L’INRA et son partenaire DBV Technologies viennent de recevoir un financement de 600 000 € de l’Agence nationale de la recherche (ANR) pour coordonner leurs savoir-faire et développer un vaccin innovant et non invasif contre la bronchiolite.

Ce financement permettra la mise en place des phases pré-cliniques permettant de confirmer la faisabilité d’un vaccin pour l’enfant de moins de 2 ans délivré par voie cutanée.

Le virus respiratoire syncytial (VRS) est le principal agent responsable de la bronchiolite chez le nourrisson (VRS humain) et de la pneumonie chez le veau (VRS bovin). A l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin chez l’homme, et ceux destinés aux bovins sont peu efficaces. Or, il s’agit d’une affection particulièrement contagieuse qui touche la quasi-totalité des enfants de moins de 2 ans et est responsable de plus de 60% des maladies respiratoires observés dans les troupeaux laitiers et jusqu’à 70% dans les troupeaux allaitants (production de viande). Dans une minorité de cas, l’infection peut conduire à une hospitalisation du jeune enfant. Par ailleurs, les enfants qui ont eu une bronchiolite sont plus sujets à développer de l’asthme en grandissant. Ces virus représentent ainsi un problème majeur de santé animale et humaine.

Deux équipes de l’unité de recherche INRA Virologie et Immunologie Moléculaires1 à Jouy-en-Josas ont développé ensemble des assemblages moléculaires à partir de la protéine virale la plus conservée entre les virus bovins et humains. Ces particules se présentent sous la forme d’anneaux d’une dizaine de nanomètres de diamètre. Chez la souris et le veau, l’exposition à ces entités induit des défenses immunitaires conférant une protection vaccinale contre le virus.

Plusieurs études menées ces dernières années par les chercheurs de ces équipes ont permis d’aboutir à une structure améliorée des anneaux portant d’autres éléments du virus qui augmentent l’efficacité du vaccin. De son côté, DBV Technologies a développé une technologie brevetée permettant d’administrer à l’aide d’un patch (Viaskin®) un allergène/antigène à travers la peau saine. Dans le cadre d’un partenariat avec l’INRA, la société a réussi à charger sur le patch des particules vaccinales. La mise en commun des résultats scientifiques et des technologies novatrices développées par DBV Technologies et l’INRA permettrait ainsi d’aboutir au développement du premier vaccin pédiatrique, non invasif et sans adjuvant, efficace par voie cutanée.

La phase pré-clinique, qui vient de recevoir le financement de 600 000 € de l’ANR et durera 30 mois, devra valider le concept d’un vaccin sur patch, sur plusieurs modèles animaux, notamment le porc dont la peau est proche de celle de l’homme. Ce succès de R&D illustre les bénéfices dégagés par les approches de nature « Une Seule Santé » (One Health) qui réunissent dans des projets intégrés les connaissances acquises en recherche médicale comme vétérinaire. Les domaines de la santé publique comme de la santé vétérinaire seront bénéficiaires des retombées attendues.

Source : INRA

A Lire également

Grippe H1N1 : nouvelles livraisons de Panenza, le ... Le ministère de la Santé annonce que l'approvisionnement de la France en vaccins est complété par de nouvelles livraisons de Panenza, le vaccin sans a...
Hépatite B : les enfants mieux vaccinés, mais des ... Selon une étude publiée en ligne par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH Web), la couverture vaccinale des enfants contre l'hépatite B a pro...
Vaccin : le laser remplacera-t-il bientôt l’... Des chercheurs de l'Inserm* viennent de mettre au point un nouveau procédé de vaccination permettant de se passer non seulement d’aiguille mais aussi ...
Grippe A : pourquoi les Français ont boudé le vacc... Fin 2009, des chercheurs de l’Inserm ont mené une vaste enquête sur Internet pour comprendre les comportements des Français vis-à-vis de la campagne d...
Vaccin contre le VIH : une avancée majeure mais un... La ministre de la Santé a salué en septembre dernier l’annonce de la possibilité d’une protection vaccinale contre le virus responsable du Sida mais a...
Grippe saisonnière : seul 1 français sur 4 déclare... Une étude* réalisée par IFOP pour le laboratoire Mylan, menée auprès de 1 002 personnes âgées de 18 ans et plus, du 3 au 5 août 2016, révèle que les f...
Vaccin H1N1 : la liste des personnes prioritaires Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient de  publier ce jeudi la liste des personnes prioritaires pour le vaccin H1N1. Parmi elles : les pers...
Grippe A : Le CHU de Brest vaccine les 859 habitan... Le CHRU de Brest organise le jeudi 17 décembre 2009 la vaccination de la population ouessantine : le matin, les enfants et leurs parents ; l'après-mid...
Grippe A : plus de 4,6 millions de personnes vacci... Pendant la semaine du 21 au 27 décembre, le dispositif de vaccination contre la grippe H1N1 a permis de vacciner  254 929 personnes, portant  le nombr...
Lutte contre le cancer de l’utérus : l’... Il semblerait que l'appel mondial lancé en faveur de la généralisation de la prévention du cancer du col de l'utérus commence à faire écho. L'Afrique ...
Le calendrier vaccinal 2014 A l'occasion du lancement de la semaine européenne de la vaccination, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, a présenté m...
La France sous le coup d’un véritable « krac... Dans son rapport annuel 2010/2011 publié ce jeudi, Médecins du Monde dénonce un véritable « krach sanitaire » en France. L'association constate des di...
Grippe saisonnière : il n’est pas trop tard ... Alors que l'activité grippale reste toujours faible dans toutes les régions de la métropole et en Europe, la France devrait connaître, comme chaque an...
Grippe H1N1 : 82% des Français ne souhaitent pas s... Selon un sondage IFOP / Dimanche Ouest-France réalisé les 22 et 23 octobre derniers, 82% des Français ne souhaiteraient pas se faire vacciner. Seuls 7...
La Semaine mondiale de la vaccination débute le 20... La Semaine mondiale de la vaccination – qui débute le 20 avril – a pour objectif de promouvoir l’utilisation de vaccins pour protéger ou «immuniser» l...
Vaccin : la réalité derrière le mythe Alors que se tient la semaine européenne de la vaccination, Michel Georget, déjà auteur du best-seller "Vaccinations, les vérités indésirables" relanc...