Le nouveau programme de dépistage organisé du cancer du sein lancé aujourd’hui renforce l’information de toutes les femmes et prévoit notamment la mise en place de deux consultations dédiées à la prévention, à 25 ans, consultation prise en charge à 100% par l’Assurance maladie, et à 50 ans.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait annoncé en octobre 2016 la prise en charge à 100% par l’Assurance maladie d’examens de dépistages supplémentaires pour les femmes particulièrement exposées. Aujourd’hui, la Ministre lance un nouveau programme de dépistage organisé du cancer du sein, qui renforce l’information des femmes dès 25 ans et améliore le suivi de toutes les femmes.

Une meilleure information des femmes à 25 ans : prévenir avant de dépister

Une consultation dédiée à la prévention de tous les cancers sera proposée aux femmes de 25 ans pour les sensibiliser à l’intérêt du dépistage et les informer sur les modalités de dépistage ou de suivi, selon les antécédents et les facteurs de risque de chacune. Cette consultation sera également l’occasion d’informer les femmes sur le dépistage du cancer du col de l’utérus, et plus globalement sur les facteurs de risques comportementaux (tabac et alcool, habitudes alimentaires, activité physique, etc.), la contraception ou les infections sexuellement transmissibles. Cette consultation sera intégralement prise en charge par l’Assurance maladie dès le 1er janvier 2018.

De 50 à 74 ans : un suivi personnalisé, coordonné et impliquant davantage le médecin traitant

Une seconde consultation dédiée à la prévention et au dépistage sera proposée aux femmes à 50 ans, organisant un suivi personnalisé prenant en compte leurs éventuels facteurs de risque. Par ailleurs, l’échographie prescrite si nécessaire en complément de la mammographie, sera réalisée sans dépassements d’honoraires à compter de 1er janvier 2018.

« La meilleure chance pour guérir du cancer du sein, c’est le dépistage. Pourtant, encore trop peu de femmes ont recours au dépistage organisé. C’est pourquoi je veux que chaque femme de 25 ans bénéficie d’une consultation dédiée et que chaque femme à 50 ans bénéficie d’un suivi plus personnalisé. Donner un nouvel élan au dépistage du cancer du sein pour mieux garantir la santé des femmes, c’est tout l’objet de ce programme», a déclaré Marisol Touraine.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France. C’est aussi la 1ère cause de mortalité par cancer chez la femme, avec près de 12 000 décès par an. Pourtant, s’il est détecté tôt, ce cancer est guéri dans 9 cas sur 10. Son dépistage est un enjeu majeur de santé publique.

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Cancer du sein : La Roche-Posay organise une journ... A l’occasion d’octobre rose, le mois de sensibilisation autour du cancer du sein , la société thermale de La Roche Posay  organise le samedi 9 octobre...
Reconstruction mammaire ou pas, un choix très pers... Si le cancer du sein est déjà une épreuve, l’ablation du sein en est une à part entière. Si pour certaines femmes la réponse est évidente, d’autres se...
Ralph Lauren et la lutte contre le cancer du sein Depuis plus de 20 ans, la Fondation Ralph Lauren lutte contre le cancer du sein. En effet, à la fin des années 1980, Ralph Lauren a été diagnostiqué a...
Cancers du sein : leur nombre en forte hausse dans... Selon les dernières statistiques du Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la sant...
Cancer du sein et traitement de la ménopause : com... Commencer un traitement hormonal peu de temps après l’installation de la ménopause plutôt que quelques années plus tard ne limite pas le risque de can...
Cancer du sein: un nouveau traitement obtient le f... Le groupe pharmaceutique suisse Roche vient d'annoncer que la US Food and Drug Administration (FDA), l'agence du médicament aux Etats-Unis, a approuvé...
Cancer du sein : “Le dépistage est UN DROIT,... À l'occasion d'Octobre Rose, la Ligue contre le cancer lance une nouvelle campagne inédite, forte et militante, incitant les femmes à se faire dépiste...
Cancer du sein: vers une prévention médicamenteuse... Les résultats d’une grande étude internationale, MAP.3, montrent que chez les femmes ménopausées à risque élevé, l’exemestane (Aromasine®), inhibiteur...
La reconstruction mammaire après un cancer du sein... Après un cancer du sein, certaines femmes doivent subir une mastectomie, c'est-à-dire une chirurgie mammaire non conservatrice où le sein est retiré. ...
Cancer du sein: Octobre Rose à l’Institut Cu... Dans la cadre d’Octobre Rose, l’Institut Curie, leader dans la prise en charge des cancers du sein avec près de 6 500 patientes chaque année, organise...
Cancer du sein : Kylie Minogue prend la pose pour ... Cinq ans après avoir elle-même vaincu la maladie, Kylie Minogue pose  devant l'objectif de Mario Testino pour les besoins d'une nouvelle campagne cont...
Une étude fait le lien entre cancer du sein et pol...  Alors que la pollution de l'air a déjà été associée à de multiples problèmes de santé, des chercheurs démontrent que les femmes vivant dans les zones...
Cancer du sein: un nouveau souffle pour le dépista... Depuis 2004, la France a mis en place un dépistage organisé du cancer du sein afin de permettre à toutes les femmes de 50 à 74 ans d'accéder à une pri...
Cancer du sein: le dépistage organisé en léger rec... Le taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein a légèrement baissé entre 2009 et 2010, d'après les données publiées aujourd'hui par ...
Cancer du sein: l’ARC fait dialoguer cherche... A l’occasion d’Octobre Rose, le mois de sensibilisation et de mobilisation contre le cancer du sein, l’ARC ouvre sur Internet une plateforme d’échange...
Cancers du sein : un nouveau guide sur les traitem... Un nouveau guide réactualisé sur les traitements des cancers du sein vient d'être publié par l’Institut national du cancer et la Ligue nationale contr...