A partir du 14 janvier 2011, E.Leclerc lance une nouvelle campagne médias pour sensibiliser les « patients-consommateurs ». Le groupement de distribution réclame le droit de vendre des médicaments à prescription médicale facultative non remboursés, dont il dénonce parallèlement les écarts de prix relevés dans les pharmacies.

« 18 mois après l’instauration de la mesure de libre-accès des médicaments PMF-NR, une nouvelle étude menée par E.Leclerc montre que le prix d’un même médicament peut varier du simple au triple d’une pharmacie à l’autre, dans une même ville », estime le distributeur dans un communiqué publié ce jeudi.
En 2009, E.Leclerc lançait une étude pour observer les prix pratiqués en pharmacie sur les médicaments à prescription médicale facultative non remboursés (PMF-NR) vendus à prix libres et disponibles en libre accès (OTC). Les résultats de cette étude montrait, pour certains produits, des rapports de prix pouvant varier de 1 à 3, soit un écart de 100 à 200 %. Un an plus tard, l’enseigne a commandé une nouvelle étude au cabinet d’analyse économique Bipe. Résultat : sur l’échantillon des 30 références observées dans 5 villes de France, les prix n’ont baissé que de 0,4 % depuis 2009. Les disparités de prix font à nouveau apparaître des écarts pouvant aller du simple au triple.
« La mesure instituant le libre accès à une liste de 313 médicaments PMF-NR, mise en place en juillet 2008, aurait dû permettre une baisse des prix en favorisant une réelle concurrence entre officines. Elle se révèle aujourd’hui inefficace », estime le distributeur.

La précédente campagne du distributeur sur les médicaments déremboursés lui avait valu un procès intenté par trois groupement de pharmaciens, qui avaient dénoncé “une campagne déloyale dénigrant les pharmaciens sous le faux prétexte de défense de l’intérêt général du consommateur”. Déboutés en appel après avoir obtenu en première instance l’arrêt de cette campagne publicitaire, les pharmaciens avaient décidé en avril 2010 de se pourvoir en cassation.
“Lorsqu’un médicament est déremboursé, son prix augmente de manière significative”, poursuit Leclerc dans son communiqué, rappelant que “les médicaments déremboursés sont de plus en plus nombreux”.  Dans sa nouvelle campagne publicitaire, Leclerc demande le droit de vendre les médicaments non remboursés dans ses parapharmacies, “sous le contrôle de ses docteurs en pharmacie”.

Source : Communiqué E. Leclerc

A Lire également

Antibiotiques: les Français en consomment toujours... Un rapport de l’Agence du médicament (ANSM), publié lundi, montre que la consommation d’antibiotiques en France repart à la hausse (+3%) sur les cinq ...
Médicaments : la base de données publique est en l... Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a ouvert mardi  la première base de données publique qui recense l’ensemble des infor...
Moins de médicaments stockés à la maison Une étude réalisée par l’Institut CSA pour Cyclamed, auprès de 500 foyers représentatifs, fait apparaître une baisse de 8% de la quantité des médicame...
Les médicaments sans ordonnances ne seront pas ven... Dans une lettre rendue publique vendredi par l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO), la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a...
Osez les médicaments en boucles d’oreilles ! Ryan Chapman, illustrateur designer anglais, a eu l’idée originale de créer des boucles d’oreille en forme de gélules : les « MagicPills ». Large gamm...
Médicaments: l’industrie pharmaceutique et Interpo... Interpol et 29 des plus importants laboratoires pharmaceutiques du monde, dont Sanofi, GSK ou encore Roche ou Pfizer, ont conclu un accord pour trois ...
3% des accidents de la route liés à la prise de mé... Issue d’un partenariat de recherche entre plusieurs institutions françaises, une étude de grande envergure a permis, pour la première fois, de cerner ...
Médicaments : labos recherchent « cobayes » désesp... Alors que les essais cliniques sur l'homme sont indispensables pour trouver de nouveaux médicaments, en dix ans, leur nombre aurait diminué de 25% en ...
Les personnes âgées prennent trop de médicaments... Le quotidien Libération révèle les résultats d'une étude menée par l'hôpital parisien Georges Pompidou qui montre que 90 % des plus de 80 ans consomme...
Médicaments homéopathiques : faut-il y croire ? Les médicaments homéopathiques bénéficient en France d’un statut officiel depuis 1965. Ils sont inscrits à la Pharmacopée française et remboursables à...
Le remboursement des médicaments à vignette bleue ... C’est ce lundi qu’entre en vigueur la baisse de 35% à 30% du taux de remboursement par l'assurance maladie des médicaments à vignette bleue. Une mesur...
Grippe : un médicament homéopathique n’est p... Alors que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est lancée, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (A...
Système de santé : 79% des Français estiment qu... Selon les résultats de la 3ème édition du baromètre PHR/IFOP, 79% des sondés estiment que la qualité du système de santé français s’est dégradée au co...
Paracétamol : son générique automatiquement délivr... Doliprane, Dafalgan ou encore Efferalgan... Les Français ont consommé 500 millions de boîtes en 2012. C'est pourquoi, l'agence du médicament (ANSM) ét...
Médicaments : les grèves perturbent la distributio... Les grossistes-répartiteurs qui livrent quotidiennement les médicaments aux pharmacies « se débrouillent » pour le moment « tant bien que mal » face à...
Médicaments sans ordonnances : une étude dénonce ... Une étude de l’association de consommateurs CLCV menée sur 528 pharmacies dans 16 régions au printemps 2013 montre que les prix des médicaments sans o...