Le cancer du poumon sera-t-il bientôt détectable par un simple test sanguin ? Des chercheurs français viennent  d’effectuer une avancée significative dans le domaine du diagnostic précoce des cancers invasifs.

Dans une étude publiée dans la revue Plos One, l’équipe de chercheurs montre qu’il est possible de détecter, chez des patients à risque de développer un cancer du poumon, des signes précoces, sous forme de cellules cancéreuses circulantes plusieurs mois et dans certains cas plusieurs années avant que le cancer ne devienne détectable par scanner.

L’équipe dirigée par le Pr Paul Hofman, du centre hospitalier universitaire de Nice et du centre de recherche de l’Inserm de l’université de Nice Sophia-Antipolis, a utilisé un test sanguin issu de la recherche française appelé ISET (Isolation by SizE of Tumor cells) et développé par la compagnie Rarecells Diagnostics, qui isole du sang tous les types de cellules tumorales, sans perte et en les laissant intactes.

L’équipe a étudié un groupe de 245 personnes sans cancer, y compris 168 patients à risque de développer ultérieurement un cancer du poumon car atteints de Bronchopathie Chronique Obstructive (BPCO). Les participants ont systématiquement subi le test sanguin et les examens classiques d’imagerie. Via le test sanguin, des cellules cancéreuses circulantes ont été identifiées chez 5 patients (3%), alors que l’imagerie ne révélait aucun nodule au niveau pulmonaire.

Chez ces 5 patients, un nodule est devenu détectable, de 1 à 4 ans après la détection des cellules cancéreuses circulantes par le test sanguins. Ils ont été immédiatement opérés et l’analyse effectuée sur le nodule a confirmé le diagnostic de cancer du poumon. Le suivi d’un an minimum après chirurgie n’a montré aucun signe de récidive chez les 5 patients, laissant espérer que le cancer avait été éradiqué. En parallèle, aucun nodule n’a été détecté dans le suivi des sujets sans cellules cancéreuses circulantes et aucune cellule cancéreuse n’a été détectée dans le sang des sujets « contrôle » sans BPCO.

Selon les chercheurs, cette alerte pourrait jouer un rôle clé dans la précocité de l’intervention chirurgicale, permettant ainsi de viser l’éradication précoce de la localisation primitive du cancer.

Source : Inserm / CHU Nice

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Cancer du poumon : comment l’éviter et le c... Le pronostic de cancer du poumon reste un des plus mauvais parmi tous les cancers. En France, on compte plus de 40 000 nouveaux cas de cancers broncho...
Cancer du poumon du non-fumeur: la piste génétique... Selon une étude publiée lundi dans la revue The Lancet Oncology, des variations génétiques augmenteraient de façon significative le risque de développ...
Cancers : prostate et sein toujours à la hausse L’Institut de veille sanitaire (InVS) publie les chiffres 2010 du cancer, en légère hausse par rapport à 2009. Chez l’homme, en 2010, on estime à 203 ...
Cancer du poumon : une enquête en ligne sur la vie... La Global Lung Cancer Coalition (GLCC) et le laboratoire pharmaceutique Boehringer Ingelheim viennent de lancer « Lung cancer : we are listening », un...
Cancer du poumon : attention à la cigarette au rév... Selon des chercheurs du Penn State College of Medicine, les personnes qui fument dans les trente minutes après l'éveil augmentent jusqu'à 79 % les ris...
Cancer du poumon : un nouveau marqueur pour prédir... Des chercheurs du centre de recherche Saint-Antoine, Inserm-UPMC  viennent de mettre en évidence, en collaboration avec le service de chirurgie thorac...
Vers un nouveau traitement pour le cancer du poumo... Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis a annoncé vendredi que son composé expérimental LDK378 a reçu la désignation de traitement novateur ou B...
Cancer du poumon : 1ère greffe mondiale d’un... A l’hôpital Avicenne de Paris, l’équipe du Pr. Emmanuel Martinod a réalisé une première mondiale en greffant une bronche artificielle chez un patient ...
Cancer du poumon : des chercheurs répondent à vos ... Du 8 au 22 septembre 2014, la Fondation ARC ouvre sa plateforme d'échange en ligne entre le grand public et les chercheurs : www.questions-chercheurs....
Le cancer du poumon bientôt plus meurtrier pour le... D'ici 2015, le cancer du poumon aura dépassé le cancer du sein, tuant davantage d’Européennes que ce dernier. En effet, une étude italo-suisse, qui s'...
Bientôt un test sanguin pour détecter la maladie d... Des chercheurs américains de l'université américaine de Georgetown ont développé un test sanguin qui pourrait permettre de prévoir le développement de...
Super Nanny est morte Cathy Sarraï, la Super Nanny de  M6, est décédée dans la nuit de mardi à mercredi, selon la Tribune de Genève. Elle avait 47 ans. Elle ne sera plus l...
Et si vous arrêtiez de fumer grâce aux réseaux soc... Le 31 mai, c'est la Journée Mondiale Sans Tabac. Cette année, l'OMS (l'organisation mondiale pour la santé) s'intéresse particulièrement aux femmes. C...
Maladie rare : un médicament pour le syndrome de L... L’expertise et le savoir-faire des équipes de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris et la collaboration de l’Association Française contre les Myop...
Augmentation préoccupante du cancer du poumon chez... L'Institut de veille sanitaire (InVS) a publié, le 11 juillet, les estimations annuelles de l'incidence et de la mortalité du cancer en 2011. Plus de ...
Traumatisme crânien : bientôt un test sanguin qui ... Les chercheurs bordelais ont mis au point un test sanguin suffisamment précis pour repérer les traumatismes crâniens légers et identifier les risques ...