L’Institut national du cancer publie un nouveau livret d’information à destination des femmes de 50 ans et plus afin de répondre aux principales questions sur les cancers du sein et leurs examens de dépistage.

Afin d’apporter la meilleure information aux femmes, le livret revient sur plusieurs points que sont :

L’essentiel sur les cancers du sein et les facteurs de risque  :

– L’âge : près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans.

– Le mode de vie : consommation d’alcool et de tabac, surpoids et manque d’activité physique.

Cancers du sein : l’Institut national du cancer publie un nouveau livret d’information
Le nouveau livret de l’INCa

– Les antécédents médicaux personnels ou familiaux : les femmes qui ont déjà contracté un cancer du sein, des ovaires ou de l’endomètre ou qui ont développé certaines affections du sein ont plus de risque de développer ce cancer. De la même manière si un parent a développé un cancer.

Le dépistage du cancer du sein

– Un dépistage recommandé tous les 2 ans : l’intervalle de deux ans est mis en avant par les différentes études scientifiques comme étant le meilleur compromis entre deux dépistages.

– Garanties de fiabilité du dépistage organisé : le dépistage organisé s’inscrit dans un dispositif national mis en place par les autorités de santé. Son objectif est double, réduire la mortalité liée au cancer du sein et garantir une information et une qualité des soins aux personnes concernées. Les clichés pris lors de la mammographie bénéficient systématiquement d’une seconde lecture faite par un autre radiologue.

– Les risques à ne pas réaliser de dépistage : à partir de 50 ans, le risque de développer un cancer du sein augmente fortement. Le dépistage permet de détecter d’éventuelles lésions avant même l’apparition de symptômes. Plus un cancer du sein est détecté tôt et plus les chances de guérison sont importantes.

– Les risques de surdiagnostics : le diagnostic de certains cancers au moment du dépistage ne permet pas toujours de différencier ceux qui vont évoluer des autres qui n’auront pas de conséquences pour la femme. On parle alors de surdiagnostic pour ces cancers qui n’auraient pas été découverts sans la mammographie.

– Cancer radio-induit : une exposition répétée aux rayons X pendant la mammographie peut dans certains cas entrainer le développement d’un cancer. C’est l’une des raisons pour lesquelles le dépistage se fait tous les deux ans. La composition du sein changeant avec l’âge, les doses de rayons X nécessaires pour l’examen sont moins importantes.

Pour aller plus loin téléchargez le « livret d’information sur le dépistage organisé du cancer du sein »

Source et visuel : Institut national du cancer

A Lire également

3e Plan cancer en préparation : apportez votre con... Le gouvernement invite les Français concernés à apporter leur contribution à la préparation du prochain Plan cancer, jusqu'au 20 mai 2013. Vous ête...
Cancer : nouveaux soupçons sur les implants mammai... Marisol Touraine, la ministre de la Santé, est intervenue mardi pour aborder la survenue d’une pathologie rare, le lymphome anaplasique à grandes cell...
Journée Mondiale du Lymphome: un cancer qui “... Le lymphome est le 1er cancer chez l’adolescent et le jeune adulte et le 5ème cancer chez l’adulte. Il s’agit d’une forme de cancer dont la fréquence ...
Cancer du poumon du non-fumeur: la piste génétique... Selon une étude publiée lundi dans la revue The Lancet Oncology, des variations génétiques augmenteraient de façon significative le risque de développ...
Fumer coûtera plus cher à partir du 6 janvier 2014... Bernard Cazeneuve, le Ministre du budget, vient d’officialiser les prix du tabac applicables en janvier 2014. Ces derniers augmenteront, à compter du ...
CHU Amiens : 1ère Journée de Cancérologie La prévention, le soin et la recherche en cancérologie constituent un défi de santé publique majeur, et plus encore en Picardie qui voit sa population...
Cancer : un enfant sur 440 touché avant l’âg... Une étude publiée ce mardi par le BEH (Bulletin épidémiologique hebdomadaire) de l'Institut de veille sanitaire montre qu’un enfant sur 440 en France ...
Cancer : 7,5 millions de décès dans le monde par a... Selon les derniers chiffres recensés par l'OMS, le cancer est à l'origine de plus de 7,5 millions de décès par an (chiffres 2008), soit 13% de la mort...
Cancer: le Palmarès des hôpitaux de l’Express L'Express propose sur son site un classement des établissements français quant au traitement de 14 cancers : cancer du cerveau, du côlon, du poumon, d...
Cancer : vers une information personnalisée du pat... L’Institut Curie vient de dévoiler, pour la 3e année consécutive, les résultats de son Observatoire cancer Institut Curie - Viavoice 2015. Les Françai...
La viande rouge probablement cancérogène pour l... Selon le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l'agence de l'Organisation mondiale de la Santé spécialisée sur le cancer, la consomm...
Cancer : ≪ Une Jonquille pour Curie ≫ du 19 au 24 ... Durant toute une semaine, du 19 au 24 mars 2013, l’Institut Curie met en place un grand événement de mobilisation solidaire contre le cancer. Elle inv...
L’Institut Curie, centre de référence européen pou... L’Institut Curie et le Centre René Huguenin ont annoncé mardi leur décision de fusionner à partir du 1er janvier 2010. Un rapprochement qui a pour ob...
Cancer : la santé est dans le pré ? Selon l’étude Agrican sur la santé en milieu agricole menée par la Mutuelle Sociale Agricole (MSA), les agriculteurs auraient moins de risques de décé...
Saint-Brieuc : une Jonquille pour Curie aussi Soutenez la lutte contre le cancer et l'opération « Une jonquille pour Curie » au centre commercial Les Champs de Saint-Brieuc. Rendez-vous du 18 au 2...
Cancer colorectal et mélanome cutané : deux guides... Chaque année, le cancer colorectal touche plus de 37 000 nouvelles personnes et le mélanome cutané plus de 7 300. La Haute Autorité de Santé (HAS) et ...