A partir du 14 janvier 2011, E.Leclerc lance une nouvelle campagne médias pour sensibiliser les « patients-consommateurs ». Le groupement de distribution réclame le droit de vendre des médicaments à prescription médicale facultative non remboursés, dont il dénonce parallèlement les écarts de prix relevés dans les pharmacies.

« 18 mois après l’instauration de la mesure de libre-accès des médicaments PMF-NR, une nouvelle étude menée par E.Leclerc montre que le prix d’un même médicament peut varier du simple au triple d’une pharmacie à l’autre, dans une même ville », estime le distributeur dans un communiqué publié ce jeudi.
En 2009, E.Leclerc lançait une étude pour observer les prix pratiqués en pharmacie sur les médicaments à prescription médicale facultative non remboursés (PMF-NR) vendus à prix libres et disponibles en libre accès (OTC). Les résultats de cette étude montrait, pour certains produits, des rapports de prix pouvant varier de 1 à 3, soit un écart de 100 à 200 %. Un an plus tard, l’enseigne a commandé une nouvelle étude au cabinet d’analyse économique Bipe. Résultat : sur l’échantillon des 30 références observées dans 5 villes de France, les prix n’ont baissé que de 0,4 % depuis 2009. Les disparités de prix font à nouveau apparaître des écarts pouvant aller du simple au triple.
« La mesure instituant le libre accès à une liste de 313 médicaments PMF-NR, mise en place en juillet 2008, aurait dû permettre une baisse des prix en favorisant une réelle concurrence entre officines. Elle se révèle aujourd’hui inefficace », estime le distributeur.

La précédente campagne du distributeur sur les médicaments déremboursés lui avait valu un procès intenté par trois groupement de pharmaciens, qui avaient dénoncé “une campagne déloyale dénigrant les pharmaciens sous le faux prétexte de défense de l’intérêt général du consommateur”. Déboutés en appel après avoir obtenu en première instance l’arrêt de cette campagne publicitaire, les pharmaciens avaient décidé en avril 2010 de se pourvoir en cassation.
“Lorsqu’un médicament est déremboursé, son prix augmente de manière significative”, poursuit Leclerc dans son communiqué, rappelant que “les médicaments déremboursés sont de plus en plus nombreux”.  Dans sa nouvelle campagne publicitaire, Leclerc demande le droit de vendre les médicaments non remboursés dans ses parapharmacies, “sous le contrôle de ses docteurs en pharmacie”.

Source : Communiqué E. Leclerc

A Lire également

Les venins des serpents n’ont pas livré tous leurs... Depuis plusieurs décennies, les venins de serpents sont utilisés en pharmacologie pour créer de nouveaux médicaments. Mais une équipe de pharmacologis...
Un Guide pratique d’homéopathie au quotidien Si les ouvrages sur l’homéopathie fleurissent, ce guide présente une homéopathie banalisée, débarrassée de tout reliquat d’ésotérisme, une porte large...
Cervicalgies: les médicaments ne seraient pas la s... Dans le cadre d'une étude financée par le National Institute of Health, récemment publiée dans les Annals of Internal Medicine, une équipe de chercheu...
Vente de médicaments sur internet : le gouvernemen... Le ministre de l'Industrie Christian Estrosi est prêt à saisir la justice contre certains sites internet français qui vendent des médicaments en viola...
Médicaments buvables : « Ne vous mélangez pas les ... Pipettes, gobelet, compte-gouttes ou cuillères-mesure.... L'agence française du médicament (ANSM) a lancé une campagne de sensibilisation : « Ne vous ...
Médicaments non utilisés: 13 402 tonnes collectées... Cette année, 13 402 tonnes de médicaments non utilisés ont été collectées par les pharmacies françaises et regroupées par les grossistes répartiteurs....
Obésité, surpoids… La HAS fait ses recommand... Changement durable des habitudes, accompagnement diététique et psychologique, activité physique, mais aussi se passer de médicaments... La Haute Autor...
Médicaments : Cyclamed veut sensibiliser les maman... Cyclamed lance une nouvelle vague de diffusion de son spot à la télévision du 20 décembre au 23 janvier à l’attention principalement des mères de fami...
Somnifères : mises en garde sur les effets seconda... En France, les médicaments à base de zolpidem (Stilnox et génériques) sont indiqués dans le traitement des troubles sévères du sommeil en cas d’insomn...
Médicaments non remboursables : l’Autorité d... L'Autorité de la concurrence vient de rendre rendu public un avis dans lequel elle se prononce en faveur d'une ouverture encadrée et limitée de la dis...
Achat de médicaments sur Internet : à qui faire co... Le ministère de la santé rappelle les grandes lignes de la nouvelle réglementation concernant la vente de médicaments sur Internet. Un commerce qui es...
Médicaments : « les Français profondément inquiets... A l’occasion du débat-citoyen « Médicaments : ce qui doit changer ! » qui se tient aujourd’hui à Nantes, la Mutualité Française a fait réaliser une ét...
Médicaments : saisie record de contrefaçons vendue... L’opération internationale « PANGEA IV », coordonnée notamment par Interpol et destinée à lutter contre la vente illicite de médicaments sur Internet,...
Médicaments: l’UFC–Que Choisir pour la fin du mono... L'association UFC–Que Choisir s'est prononcée jeudi pour une "libéralisation de l'automédication". Elle estime ainsi que pour dynamiser ce marché, il ...
Médicaments : la liste des produits déremboursés c... Selon le « Parisien/Aujourd’hui en France », la liste des 170 médicaments concernés par la baisse de remboursement de 35 à 15% sera publiée dans une s...
Fièvre, maux de tête… 2 Français sur 3 empor... Selon les résultats de l’étude Ifop/UPSA, parmi les 75% de personnes partant en vacances cet été, 69% des personnes interrogées emportent des médicame...