24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Personnes âgées à domicile : les 4 points essentiels à surveiller

Les personnes âgées vivent majoritairement à leur domicile et environ un tiers des personnes de plus de 60 ans (plus de 3 millions de personnes) bénéficient d’une aide. Cette aide peut être professionnelle ou familiale mais la grande majorité des aidants appartient à la famille.  Quel que soit l’état de santé de la personne âgée, il existe des indicateurs très importants à surveiller qui, en cas d’évolution, peuvent nécessiter le recours à un médecin.
 Les 4 points essentiels à surveiller

– Le poids : il est indispensable de surveiller le poids de la personne âgée de façon régulière ; une fois par mois, ou toutes les semaines dans certaines situations (en cas de risques de déshydratation tels qu’une forte chaleur, de la fièvre… ; après une infection, une hospitalisation ou un choc affectif ; en cas d’insuffisance cardiaque récente). Lorsque le poids d’une personne âgée varie de façon importante, à court ou à plus long terme, cela traduit une modification de son état de santé et nécessite un contrôle médical.

– L’alimentation : Lorsqu’une personne âgée ne mange plus suffisamment pour couvrir les besoins du corps, on parle de dénutrition. Elle va ainsi perdre des muscles et se sentir épuisée, ce qui entraîne un risque de chutes. A terme, son organisme sera plus vulnérable aux maladies infectieuses ou à l’aggravation d’une maladie chronique. Par ailleurs, la personne fatiguée réduit ses contacts sociaux et est plus sujette à la dépression. Il est donc important de détecter la dénutrition tôt car elle peut ainsi être soignée très efficacement. Certains cas doivent alerter : par exemple, si la personne mange moins depuis plus de trois jours ou si elle ne consomme plus – ou plus beaucoup – certains aliments (viande, légumes, fruits, produits laitiers…).

– L’hydratation : avec l’âge, la sensation de soif s’estompe pour disparaître ensuite complètement, entraînant un risque de déshydratation qui peut s’avérer grave. Il faut donc penser à « boire sans soif ». En conséquence, il faut inciter la personne âgée à boire de 1 litre à 1,5 litre d’eau par jour et plus dans certains cas : forte chaleur, fièvre, diarrhée, vomissements.

– Le niveau d’activité : conserver une activité physique régulière favorise le bien-être, améliore la santé et préserve l’autonomie. Elle permet d’entretenir ou de développer les muscles et ainsi de diminuer le risque de chute. Il est donc important d’encourager la personne à maintenir une activité physique (faire les courses, marcher, jardiner, faire le ménage voire quelques exercices…), mais également à conserver des activités intellectuelles ou de loisirs (lecture, mots croisés…) et des contacts sociaux.

Source : Inpes

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 février 2010