24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Pesticides dans les fruits et légumes : doit-on avoir peur ?

Une étude de l’agence européenne pour la sécurité alimentaire (EFSA) a identifié des résidus de 365 pesticides différents dans les fruits et légumes consommés en Europe. Pour autant, l’EFSA a conclu qu’aucun des pesticides évalués ne suscitait d’inquiétude pour la santé à long terme.

Au total, plus de 70.000 échantillons provenant de près de 200 types d’aliments différents ont été analysés du point de vue de leur teneur en résidus de pesticides pour établir ce rapport . Si les limites maximales en résidus autorisées par l’Union européenne sont respectées dans 96,5% des cas, ce n’est donc pas le cas pour les 3,5% restants. Parmi ces derniers, ce sont les épinards, les oranges, le riz, les concombres et les mandarines qui affichent le plus fort taux de résidus de pesticides.

En ce qui concerne les 2.062 échantillons d’aliments pour bébés, 76 contenaient des traces de pesticides et la limite légale était dépassée dans seulement 4 échantillons (0,2 %). La législation européenne dans ce domaine est très restrictive et n’autorise pas plus de 0,01 mg/kg pour chaque résidu de pesticide individuel.

Quels dangers pour notre santé?
Concernant l’évaluation de l’exposition à long terme, l’EFSA a conclu qu’aucun des pesticides évalués ne suscitait d’inquiétude pour la santé. Pour l’évaluation de l’exposition aiguë, l’EFSA a fait l’hypothèse selon laquelle des personnes consommeraient de grandes portions d’aliments contenant les niveaux de pesticides les plus élevés enregistrés. Dans ce scénario le plus défavorable, l’EFSA a déclaré que pour 35 combinaisons pesticides/aliments, un risque potentiel pourrait se présenter mais seulement dans de rares cas.

http://www.efsa.europa.eu/fr

Source : EFSA

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 juillet 2010