Grippe A : les médecins généralistes pourront vacciner leur patientèle  isoléeAlors que débute la vaccination de la population générale, soit 40 millions de français, Roselyne Bachelot a annoncé hier que les médecins généralistes, ayant fait au moins 1 vacation en centre de vaccination, peuvent vacciner leur patientèle si celle-ci est isolée.

Selon la ministre de la Santé, à ce jour, près de 25 millions de français ont été invités à se faire vacciner. Il s’agit de l’ensemble des populations prioritaires définies par le Haut conseil de la santé publique (HCSP) : l’ensemble des professionnels de santé et de la chaîne de secours, les personnes fragiles (souffrant d’une des 9 « affection longue durée – ALD grippe ») et l’ensemble des enfants de 6 mois à 18 ans. Aujourd’hui, selon les autorités, le nombre de personnes vaccinées par semaine est de 1 million. 

Le reste de la population générale, c’est-à-dire 40 millions de personnes, va progressivement être appelée, en commençant par la tranche d’âge des 18-30 ans. Les envois de bons s’étalant jusque vers la fin du mois de janvier.

Du côté des vaccinations, un peu plus d’un mois après l’ouverture des centres, le bilan est le suivant : Plus de 3, 5 millions de personnes se sont fait vacciner, dont plus de 2,8 millions dans les centres de vaccination, environ 300 000 dans les collèges et lycées, plus de 350 000 dans les établissements de santé et la chaine de secours et plus de 30 000 français résidents à l’étranger dans les ambassades et consulats.

 L’épidémie se stabilise à un niveau élevé

 Depuis cette semaine une diminution s’amorce tout en restant à un niveau très élevé à environ 720000 consultations pour grippe. La quasi-totalité des prélèvements identifient le nouveau virus A(H1N1) comme cause de ces grippes. « Au total, on peut estimer que nous dépasserons cette semaine le cap des 5 millions de français qui ont contracté la grippe depuis le début de cette première vague », a annoncé la ministre.

L’augmentation du nombre de cas graves hospitalisés se poursuit ainsi avec un total de 804 personnes hospitalisées pour grippe depuis le début de l’épidémie, dont environ 200 sont toujours en réanimation. A ce jour, on dénombre 150 décès en métropole.

Le dispositif va être adapté pendant les congés de fin d’années

Les centres de vaccination ne seront fermés que les 25 et 26 décembre ainsi que les 1ers et 2 janvier. L’offre de vaccination va être adaptée aux zones à forte affluence touristique (notamment de montagne) et une sensibilisation accrue des habitants des quartiers défavorisés va être lancée. Par ailleurs, la mobilisation des équipes mobiles en direction des établissements médico-sociaux va être renforcée.
Source : ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !