24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Tabac : Leclerc souhaiterait vendre des patchs dans ses supermarchés

A l’occasion de la journée mondiale contre le tabac, Michel-Edouard Leclerc, le patron de la chaîne de grande distribution, a déclaré vouloir vendre des substituts nicotiniques, notamment des patchs, dans ses magasins.

Après s’être attaqué au monopole officinal sur les médicaments, Michel-Edouard Leclerc a annoncé sur RTL son souhait de proposer des produits de lutte contre le tabac dans ses réseaux de distribution. « Ce que je propose, ce n’est pas de les mettre en tête de gondole entre les petits pois et la charcuterie. Ce que je veux, c’est que ce soit vendu sous le contrôle d’un pharmacien, dans nos parapharmacies, dans des circuits qui se font plus concurrence, pour que ce soit moins cher », a-t-il précisé.

« Aujourd’hui on peut trouver une cigarette électronique partout, y compris en supermarché, mais on ne peut pas trouver de patchs anti-tabac, de substituts nicotiniques, même dans nos rayons de parapharmacies. C’est assez étonnant », a-t-il déclaré à l’antenne de RTL.

Ce dernier souhaite ainsi « ‘interpeller le gouvernement ». Dans le même temps, une campagne de promotion sur l’accès aux produits anti-tabacs dans ses parapharmacies a été lancée dans les journaux parisiens.

Marisol Touraine, la ministre de la Santé doit dévoiler le 17 juin prochain les grandes lignes d’un projet de loi sur la santé. La ministre présentera également dans les prochaines semaines un « Plan national de réduction du tabagisme ».

Source : RTL

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 juin 2014