Bill et Melinda Gates ont annoncé vendredi que leur fondation allait investir 10 milliards de dollars sur les 10 prochaines années pour aider la recherche, le développement et la distribution de nouveaux vaccins dans les pays les plus pauvres. Selon les Gates, un effort accru de vaccination pourrait sauver plus de 8 millions d’enfants d’ici à 2020.

 « Nous devons faire de cette décennie celle de la vaccination », a déclaré Bill Gates. « Les vaccins sauvent et améliorent déjà des millions de vie dans les pays en développement. Par l’innovation, il deviendra possible de sauver plus d’enfants que jamais. »  Bill et Melinda Gates ont fait cette annonce lors de la rencontre annuelle du Forum Economique Mondial de Davos.

Les Gates ont déclaré qu’une augmentation des investissements par les gouvernements et le secteur privé pourrait aider les pays en développement à réduire considérablement la mortalité infantile d’ici à la fin de la décennie. Ils ont lancé un appel pour répondre aux importants besoins de financements dans le domaine de la recherche et des programmes de vaccination infantile.

  « Les vaccins représentent un miracle – quelques doses suffisent pour prévenir définitivement des maladies mortelles », a déclaré Melinda Gates. « Nous avons fait de la vaccination la priorité de la Fondation Gates, car nous avons pu constater par nous-mêmes son incroyable impact sur la vie des enfants».

  Afin d’évaluer l’impact de la vaccination sur les taux de mortalité infantile dans les dix prochaines années, la fondation a eu recours à un modèle créé par un consortium mené par l’Institut des Programmes Internationaux de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health. En augmentant de façon significative l’administration des vaccins vitaux dans les pays en développement jusqu’à atteindre un taux de couverture de 90 % (y compris les nouveaux vaccins contre la diarrhée grave et contre la pneumonie), le modèle suggère qu’environ 7,6 millions d’enfants de moins de cinq ans pourrait avoir la vie sauve entre 2010 et 2019. La fondation a également estimé que 1,1 million d’enfants supplémentaires pourraient être sauvés par l’introduction d’un vaccin antipaludéen d’ici à 2014, portant le nombre de vies pouvant être sauvées à 8,7 millions au total. Si de nouveaux vaccins étaient créés et introduits pendant cette décennie (contre la tuberculose, par exemple), d’autres vies encore pourraient être épargnées.

La nouvelle donation annoncée vendredi  s’ajoute aux 4,5 milliards de dollars que la Fondation Gates a déjà attribués à la recherche, au développement et à l’administration de vaccins contre de multiples maladies depuis sa création.

Source : Bill & Melinda Gates Foundation

A Lire également

Semaine de la vaccination du 25 au 30 avril 2016 La Semaine européenne de la vaccination (SEV), créée à l’initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), mobilise chaque année plus de 200 pa...
1 enfant sur 5 n’est toujours pas vacciné La Semaine mondiale de la vaccination est une initiative mondiale célébrée chaque année pour promouvoir l’utilisation de vaccins essentiels pour proté...
Grippe : 71% des Français feraient l’impasse sur l... Alors que la campagne nationale de vaccination vient de commencer, seuls 3 Français sur 10 prévoiraient de se faire vacciner contre la grippe cet hive...
Grippe H1N1 : l’épidémie se stabilise. 4,5 million... Au cours de la journée du 23 décembre, le cap des 4,5 miilions de personnes vaccinées sera franchi, a annoncé la ministre de la Santé lors d'un point ...
Rougeole : la circulation du virus toujours active Selon le dernier point de l'InVS, près de 23 500 cas de rougeole ont été déclarés en France depuis 2008 (dont près de 15 000 cas notifiés pour la seul...
Grippe saisonnière : le vaccin disponible dans les... Pour la saison 2011/2012, le vaccin sera disponible dans toutes les pharmacies dès le 29 septembre, indique le Groupe d'Expertise et d'Information sur...
H1N1 : comment les laboratoires s’organisent Face à la pandémie grippale, les Entreprises du Médicament (Leem) ont diffusé un certain nombre d’informations destinées au grand public. Objectif ...
Grippe H1N1 : nouvelles livraisons de Panenza, le ... Le ministère de la Santé annonce que l'approvisionnement de la France en vaccins est complété par de nouvelles livraisons de Panenza, le vaccin sans a...
Grippe : la campagne de vaccination va débuter Nora Berra, la Secrétaire d’Etat à la Santé a annoncé vendredi le lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière qui se dérouler...
La France sous le coup d’un véritable « krac... Dans son rapport annuel 2010/2011 publié ce jeudi, Médecins du Monde dénonce un véritable « krach sanitaire » en France. L'association constate des di...
Grippe saisonnière : seul 1 français sur 4 déclare... Une étude* réalisée par IFOP pour le laboratoire Mylan, menée auprès de 1 002 personnes âgées de 18 ans et plus, du 3 au 5 août 2016, révèle que les f...
Les vaccins contre la grippe A(H1N1) protègent-ils... Non, répond le ministère de la Santé. Les vaccins contre la grippe A(H1N1) pandémique ne protègent pas contre la grippe saisonnière car ils ne sont pa...
Grippe A : Le CHU de Brest vaccine les 859 habitan... Le CHRU de Brest organise le jeudi 17 décembre 2009 la vaccination de la population ouessantine : le matin, les enfants et leurs parents ; l'après-mid...
Hépatite A : les vaccins bientôt de retour dans le... Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK), qui produit le vaccin Havrix contre l’hépatite A se veut rassurant : la situation devrait revenir à la normale "...
Grippe : il est encore temps de se faire vaccinner Alors que l’épidémie de grippe fait que débuter, l’Assurance Maladie et la Direction générale de la santé ont décidé de prolonger d’un mois la durée d...
Grippe H1N1 : seuls 17% des Français envisagent de... Selon un sondage IFOP / Dimanche Ouest-France réalisé les 22 et 23 octobre derniers, 82% des Français ne souhaiteraient pas se faire vacciner. Seuls 7...