Couple : les kilos en trop… un sujet tabou ?

L’été arrive et avec lui la très redoutée épreuve du maillot de bain. La chasse aux kilos est ouverte. kilos. Mais bien souvent, une prise de poids n’est pas un simple problème saisonnier.
L’est-il vraiment au sein d’un couple ? Sujet tabou ou futile ? Comment se passe la prise de poids dans un couple ?
Une récente étude Ifop pour Naturavox* permet d’en savoir un peu plus. Premier constat, les kilos en trop semblent une préoccupation beaucoup plus féminine que masculine. Ainsi, 67% des femmes ressentent le besoin de perdre du poids d’ici cet été (parmi lesquelles 58% des femmes en corpulence normale) contre 53% des hommes.
Malgré un IMC moyen plus élevé, les hommes estiment devoir perdre autant de poids que les femmes soit 9kg en moyenne à perdre pour les Français et Françaises.
Si 60% des Français estiment personnellement devoir perdre du poids, seulement 33% considèrent que leur conjoint devrait en perdre. Cependant 64% des hommes de -25 ans souhaitent que leur partenaire perde du poids contre seulement 32% des femmes de -25 ans (tendance qui s’atténue avec l’âge).
La prise de poids du conjoint : un sujet tabou qui fait parfois honte
Parmi les Français ayant déjà trouvé leur conjoint en surpoids, 1/3 admettent avoir déjà été gêné en raison du poids de leur partenaire dans des lieux publics. Et seulement 1 français sur 2 ose parler à son conjoint de son surpoids.
Par ailleurs, face aux kilos en trop, l’union ne fait pas toujours la force? 3 Français sur 4 avouent avoir pris du poids depuis qu’ils sont en couple. Ainsi, 81% des personnes qui sont en couple depuis +20 ans ont noté une prise de poids (contre seulement 50% des personnes en couple depuis -3 ans).
44% des personnes en couple ont tenté de perdre du poids en même temps que leur partenaire et seulement 13% ont réussi à en perdre en même temps
Le surpoids : un frein en matière de séduction ?
L’enquête révèle que 23% des hommes contre 17% des femmes ont déjà envisagé de ne pas aller plus loin avec quelqu’un qui leur plaisait en raison de son poids. 35% des femmes reconnaissent ne pas avoir abordé un homme qui leur plaisait car elles s’estimaient être trop en surpoids pour le séduire. Cependant, seulement 4% des Français reconnaissent avoir quitté leur partenaire en raison de leur surpoids
* Etude IFOP pour Naturavox, powered by OA. Réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 24 au 25 mai 2018 auprès d’un échantillon de 1 009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Source : Naturavox