Selon l’étude Ipsos*, 66% des femmes seraient intéressées par une méthode de contraception naturelle pour éviter tout effet secondaire. Depuis septembre 2012, « le moniteur de contraception Clearblue » est une méthode de contraception naturelle (donc sans hormones!) proposée en pharmacie. Fiable à 94% (contre 99% pour les méthodes hormonales classiques), cette méthode de contraception s’adresse principalement aux couples stables. Explications.

Comment ça marche ?
A la façon d’un test de grossesse ou d’un test d’ovulation, cette méthode fonctionne en mesurant l’évolution du taux d’oestrogènes et de LH dans l’urine afin d’identifier les jours fertiles du cycle de la femme et ainsi l’informer sur la période durant laquelle elle peut potentiellement tomber enceinte.
Moniteur de contraception ClearblueC’est le petit boîtier (le fameux « Moniteur de Contraception Clearblue ») qui affichera chaque jour la couleur : « rouge » vous ovulez, vert » vous n’ovulez pas.
Concrètement, vous devrez simplement uriner sur une petite bandelette :
– à l’achat, vous devez configurer votre moniteur en effectuant 16 tests urinaires
– puis les cycles suivants, vous n’aurez plus qu’à faire pipi sur une petite bandelette environ 8 fois par mois.
Ainsi, vous n’avalez plus de pilule, vous n’introduisez plus de stérilet, ni aucun autre contraceptif féminin dans votre corps ! Cette contraception est du fait réellement 100% naturelle, et ne peut donc engendrer aucun effet secondaire.
Votre nouveau réflexe : regarder la couleur pour savoir si oui ou non vous pouvez avoir des relations sexuelles sans risque de grossesse. Facile, non ?!

Son prix ?
Prix généralement constaté en pharmacie: 99€ pour le moniteur et 30€ pour la boîte de recharge (2 mois d’utilisation, hormis le 1er mois où une boîte sera nécessaire).

A noter : Clearblue met à votre disposition un service téléphonique pour répondre à toutes vos questions au 0805 540 267 (coût d’un appel local, consultez votre opérateur).

Morgane Boileau – Source : Clearblue
* Etude réalisée en aout 2010 par IPSOS pour Clearblue sur un échantillon de 300 personnes sexuellement actifs, âgés entre 18 et 65 ans. ** Le Moniteur de Contraception Clearblue est fiable à 94% lorsqu’il est utilisé conformément aux instructions et en tant qu’unique méthode de contraception. Ceci signifie que sur 100 femmes qui utiliseraient le Moniteur de Contraception Clearblue pendant un an, 6 d’entre elles pourraient tomber enceintes en ayant des rapports sexuels pendant un jour vert, suite à une identification incorrecte de leurs jours fertiles par le Moniteur de Contraception Clearblue.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Contraception : le site « etsicamarrivait.fr » fai... Une nouvelle identité visuelle qui joue la carte de la complicité girly pour plus de proximité, un contenu qui se veut clair et utile sur la contracep...
Pilules de 3ème et 4ème génération : les ventes ch... Selon le dernier point de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le suivi des ventes jusque fin avril 2014 conf...
Adolescentes : des « pass contraception » distribu... Des chèques contraception pour mineures sont envoyés à une centaine de lycées de la région Poitou-Charentes. "Cette action est préparée depuis troi...
Pilule du lendemain : 4 jeunes femmes sur 10 l&rsq... Le « portrait social » de la France publié cette semaine par l'Insee révèle que la pilule du lendemain a été utilisée au moins une fois par plus de 40...
Arrêt de la commercialisation en France du disposi... Le laboratoire pharmaceutique Bayer a annoncé lundi sa décision de mettre fin à la commercialisation du dispositif médical de contraception dé...
Une campagne pour aider les femmes à changer de co... Nouvelle relation amoureuse, arrivée d’un enfant, trop de contraintes avec la contraception en cours, nécessité de changer pour des raisons médicales ...
Clearblue lance une nouvelle méthode de contracept... Pilule contraceptive, stérilet, spermicide, implant, préservatif, patch, anneau… Il existe aujourd’hui une quinzaine de méthodes contraceptives. Clear...
Contraception : « Faut-il que les hommes tombent e...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...
Contraception : Roselyne Bachelot va « mettre le p... Dans un entretien au Parisien, Roselyne Bachelot se déclare frappée par la situation des mineurs : « deux tiers des filles de 3e pensent encore qu’on ...
Grossesses non-désirées : des mesures pour une mei... Afin d'améliorer la prise en charge des grossesses non désirées, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a annoncé lundi une hausse de près de 50% d...
La contraception des françaises a sensiblement évo... A l’occasion de la Journée mondiale de la contraception, Marisol Touraine, la ministre de la santé, a dressé l’état des lieux de la contraception en F...
Journée Mondiale de la Contraception, le 26 septem... La Journée Mondiale de la Contraception est une campagne internationale d'information et de sensibilisation sur la contraception qui a lieu tous les a...
Desobel Gé 20, une nouvelle pilule de 3e génératio... Après "Varnoline continue" du laboratoire Schering-Plough en septembre dernier, une nouvelle pilule de troisième génération est désormais remboursée à...
La « pilule du lendemain » inefficace chez les fem... L'agence du médicament (ANSM) vient de faire le point sur l’efficacité de la contraception d’urgence ou « pilule du lendemain ». Selon les nouvelles d...
La pilule du lendemain s’est généralisée en ... Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), l'usage la pilule du lendemain s'est général...
Aller seule ou accompagnée à la première visitez c... Mieux vaut-il aller seule ou accompagnée à la première visite chez un gynécologue ? A cette question, il n’y a pas une réponse mais des réponses. Chaq...