24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Baladeurs MP3: attention aux oreilles des ados !

1 ado sur 10 souffre d’un début de surdité. Accusés : les baladeurs MP3 qui accélèrent le vieillissement de l’oreille interne. Victimes : les jeunes qui consultent souvent trop tard.

Oreilles « bouchées », bourdonnements, vertiges…
Diagnostic: traumatisme sonore aigu (TSA).
Bilan: altération des cellules de l’oreille interne.

Ces 15 000 cellules, indispensables à l’ouïe et fragiles, peuvent être détruites sous la pression induite dans la cochlée (également appelée limaçon, c’est la partie de l’oreille interne qui permet d’entendre) à la suite d’une exposition à des niveaux sonores très élevés, soit un seuil de 120 décibels.

Un adolescent sur dix souffre d’un début de surdité

Dans certains cas, les cellules sont irrémédiablement détruites, entraînant des troubles permanents de l’audition, accompagnés ou non d’acouphènes (voir “à savoir”). Ces traumatismes sonores aigus pourraient concerner 1 400 personnes par an en France. Les sons amplifiées (concerts, discothèques…) en sont la première cause, devant les tirs, explosions, pétards, alarmes…

Les médecins sont surtout préoccupés par les baladeurs MP3, qui accélèrent le vieillissement de l’oreille interne. Une enquête en milieu scolaire a  montré qu’avant 17 ans, plus d’un adolescent sur dix souffre d’un début de surdité avec une perte auditive de plus de 20 dB. La prochaine Journée nationale de l’audition, le 11 mars, sera d’ailleurs consacrée à ce thème.

L’acouphène chronique est un bruit subjectif, entendu sans cesse, jour et nuit,  » dans l’oreille  » ou  » dans la tête « , sans aucun stimulus sonore extérieur. Dans 95% des cas, le patient est le seul à  » entendre  » son acouphène. Des techniques d’imagerie médicale permettent de cibler l’acouphène. Il peut être le symptôme d’une pathologie du système auditif, comme l’otospongiose, la maladie de Menière, le neurinome de l’acoustique, etc., ou bien être la séquelle d’un accident traumatique, fracture du rocher notamment. Il survient fréquemment après un traumatisme sonore ou barométrique, ou un choc émotionnel. Mais la plupart du temps, l’étiologie (étude des causes directes des maladies) de l’acouphène n’est pas clairement identifiée.

M.B. Plus d’informations sur http://www.france-acouphenes.org

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 février 2014