Des chercheurs français viennent de démontrer chez l’animal les effets bénéfiques de la caféine sur les risques de développer la maladie d’Alzheimer.

Ces travaux, réalisés chez la souris par des chercheurs de l’Inserm et publiés dans la revue Neurobiology of Aging, renforcent en effet, l’idée d’un effet protecteur de la caféine sur certaines pathologies cérébrales.

Les altérations cognitives observées dans la maladie d’Alzheimer sont notamment le résultat de l’accumulation de protéines Tau anormales dans les cellules nerveuses en dégénérescence. La consommation habituelle de caféine est connue pour réduire le déclin cognitif au cours du vieillissement et le risque de développer une démence. Cependant, les effets de la caféine sur les pathologies liées à la protéine Tau, et dont fait partie la maladie d’Alzheimer, autrement appelées Tauopathies, n’étaient pas clairement élucidés.

Les chercheurs viennent de montrer, chez la souris, qu’une consommation habituelle de caféine prévient des déficits de mémoire et de certaines modifications de la protéine Tau. Pour parvenir à ce résultat, de jeunes souris transgéniques, qui développent progressivement avec l’âge une neurodégenerescence liée à la protéine Tau, ont reçu durant 10 mois de la caféine par voie orale.

” Les souris traitées par la caféine ont développé une pathologie moins importante du point de vue de la mémoire, des modifications de la protéine Tau mais également de la neuro-inflammation” explique David Blum, chargé de recherche à l’Inserm. Cette étude fournit la preuve expérimentale d’un lien entre consommation de caféine et les pathologies liées à la protéine Tau dans un modèle de neurodégénérescence de la maladie d’Alzheimer. Cette étude indique également que la caféine agirait sur différents dysfonctionnements cérébraux impliqués dans la maladie d’Alzheimer pour exercer ses effets bénéfiques.

“Ces travaux vont dans le sens d’une contribution importante des facteurs environnementaux dans le développement de la maladie d’Alzheimer, souligne le chercheur. Aux vues de ces résultats, nous souhaitons maintenant d’une part identifier la cible moléculaire responsable des effets bénéfiques de la caféine et, d’autre part, mettre sur pied un essai clinique à base de caféine chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ” ajoute-t-il.

 Avec plus de 800 000 personnes atteintes en France, la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées représentent la première cause de perte des fonctions intellectuelles liée à l’âge.

Source :  Inserm

A Lire également

Vieillissement : plus de la moitié des Français on... Selon une enquête Ipsos réalisée à la demande de l’Agence nationale des services à la personne (ANSP), la perte d’autonomie est la première des craint...
Le café : bon pour la santé Si la caféine est connue comme excitant, boire du café peut aussi s’avérer bon pour la santé. Les chercheurs s’intéressent de plus en plus aux vertus ...
La fausse route : première cause de mortalité par ... Les troubles de la déglutition représentent la première cause de mortalité par accident en maison de retraite. Scientifiquement appelée dysphagie ou p...
Journée mondiale Alzheimer, le mercredi 21 septemb... La 23ème Journée mondiale Alzheimer est l'occasion de rappeler qu'en France, trois millions de personnes (malades et proches) sont aujourd'hui direc...
Maladie d’Alzheimer : un site qui nous conce... Alors que la  la Journée mondiale de lutte contre la maladie d'Alzheimer se déroule le 21 septembre 2012, France Alzheimer un nouveau site internet dé...
Le Neurodon repart en campagne pour la recherche A l'occasion de la semaine du cerveau, le Neurodon, collecte nationale de fonds organisée chaque année par la fédération pour la Recherche sur le cerv...
Semaine du cerveau : des ateliers gratuits et ludi... Pour la Semaine du cerveau, profitez d'activités gratuites pour enfants et adultes afin de mieux connaître le cerveau. A Paris, le Palais de la découv...
Nouvelle édition du Village Alzheimer® du 21 au 24... Jeudi 21 septembre 2017, c’est la Journée mondiale Alzheimer. Du 21 au 24 septembre prochain, France Alzheimer et maladies apparentées invite les Fran...
Les anticorps, remède à prendre en compte Les anticorps sont des protéines complexes agissant pour notre système immunitaire. Ils sont nécessaires à notre organisme, puisqu'ils détectent les c...
Alzheimer : coup dur pour la recherche Les laboratoires Pfizer et Johnson & Johnson viennent d'annoncer qu'ils stoppaient les études sur un médicament pourtant prometteur pour les malad...
Débarrassez-vous de vos addictions en jouant 3 min... Alcool, nicotine, caféine... Selon des chercheurs anglais et australiens, jouer au célèbre jeu vidéo Tetris pourrait contribuer à combattre nos addict...
L’art comme atelier thérapeutique pour les m... La Fondation Hospitalière Sainte-Marie renforce sa politique culturelle en signant un partenariat inédit avec l’Atelier Doisneau. Objectif : opération...
Tranquillisants, somnifères… Ces médicaments qui a... Le magazine Sciences et Avenir dévoile les résultats d’une étude épidémiologique dans son numéro d’octobre disponible en kiosque ce jeudi. Plusieurs d...
Alzheimer : la prière réduirait de 50% les risques... Selon une étude israélo-américaine, la prière réduirait de moitié les risques de contracter la maladie d'Alzheimer ou ses maladies apparentées. Un déb...
Les jeux vidéo développent certaines zones du cerv... Une étude réalisée par des chercheurs allemands a montré que jouer quotidiennement aux jeux vidéo pendant au moins 30 minutes permet de développer cer...
Maladie Alzheimer : veiller sur la santé des proch... Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) préconise un suivi régulier et personnalisé des proches de patients atteints d'Al...