L’Institut national du cancer publie un nouveau livret d’information à destination des femmes de 50 ans et plus afin de répondre aux principales questions sur les cancers du sein et leurs examens de dépistage.

Afin d’apporter la meilleure information aux femmes, le livret revient sur plusieurs points que sont :

L’essentiel sur les cancers du sein et les facteurs de risque  :

– L’âge : près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans.

– Le mode de vie : consommation d’alcool et de tabac, surpoids et manque d’activité physique.

Cancers du sein : l’Institut national du cancer publie un nouveau livret d’information
Le nouveau livret de l’INCa

– Les antécédents médicaux personnels ou familiaux : les femmes qui ont déjà contracté un cancer du sein, des ovaires ou de l’endomètre ou qui ont développé certaines affections du sein ont plus de risque de développer ce cancer. De la même manière si un parent a développé un cancer.

Le dépistage du cancer du sein

– Un dépistage recommandé tous les 2 ans : l’intervalle de deux ans est mis en avant par les différentes études scientifiques comme étant le meilleur compromis entre deux dépistages.

– Garanties de fiabilité du dépistage organisé : le dépistage organisé s’inscrit dans un dispositif national mis en place par les autorités de santé. Son objectif est double, réduire la mortalité liée au cancer du sein et garantir une information et une qualité des soins aux personnes concernées. Les clichés pris lors de la mammographie bénéficient systématiquement d’une seconde lecture faite par un autre radiologue.

– Les risques à ne pas réaliser de dépistage : à partir de 50 ans, le risque de développer un cancer du sein augmente fortement. Le dépistage permet de détecter d’éventuelles lésions avant même l’apparition de symptômes. Plus un cancer du sein est détecté tôt et plus les chances de guérison sont importantes.

– Les risques de surdiagnostics : le diagnostic de certains cancers au moment du dépistage ne permet pas toujours de différencier ceux qui vont évoluer des autres qui n’auront pas de conséquences pour la femme. On parle alors de surdiagnostic pour ces cancers qui n’auraient pas été découverts sans la mammographie.

– Cancer radio-induit : une exposition répétée aux rayons X pendant la mammographie peut dans certains cas entrainer le développement d’un cancer. C’est l’une des raisons pour lesquelles le dépistage se fait tous les deux ans. La composition du sein changeant avec l’âge, les doses de rayons X nécessaires pour l’examen sont moins importantes.

Pour aller plus loin téléchargez le « livret d’information sur le dépistage organisé du cancer du sein »

Source et visuel : Institut national du cancer

A Lire également

CHU Amiens : 1ère Journée de Cancérologie La prévention, le soin et la recherche en cancérologie constituent un défi de santé publique majeur, et plus encore en Picardie qui voit sa population...
Cancer: 1000 nouveaux cas chaque jour en France en... L’Institut de veille sanitaire (InVS) publie sur son site Internet des projections de l’incidence et de la mortalité par cancer en France pour l’année...
Dexter, atteint d’un cancer, rassure ses fans L'acteur Michael C. Hall, de la célèbre série Dexter, explique être atteint d’un lymphome de Hodgkin, un cancer du système lymphatique. L’acteur décl...
Octobre rose : une petite broche en forme de rose ... Dès le 2 octobre et pendant un mois, Rose Magazine lance La Rose, une petite broche en forme de rose à épingler sur ses vêtements et qui permet d’affi...
Cancers de la peau : les facteurs de risques Les principaux facteurs de risques des cancers de la peau sont l’exposition solaire (surtout pendant l’enfance), le facteur génétique (dans 5 à 10% de...
Piscines : les produits de désinfection pourraient... Des chercheurs espagnols dont les travaux sont publiés dans la revue Environmental Health Perspectives ont montré qu’une forte exposition aux produits...
Food Truck Cancer & Nutrition le 12 juin au c... Le 12 juin prochain, un Food Truck piloté par le chef Grégory Cuilleron et Alix Mottard-Goerens diététicienne viendra à la rencontre des patients du C...
Alcool: les bouteilles devront afficher la quantit... Dans le cadre de la présentation du plan cancer 2009-2013, une mesure pour le moins spectaculaire : Le président Nicolas Sarkozy a en effet annoncé à ...
Les « bébés bulle » ont 11 ans et démontrent l’eff... 11 ans déjà pour ceux surnommés les "bébés bulle"! En mars 1999, Alain Fischer, Marina Cavazzana-Calvo et Salima Hacein- Bey-Abina et leurs équipes de...
Le cardio pour soigner le cancer ? D'après une étude réalisée sur des souris, la pratique d'un exercice régulier réduit le risque de développer un cancer du foie, apportant ainsi un esp...
Enquête: les Français face au cancer Quelle perception les Français ont-ils du cancer ? Tabac, alcool, nutrition.... Quels sont leurs comportements à risque ? L’Institut national de préve...
Une cabine UV sur sept dépasse les limites de sécu... Selon les résultats d’une campagne de contrôle des cabines UV et des salons de bronzage menée par la Direction Générale de la Santé et des Consommateu...
Cancer de la peau : les buveurs de café seraient m... Selon une étude américaine présentée à une conférence de l'American Association for Cancer Research à Boston, la consommation quotidienne de café rédu...
Téléphone portable et cancer : l’OMS dit « peut-êt... L’utilisation du portable est-elle cancérogène? « Peut-être », estime pour la première fois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui plaide pour...
Cancer du sein : le plus fréquent des cancers fémi... Avec près de 50 000 nouveaux cas estimés en 2005 en France, le cancer du sein représente 36,7 % de l’ensemble des nouveaux cas de cancers chez la femm...
Risques solaires et cancers : les gestes de préven... Selon les données du Baromètre Cancer 2015* publiées par Santé publique France et l’Institut national du cancer, si 9 personnes sur 10 ont la convicti...