Selon le Baromètre Santé Inpes 2014, les ivresses sont de plus en plus fréquentes chez les jeunes. Ainsi les consommations excessives sont en hausse depuis 10 ans chez les 18-25 ans. Près d’un jeune sur deux (46 %) a connu un état d’ivresse dans l’année.

« La consommation d’alcool chez les jeunes est particulièrement préoccupante. La recherche d’ivresse est véritablement marquée dans les jeunes générations. En 10 ans, la part des 18-25 ans ayant connu une ivresse dans l’année est passée de 33% à 46% et la part de ceux en ayant connu au moins trois a presque doublé, de 15% à 29% » alerte François Bourdillon, directeur général de l’Inpes.

Ces évolutions à la hausse sont particulièrement marquées chez les jeunes femmes et plus spécifiquement chez les étudiantes alors que l’on observe une tendance à la stabilité chez les étudiants. Ainsi, les ivresses répétées (au moins trois dans l’année) touchent 28 % d’entre elles (19 % en 2010 ; 8 % en 2005) et les ivresses régulières (au moins 10 dans l’année) 11 % (7 % en 2010 ; 2 % en 2005).

Le « binge drinking » : un phénomène générationnel

L’Inpes note que “le phénomène du « binge drinking » qui consiste à consommer de l’alcool dans une recherche d’ivresse s’est particulièrement développé depuis une trentaine d’années”. Les résultats du Baromètre Santé Inpes 2014 permettent de confirmer qu’il s’agit d’un comportement générationnel.

Il s’observe majoritairement chez les plus jeunes : 14 % des 15-24 ans, 10 % des 25-34 ans, et 6 % des 35-44 ans s’y sont adonnés au cours de l’année.

Au final, les modes de consommation d’alcool chez les jeunes se caractérisent par des consommations ponctuelles plutôt que régulières : moins de 2% des jeunes boivent quotidiennement, des ivresses qui s’intensifient, des différences entre jeunes hommes et jeunes femmes qui s’amenuisent.

« Les modes de consommation de nos jeunes se rapprochent de ceux des pays anglo-saxons.» conclut François Bourdillon, directeur général de l’Inpes. C’est pour cela qu’il convient de maintenir une politique de lutte contre les consommations excessives d’alcool.

1 Enquête réalisée sur un échantillon représentatif de la population française : plus de 15 500 personnes âgées entre 15 et 75 ans ont été interrogées par téléphone

Source : Inpes

A Lire également

Alcool: 3,3 millions de décès par an selon l’... Un rapport publié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur les dangers de la consommation excessive d'alcool. En 2012, l'usage nocif d...
Un nouveau traitement contre la dépendance à lR... L’Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner son feu vert à la mise sur le marché de Selincro (nalmefene), un traitement du laboratoire pha...
Alcool : l’Inpes relance sa campagne sur la consom... En mars dernier, l’Inpes et le ministère de la santé lançaient une nouvelle campagne d’information destinée à faire prendre conscience qu’une consomma...
Livre : ados en vrille, mères en vrac En vrille. Les ados le sont devant nos yeux lorsqu’ils titubent et balbutient, ivres d’alcool et de drogue, ou qu’ils "pètent les plombs" sans raison,...
Alcool: 34% des élèves de 3ème ont déjà expériment... Les résultats de l’enquête HBSC*, coordonnée en France par le service médical du rectorat de Toulouse en collaboration et le soutien de l’OFDT et de l...
Tabac, alcool, drogues : une campagne d’affichage ... A la demande de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), en partenariat avec la Direction générale de la san...
Strasbourg : consommation excessive d’alcool des é... Parcours avec lunettes d’alcoolémie, théâtre-forum, tarot, jeu de l'oie,  atelier de secourisme... aideront les étudiants à analyser leurs propres com...
Myopie : un jeune sur quatre concerné en France La myopie seraient en plein boum chez les jeunes. Selon le Baromètre de la santé visuelle des Français 2015 réalisé par OpinionWay pour l’Asnav (Assoc...
L’alcoomètre, un outil en ligne pour réduire sa co... Disponible sur le site Alcool Info Service, le test gratuit alcoomètre permet en 12 questions d’évaluer sa consommation d’alcool et de savoir si celle...
Une web série pour dire non à l’alcool sans passer... Binge drinking, neknomination…. Pour faire face à la  banalisation de la a consommation excessive d’alcool chez les jeunes, l’Inpes diffuse une web sé...
Troubles Causés par l’Alcoolisation Foetale : prem... A l’occasion du 9 septembre, journée mondiale de lutte contre les Troubles Causés par l’Alcoolisation Foetale (TCAF), est organisée la première éditio...
Alcool : de plus en plus de jeunes ivres aux urgen... Cirrhose, comas éthyliques, hépatites, troubles psychiques… Au total 400 000 personnes ont été hospitalisées en l'espace d'un an en France à cause de ...
James Bond ou l’espion qui buvait trop ! Une étude publiée dans la très sérieuse revue médicale British Medical Journal révèle que l'agent 007 serait en fait un alcoolique. Pour s'amuser, ...
« Neknomination » : le Ministère de la Santé met e... Face à l’ampleur prise ces derniers jours par le phénomène de « neknomination », le Ministère des Affaires sociales et de la Santé a alerté mercredi l...
Alcoolisme : vers de nouvelles stratégies thérapeu... L'alcool serait responsable de plus de 23 000 décès direct et associé à 45 000 morts par an selon l'INPES. Peut-on mettre en oeuvre une prévention ada...
Alcool : 12 % des Français envisagent de ne pas bo... Selon un sondage des associations Prévention routière et Assureurs prévention, 12 % des Français seulement envisagent de ne pas boire d'alcool le soir...