Le nouveau programme de dépistage organisé du cancer du sein lancé aujourd’hui renforce l’information de toutes les femmes et prévoit notamment la mise en place de deux consultations dédiées à la prévention, à 25 ans, consultation prise en charge à 100% par l’Assurance maladie, et à 50 ans.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait annoncé en octobre 2016 la prise en charge à 100% par l’Assurance maladie d’examens de dépistages supplémentaires pour les femmes particulièrement exposées. Aujourd’hui, la Ministre lance un nouveau programme de dépistage organisé du cancer du sein, qui renforce l’information des femmes dès 25 ans et améliore le suivi de toutes les femmes.

Une meilleure information des femmes à 25 ans : prévenir avant de dépister

Une consultation dédiée à la prévention de tous les cancers sera proposée aux femmes de 25 ans pour les sensibiliser à l’intérêt du dépistage et les informer sur les modalités de dépistage ou de suivi, selon les antécédents et les facteurs de risque de chacune. Cette consultation sera également l’occasion d’informer les femmes sur le dépistage du cancer du col de l’utérus, et plus globalement sur les facteurs de risques comportementaux (tabac et alcool, habitudes alimentaires, activité physique, etc.), la contraception ou les infections sexuellement transmissibles. Cette consultation sera intégralement prise en charge par l’Assurance maladie dès le 1er janvier 2018.

De 50 à 74 ans : un suivi personnalisé, coordonné et impliquant davantage le médecin traitant

Une seconde consultation dédiée à la prévention et au dépistage sera proposée aux femmes à 50 ans, organisant un suivi personnalisé prenant en compte leurs éventuels facteurs de risque. Par ailleurs, l’échographie prescrite si nécessaire en complément de la mammographie, sera réalisée sans dépassements d’honoraires à compter de 1er janvier 2018.

« La meilleure chance pour guérir du cancer du sein, c’est le dépistage. Pourtant, encore trop peu de femmes ont recours au dépistage organisé. C’est pourquoi je veux que chaque femme de 25 ans bénéficie d’une consultation dédiée et que chaque femme à 50 ans bénéficie d’un suivi plus personnalisé. Donner un nouvel élan au dépistage du cancer du sein pour mieux garantir la santé des femmes, c’est tout l’objet de ce programme», a déclaré Marisol Touraine.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France. C’est aussi la 1ère cause de mortalité par cancer chez la femme, avec près de 12 000 décès par an. Pourtant, s’il est détecté tôt, ce cancer est guéri dans 9 cas sur 10. Son dépistage est un enjeu majeur de santé publique.

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

“Be Pink !” pour Octobre Rose Pour la campagne 2014 de lutte contre le cancer du sein Octobre Rose, Radisson Blu lance l’initiative « Be Pink ! ». C’est au travers de chambres d'hô...
Cancer du sein : « Pour le dépistage, suivez la ba... Une campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, « Pour le dépistage, suivez la baguette », se déroulera du 30 septembre au 6 octobre 2...
Une cure après un cancer du sein La Journée internationale d'action pour la santé des femmes aura lieu le 28 mai prochain. Alors qu'une étude publiée par la revue américaine Environme...
Cancer du sein: un nouveau souffle pour le dépista... Depuis 2004, la France a mis en place un dépistage organisé du cancer du sein afin de permettre à toutes les femmes de 50 à 74 ans d'accéder à une pri...
Cancer du sein : l’ARC fait le point sur les nouve... Aujourd’hui, le cancer du sein est l’un des cancers pour lequel le taux de survie est le plus élevé, on guérit plus de 70% des cancers du sein. Ceci e...
Cancer du sein : une nouvelle formulation injectab... Un médicament du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, qui réduit le temps d’administration grâce à une nouvelle formulation injectable (par voie s...
Cancer du sein: vers une prévention médicamenteuse... Les résultats d’une grande étude internationale, MAP.3, montrent que chez les femmes ménopausées à risque élevé, l’exemestane (Aromasine®), inhibiteur...
Cancer du sein : “Le dépistage est UN DROIT,... À l'occasion d'Octobre Rose, la Ligue contre le cancer lance une nouvelle campagne inédite, forte et militante, incitant les femmes à se faire dépiste...
Obésité et cancer du sein: un mélange à risque L’obésité, outre ses conséquences directes sur la santé (maladies cardiovasculaires, diabète), est de plus en plus soupçonnée de jouer un rôle dans le...
Documentaire « Mes deux seins » : journal d’une gu... Ne manquez pas sur France 2 le 21 octobre prochain le documentaire de Marie Mandy "mes deux seins" : la réalisatrice apprend qu’elle a un cancer du se...
Cancer du sein : la participation au dépistage org... En 2011, plus de 2,4 millions de femmes ont eu recours au dépistage organisé du cancer du sein, ce qui représente 52,7 % de la population cible d'aprè...
Cancer du sein : quels sont les véritables facteur... La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié lundi des recommandations sur les facteurs de risque du cancer du sein et a identifié ceux nécessitant un dé...
Cancer sein: le travail de nuit, un risque pour le... Les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’Inserm et publiés dans l'International Journal of Cancer, montrent que le risque de cancer du ...
L’Institut Curie, centre de référence européen pou... L’Institut Curie et le Centre René Huguenin ont annoncé mardi leur décision de fusionner à partir du 1er janvier 2010. Un rapprochement qui a pour ob...
Les soins et traitements après un cancer du sein Lancé en 2007 par le Ministère de la Santé, « octobre rose » annonce le mois national de sensibilisation et de mobilisation pour la lutte contre le ca...
Cancer du sein : un quizz pour combattre les idées... A l’occasion d’Octobre Rose, mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, l’Association pour la Recherche sur le Cancer a réalisé un quizz ...