’in... La ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a annoncé lundi "un tour de France de l’innovation en santé". Parmi les mesur...