L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient de publier un avis sur la consommation d’insectes, ou entomophagie qui fait l’inventaire des dangers potentiels véhiculés par les insectes et souligne les besoins de recherche sur cette question. L’Anses recommande notamment la prudence aux consommateurs présentant des prédispositions aux allergies.

Pratique très répandue dans certaines parties du monde (Afrique, Asie, Amérique latine), la consommation d’insectes peut faire partie de la culture alimentaire traditionnelle. L’Anses rappelle ainsi que la FAO estime que « les insectes complètent les régimes alimentaires d’environ deux milliards de personnes » dans le monde et s’est prononcée en faveur du développement de l’élevage d’insectes à grand échelle pour répondre aux inquiétudes croissantes sur la sécurité alimentaire et l’approvisionnement en protéines.

L’agence sanitaire note qu’en Europe,” cette pratique semble bénéficier d’un engouement croissant et plusieurs projets industriels et programmes de recherche accompagnent ce secteur naissant, malgré une réglementation en vigueur (actuellement en pleine évolution) qui soulève de nombreuses interrogations”.

Des risques sanitaires possibles
Comme tous les aliments, les insectes peuvent véhiculer certains dangers. Ces dangers sont principalement liés à des substances chimiques (venins, facteurs antinutritionnels, médicaments vétérinaires utilisés dans les élevages d’insectes, pesticides ou polluants organiques présents dans l’environnement ou l’alimentation des insectes, etc.), à des agents physiques (parties dures de l’insecte comme le dard, le rostre, etc.), à des allergènes communs à l’ensemble des arthropodes (acariens, crustacés, mollusques, etc.), à des parasites, des virus, des bactéries et leurs toxines ou encore des champignons ou encore aux conditions d’élevage et de production, pour lesquelles il conviendrait de définir un encadrement spécifique permettant de garantir la maîtrise des risques sanitaires.

“Par ailleurs, de manière générale, comme pour les autres aliments d’origine animale ou végétale, les insectes comestibles peuvent devenir, suite à une conservation non adaptée, impropres à la consommation humaine.”, souligne l’agence

 A l’issue de ce travail, elle recommande notamment d’établir au niveau communautaire des listes des différentes espèces pouvant être consommées et de définir un encadrement spécifique des conditions d’élevage et de production des insectes et de leurs produits, permettant de garantir la maîtrise des risques sanitaires. Par ailleurs, les insectes et de nombreux arthropodes (acariens, crustacés, mollusques, etc.) possédant des allergènes communs, l’Anses recommande la prudence aux consommateurs présentant des prédispositions aux allergies.

 Source : Anses

A Lire également

Sucer la tétine de votre bébé pour réduire ses ris... Une étude suédoise publiée dans la revue Pediatrics montre que les enfants dont les parents sucent la tétine avant de leur remettre dans la bouche ser...
Allergies : une campagne pour mieux faire face aux... L’association française pour la prévention des allergies (AFPRAL) a lancé le 4 juin une grande campagne de sensibilisation à destination des personnes...
Allergies : les premiers pollens d’ambroisie... Les allergiques aux pollens d'ambroisie doivent se préparer, prévient le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) dans son dernier bullet...
Allergies : alerte au rhume des foins pour le mois... Dans son dernier bulletin, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.) appelle les allergiques à bien suivre leur traitement. En effe...
Allergies : alerte aux pollens sur presque toute l... Selon le dernier bulletin hebdomadaire du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque d’allergies dues aux pollens de graminées s...
La rubrique “Météo Allergies” redémarr... Vous faites peut-être partie des 15 millions de français touchés par les allergies saisonnières dues aux pollens de printemps. Graminées, urticacées, ...
Allergies : les pollens de bouleaux battent des re... Dans son dernier bulletin, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.) indique que les concentrations de pollens de bouleaux viennent...
Pollens: la pluie permet aux allergiques de respir... Selon le dernier bulletin prévisionnel du RNSA (Réseau national de surveillance aérobiologique), les conditions météorologiques défavorables permetten...
Allergies : attention, les pollens sont là ! Un mois d’Avril où il fait beau et chaud comme en été… Des conditions météorologiques estivales qui permettent aux plantes de disséminer allègrement l...
Allergies : les graminées prennent le dessus Dans son dernier bulletin allergo-pollinique, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.) indiquent que les graminées dissémineront l...
Allergies : alerte à l’ambroisie en août Le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) allerte les allergiques à l'ambroisie : "si les pollens de graminées ne gêneront que les plus...
Allergies: alerte à l’ambroisie Selon le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique), le risque allergique lié aux ambroisies est et restera élevé à très élevé sur toutes l...
Allergies : alerte aux pollens de bouleau Selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A),  du 16 au 23 avril, "ce sont des quantités importantes de pollens de bouleau qui so...
Allergies aux pollens : de petits moments de répit... Selon le denier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), la pluie apportera lors de ses apparitions un répit pour les allerg...
Journée mondiale de la Santé : gare aux moustiques... Moustiques, punaises, tiques et autres insectes peuvent représenter une menace pour votre santé et celle de votre famille, à la maison ou en voyage. C...
Carnet de santé : à conserver au… frigo ! Où avez-vous rangé les carnets de santé de la famille ? Ne cherchez plus, surtout dans l’urgence. Ils sont rangés dans… le frigo. Point Vie est un car...