24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

4 Français sur 10 déclarent déjeuner « sur le pouce » au moins une fois par semaine

Selon une étude Ipsos* dévoilée à l’occasion du Forum Vitagora 2015, les Français s’approprient de plus en plus largement les pratiques de consommation « sur le pouce », malgré un fort attachement à la tradition des repas. Car, si les Français n’aiment pas le snacking, ils le pratiquent de plus en plus souvent !

 Aujourd’hui, 4 Français sur 10 affirment déjeuner « sur le pouce » au moins une fois par semaine. Une pratique en phase avec le sentiment partagé par un nombre croissant de Français de manquer de temps : 53% d’entre eux affirment manger sur le pouce à la place d’un vrai repas « s’ils sont pressés ».

Néanmoins, ils sont 90% à estimer que « le repas doit se prendre autour d’une table autant que possible », quand plus de 50% de Russes, 47% de Brésiliens, et 34% d’Américains avouent « rarement s’assoir à table pour manger ».

C’est à domicile que les Français consomment le plus sur le pouce !

En tête des lieux privilégiés pour l’achat de produits à manger sur le pouce, on trouve les boulangeries et les supermarchés, avec 52% et 48% des répondants affirment y acheter ce type de produits. Et plus surprenant encore, c’est à domicile que les Français consomment le plus sur le pouce ! C’est le cas pour 52% d’entre eux (surtout devant la télé ou l’ordinateur). Deuxième lieu privilégié : le travail, avec 41% des répondants (bureau ou poste de travail).

Une consommation de produits sains, peu transformés

Fruits, fromage, et yaourts/fromage blanc constituent le « top 3 » des produits les plus souvent consommés sur le pouce en France, très fortement devant les biscuits salés, les plats préparés, ou les sandwichs : les produits qui séduisent les Français sont donc des produits assez peu transformés, et traditionnellement présents lors des repas classiques.

En revanche, l’offre de produits à manger sur le pouce est considérée comme plutôt insatisfaisante en matière de produits bons pour la santé (peu sucrés, peu gras), naturels, bio, ou végétariens. 4 opportunités de développement se détachent particulièrement pour le futur : les produits sains, faits maison, ressemblant à un vrai repas, et peu chers – à condition de maintenir le goût et la praticité, critères jugés importants mais déjà atteints dans l’offre actuelle.

* Enquête Ipsos réalisée en mars 2015 sur un échantillon représentatif de 1007 Français âgés de 16 à 70 ans

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 avril 2015