Un sondage TNS Sofres réalisé pour Psychologies magazine révèle que plus d’un Français sur quatre aurait déjà consulté au moins une fois un « psy » qu’ils s’agisse d’un psychologue, d’un psychiatre, ou encore d’un spécialiste du développement personnel ou d’un coach.

Les principaux motifs de consultation sont la dépression (32%), le « sentiment de mal-être » (31%) suivi par le stress et l’anxiété (21%) et les ennuis familiaux (18%).

Parmi les personnes qui ont arrêté de consulter un psy, 69% estiment qu’ils allaient mieux après les séances. 19% déclarent qu’ils avaient l’impression de ne plus avancer dans leur thérapie. 6% ont arrêté car ils ne pouvaient plus payer. Enfin 86% indiquent que leur psychothérapie les a globalement aidés (beaucoup pour 30%, assez pour 31%, et un peu aidé pour 25%).

Enfin, 61 % des sondés déclarent « ne pas en avoir besoin » et 17% que ce n’est pas efficace. « Mais ne pas consulter n’est pas forcément le fruit d’une décision » souligne le magazine indiquant que 14 % de ceux qui n’ont jamais consulté sont tentés. Parmi les raisons citées les empêchant de consulter : « la psy  trop chère » (23 %), « Je ne sais pas à qui faire confiance » (11 %), « Je n’ose pas » (8 %) , « c’est mal vu dans l’entourage »  (1 %).

Sondage réalisé par TNS Sofres sur un échantillon représentatif de 1.003 personnes de 18 ans interrogées via internet du 13 au 17 juin.

Rendez-vous sur Hellocoton !