En France,  au 3 juin 2011, 10 cas de diarrhée sanglante chez des personnes ayant séjourné ou résidant en Allemagne dans les 15 jours précédant leurs symptômes ont été signalés par les Agences régionales de santé (ARS) à l’InVS. Il s’agit de 9 adultes d’âge compris entre 16 et 55 ans et d’un adolescent de 14 ans.

Selon l’InVS,  quatre sont des femmes et six sont des hommes. La date de début de signes pour ces personnes était entre le 21/05/2011 et le 01/06/2011. Un des cas est une touriste allemande qui était en France au moment de l’apparition des symptômes, 2 cas sont des français résidant en Allemagne et 7 cas sont des français ayant séjourné en Allemagne en mai 2011.

En Allemagne
Entre le 1er mai et le 3 juin 2011, plus de 1700 infections à STEC dont 520 cas de SHU ont été rapportés à l’Institut Robert Koch (Berlin) : 71 % sont des femmes, 88 % ont plus de 20 ans. Dix-sept décès en lien avec l’épidémie ont été rapportés. Toutes les régions du pays ont rapporté des cas mais le nord du pays reste le plus affecté, 66 % des cas résidant dans les cinq régions du Nord de l’Allemagne (Hambourg, Schleswig-Holstein, Bremen, Mecklenburg-Vopommern et la Basse Saxe).

L’infection est due à un sérogroupe très rare de STEC (E. coli O104 : H4). Au 3 juin 2011, la source de l’épidémie localisée en Allemagne n’a pas encore été identifiée. Les résultats des investigations épidémiologiques descriptives et de plusieurs études analytiques suggèrent que cette épidémie serait liée à la consommation de concombres, de tomates, ou de salades vertes. Des études épidémiologiques complémentaires, des investigations microbiologiques et des enquêtes de traçabilité des aliments suspectés sont en cours en Allemagne. Dans l’attente des conclusions des investigations, les autorités sanitaires allemandes recommandent de ne pas consommer de concombres, tomates et salades vertes dans ce pays.

En Europe
Des infections à STEC chez des personnes ayant voyagé en Allemagne ont été rapportées dans 10 autres pays : Suède, Royaume-Uni, Pays-Bas, Danemark, Autriche, Suisse, Norvège, Espagne, Etats-Unis et France. La survenue des cas de SHU est rapportée au Danemark (7), Espagne (1), en Suède (15), aux Pays-Bas (4) et au Royaume-Uni (3). Un cas en Suède est décédé au décours de son infection.

Source : InVS

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Bactérie tueuse allemande: les Européens appelés à... La Commission européenne a appelé jeudi les personnes revenues récemment d'Allemagne à être vigilants en cas de symptômes de maladie. La cause : la pr...
Bactérie tueuse : l’InVS confirme un cas d&r... En France, à ce jour, 13 cas de diarrhée sanglante chez des personnes ayant séjourné ou résidant en Allemagne dans les 15 jours précédant leurs symptô...
Bactérie tueuse : le coupable est un concombre ven... Le responsable de la mort d'au moins deux personnes en Allemagne est finalement un concombre importé d’Espagne. Selon la Commission européenne ces con...