24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Des vacances entre amis avec les enfants de plus en plus plébiscitées

Finis les séjours en petit comité, en mode « parents et enfants » ou en solo, aujourd’hui on part avec ses amis pour partager de bons moments, découvrir de nouveaux endroits, faire la fête et surtout partager le budget… Une étude OpinionWay/Voyages-sncf.com* révèlent les comportements de ce mode de vacances qui a déjà séduit deux tiers des Français.

Voyager entre amis, un format plébiscité

65% des Français sont déjà partis en vacances avec des amis. Un chiffre qui atteint même 72% chez les 65 ans et plus et 70% chez les jeunes entre 25 et 34 ans. Ces derniers font partie des plus convaincus : ils sont près d’un quart à partir fréquemment entre amis (contre 16 % pour la moyenne nationale). Une tendance qui se développe: parmi le tiers des Français qui n’ont pas encore tenté cette expérience, 38% se disent prêts à le faire (ils sont 51% parmi les moins de 35 ans), mais pas avec tous leurs amis !

D’abord pour les bons moments mais aussi pour faire des économies

Pour 64% des Français, la motivation principale pour partir en vacances entre amis est la possibilité de vivre ensemble des émotions, de profiter d’une ambiance conviviale et de partager ses goûts. En seconde position des motivations, faire des économies en partageant les frais est mentionné par 17% des Français. Les foyers les plus modestes sont les plus enclins à considérer les vacances entre amis comme un moyen de faire des économies (38% des foyers gagnant moins de 1000 euros par mois contre 17% de la population). D’ailleurs, pour 70% des Français, les vacances entre amis sont symbolisées par une cagnotte commune.

Vacances en tribu = l’art du compromis

Si les Français sont prêts à partir en vacances sous le même toit, le fait de cohabiter a pourtant ses limites, qui se lisent dans les principales difficultés identifiées : devoir vivre au rythme des autres (29%) (adeptes du farniente contre touristes effrénés, lève-tôt contre couche-tard), supporter leurs petites manies personnelles (28%), jongler avec les habitudes alimentaires de chacun (12%), éviter que les disputes entre enfants deviennent des différents entre parents (près de 10%) et gérer les désaccords sur le budget (22%). La question des activités divise aussi : 46% des Français considère que le choix d’activités peut être libre, chacun pouvant à loisir s’associer au groupe ou décider de son propre programme. Ils sont presque aussi nombreux (43%) à considérer au contraire que lors d’un voyage entre amis, tout est partagé (repas, activités, etc.).

Entre amis, même avec les enfants

La majorité considère que les séjours entre amis incluent toute la famille, avec conjoints et enfants (47%), une opinion largement répandue chez les personnes entre 35 et 49 ans (58%). D’ailleurs, les couples avec enfants y voient surtout le moyen de réunir leurs enfants pour les vacances (14% contre 7% de la population). En revanche, les jeunes entre 25 et 34 ans ou les couples qui n’ont pas d’enfants considèrent que les vacances entre amis sont des vacances réservées exclusivement aux adultes (respectivement 44% et 50% contre 38% en moyenne).

Ensemble, oui, mais pas trop longtemps

Les Français estiment que la durée d’un séjour entre amis doit être comprise entre un week-end (40%) et une semaine (45%). C’est une durée courte mais qui permet de concilier la vie de groupe et ne vivre que de bons moments. La vie en communauté peut à la longue aboutir à des querelles et mettre à mal de belles amitiés.

Source : étude OpinionWay/Voyages-sncf.com – échantillon de 1 006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. Les interviews ont été réalisées les 4 et 5 mars 2015.

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 mars 2015