24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Massif des Bauges : Des plantes exotiques attractives… mais envahissantes

Renouée du Japon, Balsamine de l’Himalaya, Solidage du Canada, Robinier faux-acacia, Berce du Caucase… Ces plantes exotiques introduites par l’homme, volontairement – pour leurs qualités esthétiques, olfactives, mellifères, etc.- ou accidentellement avec la multiplication des échanges mondiaux sont une menace pour la biodiversité.

Découvrant des milieux nouveaux, favorables et dépourvus de « prédateurs » qui en assurent la régulation, elles se développent au détriment des écosystèmes locaux. Elles entraînent une perte de biodiversité du milieu, en formant des peuplements denses ne laissant pas de place aux espèces autochtones (peu d’espèces animales ou végétales survivent sous un massif de Renouée du Japon). Elles peuvent également être à l’origine de problèmes de santé humaine (allergie aux pollens de l’Ambroisie) ou provoquer des réactions cutanées (irritation cutanée après contact de la Berce du Caucase).

Les problèmes posés aux activités humaines sont eux aussi nombreux, comme des difficultés d’accès aux berges des cours d’eau, pour l’entretien et la pêche notamment, la colonisation de prairies agricoles, la formation d’embâcles lors de crues…

Pour lutter contre leur propagation, le Parc naturel régional du Massif des Bauges complète l’inventaire des plantes invasives sur l’ensemble du territoire du Parc et souhaite définir un programme de lutte qui s’articulera avec celui de nombreux partenaires qui s’investissent déjà sur ce thème (structures porteuses de contrat de rivière, associations, conservatoires d’espaces naturels…). Chacun peut participer à cette action en téléchargeant la liste de ces plantes invasives (avec leur photo) pour apprendre à les reconnaître et remplir des fiches de relevés.

Toutes ces informations sont disponibles sur le site Internet du Parc : http://www.parcdesbauges.com/.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 mai 2010