24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Hypertension artérielle: un objectif de 70% des hypertendus contrôlés d’ici 2015

Le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA), la Société Française d’Hypertension Artérielle (SFHTA) et la Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV) avec le soutien de la Direction Générale de la Santé (DGS) unissent leurs forces pour insuffler une nouvelle dynamique à la prise en charge de l’Hypertension Artérielle (HTA) en France.

Leur objectif : 70 % des hypertendus contrôlés d’ici 2015 en sensibilisant les professionnels de santé à la nécessité de mieux traiter et de mieux contrôler les hypertendus pour améliorer l’état sanitaire de la population par une diminution des accidents vasculaires cérébraux.

Selon l’OMS, l’Hypertension Artérielle (HTA) est le premier motif de consultation dans le monde ; près de 8 millions de décès annuels lui sont attribuables. 15 à 16 millions de personnes en France sont touchées par cette pathologie et 70 % des hypertendus traités sont âgés de plus de 60 ans.

 Maladie silencieuse, l’hypertension artérielle a de graves conséquences parmi lesquelles l’accident vasculaire cérébral. Responsable de 40% des accidents vasculaires cérébraux, l’hypertension est le premier facteur modifiable influant sur la mortalité.

C’est face à ce constat que les experts de l’hypertension artérielle soutenus par la DGS (Direction Générale de la Santé) lancent une campagne d’information auprès des professionnels de santé sur la prise en charge pragmatique de l’HTA pour faire du contrôle tensionnel un axe prioritaire pour améliorer l’état sanitaire de la population par une diminution des AVC, de la démence et de l’insuffisance cardiaque.

Le contrôle tensionnel en France, qui était parmi les meilleurs d’Europe dans les années 2000, avec 40 % des hypertendus contrôlés, stagne depuis 5 ans et s’établit à 50 % alors qu’il continue de progresser aux Etats-Unis et dans les pays européens voisins. Banalisation de l’HTA, inertie thérapeutique, manque de motivation des patients…, de multiples facteurs expliquent ces résultats.

 Un livret-guide réalisé par les experts de l’hypertension artérielle et diffusé à près de 60 000 médecins généralistes et spécialistes propose sept conseils identifiés pour apporter aux praticiens une synthèse des moyens thérapeutiques actuels pouvant conduire à améliorer la prévention des AVC.

 Le livret envoyé à 60 000 professionnels de santé pratiquant en France est téléchargeable et gratuit sur www.comitehta.org et http://www.sfhta.org/

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 mars 2012