Pour la première fois chez l’Homme, des chercheurs de l’Unité mixte de recherche 938 Inserm-UPMC et de l’AP-HP, en collaboration avec l’unité d’Ingénierie et de Thérapie Cellulaire de l’EFS, ont réussi à injecter à un donneur humain des globules rouges cultivés (GRc) créés à partir de ses propres cellules souches hématopoïétiques humaines (CSH).

Dans un contexte où les besoins en sang ne cessent de croître et où le nombre de donneurs diminue, les résultats de cette étude menée par Luc Douay dans l’unité mixte de recherche Inserm-UPMC, représentent l’espoir qu’un jour les patients ayant besoin d’une transfusion sanguine deviennent leurs propres donneurs. Les résultats sont publiés aujourd’hui dans Blood, le journal de l’American Society of Hematology (ASH, association américaine d’hématologie)

En utilisant les CSH (cellules souches qui fabriquent tous les types de cellules sanguines) d’un donneur humain, les chercheurs de l’Unité mixte de recherche 938 (Inserm – UPMC) et de l’Hôpital Saint Antoine (AP-HP) ont réussi à produire en laboratoire des milliards de GRc, avec l’aide de facteurs de croissance spécifiques qui régulent la prolifération et la maturation des CSH en globules rouges. Les chercheurs, qui tentaient de prouver que les GRc sont capables d’atteindre la maturation complète dans l’organisme, ont ensuite injecté ces cellules à quatre modèles de souris. Ils ont pu confirmer que les cellules suivaient effectivement la totalité du processus de maturation.

 L’équipe de recherche a ensuite répété l’expérience sur un donneur volontaire : en lui réinjectant des GR cultivés à partir de ses propres cellules souches, ils ont évalué leur survie chez l’Homme. Au bout de cinq jours, le taux de survie des GRc dans la circulation sanguine du donneur était compris entre 94 et 100 % et, au bout de 26 jours, entre 41 et 63 % ; ce taux est comparable à la demi-vie moyenne de 28 jours des globules rouges natifs normaux. Ces résultats démontrent que la durée de vie et le taux de survie des cellules cultivées sont similaires à ceux des globules rouges « classiques », ce qui étaye leur validité en tant que source possible de transfusion.

 “Bien que les recherches déjà menées aient montré qu’il est possible de transformer les CSH en globules rouges matures, cette étude est la première à démontrer que ces cellules peuvent survivre dans le corps humain, une percée majeure pour la médecine transfusionnelle. Nous avons cruellement besoin de nouvelles sources de produits sanguins pouvant être transfusés, en particulier pour faire face à la pénurie de donneurs de sang et pour réduire le risque d’infection lié aux nouveaux virus émergeants, associé à la transfusion classique.” souligne Luc Douay, principal auteur de l’étude, directeur de l’équipe de recherche “Prolifération et différenciation des cellules souches” (Inserm – UPMC) à l’Hôpital Saint Antoine.

 “Bien que la production à grande échelle de ces cellules nécessite des progrès technologiques supplémentaires dans le domaine de l’ingénierie cellulaire, nous sommes convaincus que les GRc pourraient constituer une réserve illimitée de cellules sanguines et une alternative aux produits de transfusion classiques”, conclut-il.

 Sources : Inserm , “Proof of principle for transfusion of in vitro generated red blood cells”
Blood, first published online September 1, 2011
. doi: 10.1182/blood-2011-06-362038

A Lire également

Cancer: quelques gouttes de sang ou d’urine ... Dans un avenir proche, détecter un cancer sera peut-être possible par une simple analyse de sang ou d'urine. En effet, des biologistes du CNRS, de ...
Faire repousser les cheveux grâce aux cellules sou... Des chercheurs japonais auraient réussi à recréer des follicules pileux sur une souris grâce à l'utilisation de cellules souches adultes et de leurs n...
Les cellules souches : un traitement majeur pour l... Les cellules souches sont des cellules " immatures " ayant donc la capacité de se multiplier et de se différencier en plusieurs types cellulaires spéc...
2 enfants d’une grossesse triple à très haut... Prouesse chirurgicale à l'Hôpital de Toulouse : l'utilisation du laser in-utéro sauve 2 enfants d'une grossesse triple à très haut risque. Les équipes...
Faut-il continuer à prendre des statines ? Un taux élevé de cholestérol est un des facteurs de risque des accidents cardiovasculaires, au même titre que le diabète, le tabagisme, une tension tr...
Myopathie : des cellules souches contre la maladie... Pour la première fois, l’équipe de chercheurs du docteur Marc Peschanski à Evry ont réussi à identifier des mécanismes jusqu’alors inconnus impliqués ...
La consommation d’alcool en hausse chez les adoles... Selon les résultats de l’enquête Espad menée tous les 4 ans dans plus de 35 pays européens, l’usage du tabac et du cannabis est en baisse chez les ado...
Alzheimer, démence… Se sentir en mauvaise santé au... Une étude suggère que se sentir en mauvaise santé est un facteur de risque de survenue de démence. Les auteurs de cette étude  dirigée par Annick Alpé...
Une molécule ouvre des pistes pour traiter l’... Des chercheurs de l'Inserm viennent de découvrir qu'une molécule produite par le cerveau, la prégnénolone, constitue un mécanisme naturel de défense c...
Cancer du sein et traitement de la ménopause : com... Commencer un traitement hormonal peu de temps après l’installation de la ménopause plutôt que quelques années plus tard ne limite pas le risque de can...
Journée mondiale des donneurs de sang le 14 juin 2... L’Etablissement français du sang (EFS) organise le 14 juin 2013 la 10e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang. Cette journée, célébrée da...
Qui gère le sang en France ? La France doit être autosuffisante en plasma et doit assurer la fourniture de médicaments dérivés du sang notamment pour les maladies rares. Mais depu...
Comprendre “L’Univers des Cellules Souches&#... Belle initiative de Discovery Science ! Samedi 31 mai à 21h50, la chaîne diffuse un excellent reportage pour tout comprendre sur les cellules souches ...
Réserves de sang très fragiles: l’EFS appelle les ... A la suite des ponts de la Toussaint et du 11 novembre, et des intempéries dans le sud de la France, les réserves de sang traversent une période criti...
Tuberculose : vers un vaccin plus efficace Des équipes de chercheurs de l’Institut Pasteur et de l’Inserm, en collaboration avec l’Université de Pise, viennent de déterminer le rôle essentiel d...
Journée mondiale de l’hémophilie : samedi 17 avril... L’hémophilie est une maladie génétique et héréditaire du sang. Grave et rare, elle touche près de 6 000 personnes en France et plus de 350 000 personn...