Alors que l’Anses s’apprête à publier un avis sur les risques associés aux boissons énergisantes, la CLCV (Consommation Logement et Cadre de Vie) alerte les pouvoirs publics et réclame un étiquetage et un encadrement des quantités de caféine.

En mars 2013, l’agence européenne de sécurité alimentaire publiait une étude indiquant qu’en Europe, 18 % des enfants de 3 à 10 ans en avaient déjà consommé. Dans le cadre d’actions menées dans les collèges, notre association locale de Boulogne-sur-Mer a interrogé les élèves sur leurs pratiques. Sur 332 élèves de 6ème et de 5ème, près de la moitié déclarait avoir déjà testé ces produits et 19 % disaient en consommer environ une fois par mois.

“Par ailleurs, les boissons énergisantes sont souvent perçues comme des boissons de l’effort, ce qu’elles ne sont en aucun cas. Cette confusion, savamment entretenue par le marketing des fabricants, est loin d’être anodine comme l’avait relevé la société française de nutrition du sport dès 2008”, souligne l’association précisant que “chez les personnes qui y sont sensibles, la caféine qu’elles contiennent augmente le risque de troubles du rythme cardiaque à l’effort”. Elle estime dès lors que “la référence aux sports, notamment via le sponsoring, devrait être bannie du marketing des boissons énergisantes”.

La CLCV estime ainsi les risques que posent les usages inappropriés de ces produits appellent “un renforcement des mesures d’étiquetage”. Des mentions visibles devraient les déconseiller aux enfants et rappeler qu’elles ne sont pas adaptées à l’effort physique et ne doivent pas être mélangées avec l’alcool.

L’association demande enfin que les teneurs en caféine soient réglementées afin d’éviter qu’elles n’atteignent les sommets observés aux Etats-Unis.” Rappelons qu’outre atlantique, les boissons énergisantes sont responsables d’une augmentation des  cas d’intoxications à la caféine et qu’elles démultiplient les problèmes d’alcoolisation des plus jeunes (binge drinking). Afin d’éviter ce scenario, il est indispensable d’encadrer dès maintenant les teneurs en caféine et les formats de ces produits”, explique-t-elle.

A Lire également

Accidents de la vie courante: près de 5 décès d... Chaque année en France, 230 enfants (1) de moins de 15 ans décèdent d’un accident de la vie courante ce qui représente près de 5 décès par semai...
Le goûter a de moins en moins la côte Toujours ancré dans les habitudes alimentaires des enfants et des adolescents, le goûter serait en perte de vitesse selon une étude* du CREDOC et loin...
Déficience auditive : 32 millions d’enfants ... Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 32 millions d’enfants dans le monde seraient atteints d’une déficience auditive...
Un questionnaire pour améliorer l’accueil de... En France, plus d'un million d'enfants sont opérés chaque année. Or, l'anesthésie reste une source d'inquiétude importante pour les enfants ainsi que ...
Journée Mondiale contre la Pneumonie, le 12 novemb... La journée mondiale contre la pneumonie se déroule le mardi 12 novembre 2013. La pneumonie est la maladie qui tue le plus d’enfants âgés de moins de 5...
Boissons « énergisantes » : la ministre de la Sant... Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, demande à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) de renforcer sa vigilance....
Hôpital des nounours : quand les enfants dédramati... Objectif de l’Hôpital des nounours : dédramatiser le monde de la santé auprès des jeunes enfants. Les enfants de grande section de maternelle et de CP...
Légumes : comment les faire aimer aux enfants ? Selon des chercheurs de l'université de Leed, plus les enfants découvrent les légumes tôt dans leur vie, plus ils les apprécieront une fois plus âgés....
Hépatite B : les enfants mieux vaccinés, mais des ... Selon une étude publiée en ligne par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH Web), la couverture vaccinale des enfants contre l'hépatite B a pro...
Le miel déconseillé pour les nourrissons de moins ... Alertée par l'InVS d'une hausse du nombre de cas de botulisme infantile depuis 2004, l'Afssa  rappelle, conformément aux recommandations de l'OMS, qu'...
Boissons énergisantes : l’Anses appelle à la... L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses), dans son avis rendu public mardi 1er octobre met en garde contre des "modes de con...
10 % des enfants de moins de 2 ans s’endormi... Selon une enquête Ipsos, 10% des enfants de moins de deux ans s’endormiraient en musique avec des écouteurs ou un casque sur les oreilles. Cette e...
Adolescents: le manque de sommeil favorise le risq... Selon une étude américaine publiée dans la revue Sleep, le manque de sommeil augmenterait  le risque de dépression et de pensées suicidaires chez les ...
Ingestion de produits dangereux par les enfants : ... Les autorités de santé mettent en garde les parents sur les cas d’intoxication d’enfants, parfois graves, suite à l’ingestion de produits dangereux ma...
Les enfants français trop sédentaires Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter*, plus de 6 Français sur 10 (61%) constatent que les enfants de leur entoura...
Piscines publiques : l’Afsset recommande plu...  L'Afsset publie aujourd'hui un rapport d'expertise collective sur les risques sanitaires liés aux piscines réglementées ouvertes au public. L'Agence ...