L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) relaie à son tour la campagne du Ministère de la Santé sur la contrefaçon des médicaments et rappelle que l’achat de médicament sur Internet doit se faire dans ce circuit légal.

“L’achat sur des sites non autorisés expose l’utilisateur à des risques importants du fait d’une incertitude sur la composition réelle et sur la qualité du produit”, prévient l’agence sanitaire.

Depuis le 2 janvier 2013, les médicaments qui sont dispensés sans ordonnance en pharmacie peuvent être vendus sur des sites Internet autorisés par les pouvoirs publics. Ces sites doivent être adossés à une pharmacie physique existante et se conformer à un cahier des charges strict : l’objectif est de garantir un même niveau de qualité et de sécurité, que la délivrance du médicament se fasse au comptoir de l’officine ou à distance.

L’ANSM invite donc les patients à consulter, sur le site de l’ordre des pharmaciens ou sur celui, du ministère des affaires sociales et de la santé la liste des pharmacies autorisées à vendre en ligne des médicaments.

“Il s’agit ainsi d’éviter tout achat de médicaments falsifiés comportant une fausse présentation de leur identité, de leur source et de leur historique”, indique l’ANSM. En effet, les médicaments falsifiés peuvent faire courir de nombreux risques au consommateur du fait d’un sous-dosage ou d’un surdosage en principe actif ou de la présence d’une autre substance pouvant induire une inefficacité complète ou un effet toxique sur l’organisme. “Certaines falsifications ressemblent tant au produit authentique qu’elles peuvent tromper aussi bien les professionnels de santé que les patients” souligne l’ANSM.

L’ANSM rappelle également sa contribution à l’opération internationale PANGEA qui est destinée à lutter contre la vente de médicaments illicites sur Internet et qui a impliqué cette année 99 pays. L’ANSM procède au sein de ses laboratoires, depuis 2009, à des analyses qualitatives et quantitatives de produits jugés potentiellement dangereux qu’elle achète de façon anonyme sur Internet. Ces analyses permettent de constituer des dossiers transmissibles aux services d’enquête (police, gendarmerie et douanes) et /ou aux tribunaux, afin d’engager des procédures pénales.

Les analyses réalisées par l’ANSM ont confirmé la possibilité pour les particuliers d’accéder, par l’achat sur des sites illicites, à des médicaments falsifiés ou non autorisés en France ou à des produits vendus comme “compléments alimentaires” mais qui, par leurs compositions, constituent des médicaments, exposant ainsi ceux qui les consomment à des risques pour leur santé. De plus, elles ont montré de manière récurrente la présence d’impuretés chimiques ou de substances toxiques délétères pour la santé.

Source : ANSM

A Lire également

Médicaments: un nouveau symbole pour repérer les p... À partir de septembre 2013, un triangle renversé figurera sur la notice de certains médicaments commercialisés sur le marché de l’UE, à la suite d'un ...
La liste des médicaments « à écarter » de la revue... La revue indépendante  Prescrire publie, dans son numéro de février, une liste de médicaments qu’elle estime « plus dangereux qu'utiles, à écarter des...
Médicaments: Marisol Touraine demande plus de tran... La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé vendredi sur BFM TV qu'elle avait demandé à l'Agence du médicament (ANSM) de publier sur son site...
25 médicaments génériques vont être suspendus en F... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) va suspendre à partir du 18 décembre 2014 la commercialisation de 25 médicaments génériques commer...
Médicaments: une nouvelle signalétique pour les pr... Un nouveau système vient d’être mis en place dans toute l’Union Européenne (UE) afin de formaliser l’identification des médicaments faisant l’objet d’...
Médicaments : notez les sur internet ! Après les hôpitaux et les médecins, les médicaments ! www.meamedica.fr. propose aux internautes de noter les médicaments qui leur sont prescrits.  ...
Médicaments en vente libre : un marché en recul de... Selon le baromètre 2013 de l'Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa), les ventes totales des m...
Médicaments: des prix “relativement stables&... Familles Rurales, association de défense des consommateurs, vient de publier son Observatoire des prix des médicaments (*) réalisé sur 14 produits fré...
Paludisme : 1/3 des médicaments seraient inefficac... Une étude parue dans la revue médicale The Lancet Infectious Disease révèle que 20 à 30% des traitements antipaludiques présents en Asie du Sud-Est et...
Ventes à l’unité d’antibiotiques: feu ... Alors que chaque Français conserve en moyenne 1,5 kilos de médicaments non utilisés dans son armoire à pharmacie, les députés ont donné vendredi leur ...
Médicaments : un site internet européen sur les ef... L'Agence européenne du médicament (EMA) vient de mettre en ligne un site internet d'information sur les effets secondaires des médicaments autorisés d...
La vente de médicaments sur internet encadrée par ... L’arrêté, qui encadre la vente de médicaments sur internet a été publié dimanche 23 juin 2013 au Journal Officiel. Cet arrêté, qui entrera en vigueur ...
Personnes âgées: attention au mésusage de certains... Un nombre important de personnes âgées prennent trop de traitements ou des médicaments inappropriés, avec des risques d'effets indésirables graves pou...
Médicaments falsifiés : les Ordres de pharmaciens ... Le 2 novembre à Paris, les 27 présidents des Ordres de pharmaciens francophones ont signé une déclaration commune relative à la lutte contre les médic...
Médicaments génériques : l’Académie de médecine fa... Dans un rapport publié en ligne, l'Académie nationale de médecine appelle à plusieurs mesures de précaution pour leur utilisation. Elle appelle égalem...
95% des médicaments génériques vendus en France so... Alors qu'un sondage Ifop, publié lundi, montre que la défiance des Français vis-à-vis des médicaments génériques a augmenté en 2012, le Gemme, associa...