24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Troubles digestifs : vers un espoir thérapeutique pour les enfants prématurés

Les enfants prématurés présentent souvent des troubles digestifs en raison de l’immaturité de leur système digestif, en particulier l’intestin. Jusqu’au terme de la grossesse, et dans les mois qui suivent la naissance, différents organes chez l’enfant poursuivent leur maturation et leur développement.

Pendant les premiers mois, les enfants nés prématurément ont un intestin très immature et présentent des troubles fonctionnels digestifs, tels que des ralentissements du transit et des ballonnements. En conséquence, leur alimentation est difficile et ils sont, ainsi, enclins à développer des pathologies plus graves. Une meilleure compréhension des mécanismes de maturation du système digestif est indispensable pour tenter de guérir les troubles rencontrés chez ces enfants.

nourrisson ©24Hsante.com En étudiant la maturation du système nerveux entérique, acteur clé dans le contrôle des fonctions intestinales, une équipe de chercheurs de l’Inserm a mis au jour une importante cible thérapeutique : les neurones cholinergiques, qui libèrent l’acétylcholine. 

« Notre étude a permis d’identifier les circuits cholinergiques du système nerveux entérique, comme un nouvel élément clef nécessaire à la mise en place de la motricité intestinale post-natale. Cette population neuronale apparaît comme une nouvelle cible thérapeutique dans la prise en charge des troubles de la motricité intestinale chez le nouveau-né », précise le chercheur Michel Neunlist. Ces  travaux sont parus  dans l’édition d’août de l’American Journal of Physiology.

Source : Inserm American Journal of Physiology.  « Postnatal development of myenteric neurochemical p 1 henotype and impact upon neuromuscular transmission in the rat colon » de Vries P., Soret R., Suply E., Heloury Y , Neunlist M.
Visuel : ©24Hsante.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 août 2010